toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Ukraine détruit une synagogue historique pour construire un hôtel !


L’Ukraine détruit une synagogue historique pour construire un hôtel !

L'Ukraine est en train de détruire l'histoire juive en démolissant une vieille synagogue prestigieuse – dans laquelle les nazis avaient assassiné des Juifs et qui avait été détruite partiellement – dans le but de construire un hôtel pour le Championnat Européen de football l'année prochaine.

Les autorités ukrainiennes effacent petit à petit toutes traces de la présence d'une forte communauté juive en Ukraine. La synagogue Golden Rose avait pourtant été classée comme site du Patrimoine Mondial en 1998 par l'UNESCO ! Mais l'UNESCO préfère céder aux pressions islamiques en retirant du Patrimoine Juif les Tombeaux des Patriarches plutôt que de défendre une synagogue en Ukraine…

Les nazis ont détruit 42 synagogues de la ville de Lviv, connue autrefois sous le nom de Lemberg puis plus tard appelée Lvov, dont la plupart des habitants étaient juifs jusqu'à ce que le régime nazi ait balayé la région.

La synagogue "Golden Rose" datant du 16e siècle et est l'un des quelques vestiges de l'existence passé d'une grande communauté juive, naguère florissant, dans la ville.

La démolition est illégale en vertu de la loi ukrainienne, selon le Telegraph de Londres. Tom Gross a affirmé avoir vu le début des travaux de démolition.

"La démolition de cette synagogue n'est pas seulement moralement répréhensible de tenter, par les bulldozers, d'effacer les dernières traces de ce passé vibrant sans donner d'abord  aux quelques Juifs qui restent à Lviv une chance de restaurer ce site, ou en faire un lieu de mémoire. Cette démolition est également juridiquement illégale selon les lois de l'Ukraine conçues pour préserver ces sites historiques ", écrit-il.

La synagogue Golden Rose est protégée en tant que site du patrimoine mondial par l'agence des Nations Unies de l'UNESCO, mais l'agence n'a pas commenté cette démolition. Gross fait remarquer que l'UEFA, l'organisation Européenne de football, n'a pas non plus publié de déclaration en dépit de sa campagne «Bouter le racisme hors du football".

La synagogue Golden Rose a été conduit au 17ème siècle par le rabbin David Halévi, l'un des plus grands juristes du 17e siècle de la communauté juive ashkénaze. L'Ukraine a déjà profané sa tombe en construisant un marché dessus.

Pendant l'Holocauste, 420 000 Juifs, dont plus de 100.000 enfants, ont été assassinés dans la région de Lviv. Tom Gross a déclaré: «Vous aurez du mal à trouver la moindre référence à la présence d'une communauté juive dans les guides officiels ou dans les musées de Lviv. Il n'y a pas de monument pour les Juifs assassinés dans la vieille ville de Lviv »

Il poursuit «Quelques personnes âgées se souviennent encore. Une femme qui m'a approché la semaine dernière m'a indiqué que je me tenais à l'entrée de l'ancien ghetto. Elle se souvenait avoir vu, étant encore enfant, les Juifs fouettés par les nazis qui les obligeaient à marcher sur les genoux en avant puis en arrière pendant des heures jusqu'à ce qu'ils s'effondrent. Ensuite les nazis les ont abattu en riant. "

«Les autorités de la ville de Lviv savent que c'est un outrage à la mémoire de la communauté Juive de détruire les restes de la synagogue Gloden Rose, ce qui explique pourquoi la semaine dernière ils ont placé une haute clôture autour du site afin de le cacher les travaux de démolition» écrit Tom Gross.

La communauté juive de Lviv a tenté pendant des années d'arrêter la destruction des sites historiques juifs.

«L'Holocauste ne s'est pas arrêté là, la destruction se poursuit" a déclaré Sheykhet membre de la communauté juive de Lviv "A la place des pierres tombales de certains des plus grands rabbins de l'histoire il y a maintenant des cinémas, des discothèques et des parkings.".

La Citadelle, un bâtiment où les nazis torturèrent des dizaines de milliers de Juifs jusqu'à la mort, a été transformé en un hôtel de luxe il ya deux ans. L'hôtel est détenu par le Vice-Gouverneur Régional responsable de la préservation de la culture et du patrimoine.

Une partie de l'ancien bâtiment citadelle est encore préservé mais il est prévu pour être converti en un casino l'année prochaine,

Le Consul honoraire de Pologne à Haïfa, Oded Feller, a déclaré à Arutz Sheva  qu'il a écrit une lettre de protestation au ministre des Affaires étrangères de l'Ukraine et s'attend à "non seulement un terme à la démolition, mais aussi la restauration de l'ancienne synagogue."
 

Adaptation et traduction Jean-Marc MOSKOWICZ

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec cette mention et un lien vers Europe Israël

Source : Arutz Sheva

Histoire de la synagogue:

La synagogue Golden Rose de la ville de Lviv, connue également comme synagogue de Nachmanowicz, ou la synagogue de Turei Zahav, était la synagogue la plus ancienne en Ukraine.

Cette synagogue a été classée comme site du Patrimoine Mondial par l'UNESCO en 1998.

Une parcelle de terrain a été achetée en 1580, et la synagogue a été fondée en 1581 par Yitzhak ben Nachman (dit Izak Nachmanowicz), financier du Roi Stephan Batory. Elle fut connu sous le nom de le nom de synagogue de Nachmanowicz.

La synagogue fut construite en 1582 par Paulus Italus du village de Tschamut (Chiamut) dans le canton Graubünden, la Suisse, connu par son surnom Pawe? Szcz??liwy (Pawe? le chanceux en polonais).

En 1595 fût construit un vestibule et une galerie des femmes dans la synagogue. Une arche de Torah en albâtre dans le style Renaissance ornait le mur oriental. Le bâtiment a été complété par un grenier dans le modèle de Mannerist.

En 1606 le bâtiment a été confisqué par les jésuites. En 1609, après le paiement d'une rançon de 20.600 florins la synagogue a été restituée à la communauté juive.

En 1654-67 le Rabbin David HaLevi Segal, appelé TaZ après son ouvrage principal Sefer Turei Zahav, priait dans cette synagogue. C'est pour cette raison que le bâtiment a été également appelé la synagogue de TaZ.

En 1941 la synagogue a été profanée, puis brûlée partiellement en 1943 par les nazis.

Adaptation et traduction Jean-Marc MOSKOWICZ

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec cette mention et un lien vers Europe Israël
 

Golden Rose Synagogue Lviv Ukraine Golden Rose Synagogue Lviv Ukraine
Golden Rose Synagogue Lviv Ukraine Golden Rose Synagogue Lviv Ukraine
Golden Rose Synagogue Lviv Ukraine Golden Rose Synagogue Lviv Ukraine




Rabbins de la communauté de Lviv :

  • Levi ben Jacob Kikenes (d. 1503)
  • Kalman of Worms, officiated 1518–1560; teacher of Isserles
  • Asher ben Isaac Kohen (d. 1582)
  • Eliezer (d. 1590) the son-in-law of Kalman of Worms
  • Moses ben Mordecai Ashkenazi (d. 1600)
  • Jacob Koppel ben Asher ha-Kohen (d. 1630)
  • Mordecai Tzevi-Hirsch Ashkenazi (d. 1636)
  • Joshua-Höschel Falk ben Joseph (d. 1648, Krakow), author of Maginne Shelomoh and Pene Yehoshua
  • Meshullam Salzburg ben Abraham Ashkenazi (d. 1645)
  • Joseph ben Eliakim Goetz (d. 1652)
  • David HaLevi Segal (d. 1667), author of Turei Zahav
  • Hirsch Klausner, officiated as rabbi within the city limits
  • Judah ben Jacob of Lublin (d. 1697), officiated as rabbi outside the city limits
  • Elijah ben Abraham Kalmanches of Lublin (d. 1636)
  • Solomon ben Isaac ha-Levi (d. 1638)
  • Meïr ben Abraham Sack (d. 1654)
  • Naphtali Herz ben Judah Selki of Krakow (d. 1669)
  • Tzevi Hirsch ben Zechariah Mendel Klausner (d. 1691, Lublin)
  • Moses Phinehas ben Israel Charif (d. 1702)
  • Joel ben Isaac (Eisik) Heilprin (d. 1710)
  • Tzvi Hirsch ben Yaakov Ashkenazi ("Chacham Tzvi") (d. 1718)
  • Simchah ben Nachman ha-Kohen Rapoport of Lublin (d. 1718)
  • Moses Chayyim Lemberger (d. 1725)
  • Jacob Joshua ben Tzevi Hirsch (d. 1756, Berlin); officiated until 1731
  • Judah Löb Oettinger ben Eliezer ha-Levi (d. 1739)
  • Aryeh Löb ben Saul of Krakow (d. 1771)
  • Chayyim ha-Kohen Rapoport ben Simchah (d. 1741)
  • Solomon ben Moses Chelma (d. 1785, Jerusalem), author of Merkebet ha-Mishnah
  • Meïr ben Chebi Hirsch Margolioth (d. 1790), author of Meïr Netebim
  • Abraham ben Jacob Koppel (d. 1828)
  • Jacob Meshullam Ornstein (d. 1839), author of Yeshu'ot Ya'akob
  • Simchah Nathan Ellenberg
  • Joseph Saul Nathansohn (d. 1875), author of Shoel u-Meshib
  • Isaac Aaron Ettinger (d. 1891)
  • Tzevi Hirsch Ornstein (d. 1898)

 

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “L’Ukraine détruit une synagogue historique pour construire un hôtel !

    1. Pan Doktor

      Ce qu’ignore l’auteur de cet « éminent » article, c’est 1°: qu’un concours international a été organisé par la mairie de Lviv l’année dernière, en vue du réaménagement des abords de la célèbre synagogue (concours remporté par des Berlinois) et 2°: qu’il existe un monument fort respectable à la mémoire des Juifs, derrière l’opéra de Lviv, non loin de là. Il serait bon de le signaler aux lecteurs…

      Plus important encore: le réaménagement concerne la parcelle voisine des vestiges de la synagogue, et non celle où se trouve le mur qui apparaît sur la photo. C’est cette dernière qui a été clôturée à la demande de la communauté juive il y a plus de 3 ans déjà, et non celle où sera édifiée l’aile du Sheraton.

      Le quartier de la synagogue, ainsi que la « Citadelle » citée dans l’article, étaient surtout fréquentés par de pauvres toxicomanes il y encore cinq ans. C’est une chance de voir ces quartier retrouver un peu de salubrité. L’opération n’est pas philanthropique, loin de là, mais pourquoi devrait-on abandonner ces quartiers? Sous prétexte que ce sont des lieux de mémoire ?

      Personnellement, j’aurais préféré autre chose que ces hôtels « chics »; quelque chose de plus symbolique; en revanche, je place sur un même plan la spéculation immobilière et la spéculation idéologique. Vous avez certainement vos raisons, mais en tant que média, vous versez dans la seconde. Quoi qu’il en soit, essayez d’être plus informés à l’avenir. Il y a quelque temps, on a colporté un peu partout dans les médias, que Lviv était pavoisée aux couleurs du IIIe Reich.

      Oui, mais c’était pour un tournage…

    2. Europe-Israel.org Post author

      Merci pour cet éclairage.

      En effet, nous n’avions pas ces informations quand j’ai traduit l’article.

      Jean-Marc Moskowicz

    3. Daniele - Europe-Israel.org

      voici un complément
      Traduction cursive
      ?? ????? ???????????? ???????? ?? ?????? ?????? ?????????
      A la place (le lieux où elle se trouve*) de la synagogue historique à Lviv on construit un Hôtel
      ??? ?????? ?????? ??????? ??????? ???????????? ???????? ?????????? ?? ???????????? ? ???????????-???????????? ???????? ????????????? ?????????? ??????? ???? ??????, ??? ????????????? ????????? ? ????-2012 ?? ????? ????????? ???????? «????? ?????», ????????? ??? «??????? ????», ??????????????.
      Le maire de la ville de Lviv Andreiy Sadovy a affirmé devant la responsable de la centrale des questions humanitaires et sociopolitiques Anna Guerman, que la construction de l’hôtel à la place de la synagogue de Lviv « Tourei Zahav », connue comme « La rose d’or » a été interrompue.
      Madame Guerman nous a informé elle-même de cela. (nous = UNIAN le site)
      «??????? ????? ? ????????????? ? ?.??????? – ????????? ????????????? ??????. ?? ??????? ????, ??? ???? ?? ?????????????? ????????? ??? ??????????? ????-2012 ????? ???? ???????? «??????? ????» ??????????????», – ???????? ?.??????.
      « Ce matin moi-même j’ai parlé avec la maire A. Sadovy. Il m’a affirmé que la construction de l’hôtel à la place des ruines de la synagogue, a été interrompue. » informe Anna Guerman.
      En même temps elle souligne que l’opinion publique (mondiale) doit rester vigilante dans cette affaire en sachant que « ce lieu est cher aux juifs du monde entier ». « J’ai été enchantée par la confirmation du maire de l’annulation de cette construction, mais je crains qu’elle puisse être renouvelée (la construction) . » continue A.Guerman.
      Elle informe aussi quelle s’adresse à l’investisseur à qui les autorités locales ont vendu le terrain de construction et lui demande de renoncer à ce projet. « Ces bénéfices ne donneront rien de positif. Cela sera l’argent gagné d’une façon honteuse » souligne A. Guerman.
      Note du site UNIAN. La synagogue « Tourei Zahav » fut construite en 1582. Elle est considérée comme une des plus belles synagogues en Europe de l’est. Elle était détruite par les nazi en 1941. Les restes de la synagogue ont été rajoutés dans la liste des monuments historique de l’ UNESCO en 1998 et en 1999 dans le programme de restauration des monuments historiques et culturels ukrainiens.

      A la fin de mois d’aout 2011 à Lviv commence la démolition des restes de la synagogue avec comme but la construction d’un hôtel pour les fans de EURO 2012. Cette information a été diffusée par les médias occidentaux et selon lesquelles il ne reste presque plus de pierres du XVI siècle.
      ???????????? The Guardian ????????, ??? ?????? ????? ???????? ??????? ?? ?????? – ???????? – ?????????? ? ?????????????? ?????. «???????????? ???????, ????? ??????????? ????????? ?????????, ??????????? ????? ????????? ???????????????????, ?????????????? ?? ?????????? ???????? ? ????????», – ???????? ?????????.
      Le correspondent de The Guardian rappelle que l’autre lieux tristement connu par les souvenirs d’assassinats, la Citadelle, est déjà transformé en hôtel cinq étoiles. «et comme par hasard cet hôtel appartient au chef adjoint de l’administration de la région Vladimir Gubitskomu, responsable de la préservation de la culture et le patrimoin » rémarque le journaliste de the Guardian.

      http://www.unian.net/rus/news/news-455598.html

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap