toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Turquie – L’Amnésie d’Erdogan – Lettre ouverte au Premier Ministre Turc


Turquie – L’Amnésie d’Erdogan – Lettre ouverte au Premier Ministre Turc

Les conclusions du Rapport Palmer (*1) viennent d’être publiées. Ce rapport justifie et confirme la légalité de l’intervention de Tsahal qui mit tout en œuvre pour stopper le navire de croisière «Mavi Marmara» battant pavillon turc, vers les côtes d’Israël. Il reconnaît que «le blocus naval (de Gaza) est légal, s’imposant comme une mesure de sécurité afin de prévenir l’introduction d’armes à Gaza par la mer» et déclare: «Il est clair que la vie des soldats fut en danger immédiat…

Les hommes des forces israéliennes de défense firent face à une résistance significative, organisée et violente d’un groupe de passagers lorsqu’ils montèrent à bord du Mavi Marmara… Deux soldats furent blessés par tirs d’arme à feu, trois soldats furent capturés, maltraités et se trouvèrent en danger; sept d’entre eux furent blessés par les passagers de manière sérieuse».

Ce rapport reconnaît donc que l’armée israélienne, accusée d’actes terroristes et barbares sur les passagers «militants de la paix» du bateau, s’est trouvée confrontée à un groupe important d’activistes de l’IHH, emplis de haine et dotés d’armes meurtrières, ce qui constitue une victoire diplomatique d’Israël face aux revendications arrogantes de la Turquie.

Ce succès ne peut qu’étayer la juste décision d’Israël d’opposer un refus catégorique à toute demande d’excuses ou de dédommagement des familles de terroristes chahids «sanctifiés», tués par les soldats israéliens à leur corps défendant. La Turquie, rejetant le rapport Palmer, décide de relever l’ambassadeur israélien Gaby Levy de ses fonctions et de l’expulser du territoire turc, portant un coup fatal aux relations privilégiées entre les deux pays.

les crimes de la Turquie

 

Lettre ouverte à Monsieur Recep Tayyip Erdo?an, Premier ministre de la République turque,

Vous qui travaillez à saper les relations israélo-turques en vue de desseins assez troubles, vous avez dû entreprendre un dur travail d’oubli d’une mémoire qui à n’en pas douter, sera votre juge implacable le moment venu:

En premier lieu, comment avez-vous l’audace et l’insolence, après les conclusions objectives du rapport Palmer, d’exprimer l’intention de vous adresser à la Cour Internationale de Justice de la Haye dans le dessein de faire condamner Tsahal et les dirigeants d’Israël, alors que votre pays, souffrant d’amnésie historique et de pur négationnisme, continue de nier sa responsabilité indubitable dans l’un des plus grands génocides de l’histoire moderne, celui du peuple arménien?

L’écrivain turc Orhan Pamuk, prix Nobel de la paix, a été contraint de s’expatrier aux Etats-Unis pour harcèlement et menaces de mort sur sa personne en raison de son courage peu commun pour son soutien inconditionnel à la cause arménienne et pour avoir déclaré: « un million d’Arméniens et 30 000 Kurdes ont été tués sur ces terres (turques), mais personne d’autre que moi n’ose le dire».

Un million et demi d’Arméniens, ressortissants turcs, attendent toujours que justice leur soit rendue, alors que vous vous opposez froidement à toute commémoration du souvenir de ces victimes. S’il faut se rendre à La Haye,  vous devez alors nous y précéder. Vous avez déjà un siècle de retard.

Selon le quotidien turc en version anglaise «Hürriyet Daily New», au Sommet de Davos, vous avez insinué que les juifs ont des dons tout particuliers pour assassiner des être humains et lancé au Président israélien Shimon Peres,: «Quand il s’agit de tuer, vous savez très bien comment le faire; je sais très bien comment vous avez tiré et tué des enfants sur la plage… Ceux qui tuent des être humains, c’est déjà en soi un crime contre l’humanité».

Ces nobles paroles en forme d’affront public tendraient à faire comprendre que pour vous, il y a humanité et humanité: les Juifs et Israël d’un côté et de l’autre, le reste des hommes. C’est ce qui expliquerait votre passé problématique, lorsque vous sympathisiez avec l’antisémitisme nazi qui semble avoir si bien caractérisé votre jeunesse, ainsi que votre participation à un groupe musulman fondamentaliste prônant le Jihad mondial, alors que votre but avoué était déjà «la disparition de l’Etat d’Israël».

En 1988, pendant que la Turquie était dirigée par un parti laïc et pro-occidental, vous avez été en prison pendant dix mois pour «incitation contre l’Occident et les juifs». C’est peut-être ce qui vous permet d’oublier que la nation d’Israël, mue par des motifs uniquement humanitaires, fut à vos côtés dans les heures critiques de votre histoire.

En 1999, lors du terrible tremblement de terre, Israël dépêcha deux équipes de secours de l’Unité de Recherche et Sauvetage de Tsahal qui, grâce à un travail sans relâche, réussit à sauver plusieurs de vos compatriotes et à mettre au monde quinze bébés. Par ailleurs, la même année, capturé conjointement par les services secrets turcs, américains et israéliens, Abdullah Öcalan, fondateur et principal leader du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan).

Par votre travail de sape méthodique, vous entraînez votre pays sur une pente dangereusement glissante. J’espère que votre peuple n’aura pas à le regretter.

Soyez assuré, Monsieur Recep Tayyip Erdo?an, Premier ministre de la République turque, de notre fidèle mémoire d’Israéliens juifs et fiers de l’être.

 

(*1) Rapport Palmer

lire aussi  Que dit vraiment le rapport Palmer

Haim Ouizemann

Copyright © Israël Flash – Reproduction autorisée sous réserve de mention de la source.

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Turquie – L’Amnésie d’Erdogan – Lettre ouverte au Premier Ministre Turc

    1. robert duprat

      turquia STOP KILLING THE BABYS OF THE KURDISTAN ,,, THEY ARE MUSLIM LIKE YOU… IS A VERRY BAD CRIME….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *