toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Londres: un musulman face à des islamistes défend son droit de vendre dres produits israéliens pendant le Ramadan.


Londres: un musulman face à des islamistes défend son droit de vendre dres produits israéliens pendant le Ramadan.

Décidément les boycotteurs d'Israël ont bien du mal à imposer leur dictat islamo-gauchiste même au sein de la communauté musulmane. On sait déjà que les supermarché de Gaza et des territoires sous contrôle palestinien vendent des produits israéliens et ce, dans un échange commercial mutuel (les palestiniens savent depuis longtemps qu'ils ne pouvaient tenir énconomiquement sans Israël). A Londres, un commerçant musulman défend son droit de vendre des produits israéliens face à une anti-israélienne virulente.

Cette anecdote illustre que le discours anti-israélien n'est véhiculé que par des gauchistes excités qui, faute d'avoir trouvé une cause en Europe, s'allient avec les groupuscules islamistes les plus radicaux.

Face à une pasionaria anti-israélienne un commerçant musulman pratiquant revendique – avec d'excellents arguments – son droit de vendre des dattes israéliennes pendant Ramadan.  Le jeune homme lui dit, très poliment, d'aller se battre pour la cause qui lui tant à coeur et d'aller vivre dans un pays islamique.  En commerçant averti, il propose des dattes que ses clients musulmans aiment beaucoup. A l'occasion de Ramadan, il fait une promotion spéciale de dattes israéliennes ("Ramadan special offers").  Il n'en est pas question de les boycotter pour satisfaire quelques excité(e)s.

Ca se passe dans un quartier de Londres à majorité musulmane.  Et visiblement les autres musulmans (tout comme à Bruxelles et à Paris) restent imperturbables et ne prêtent aucune attention à la pasionaria.  Sans doute continueront-ils à consommer les bonnes dattes israéliennes.  Courageuse la pasionaria ne montre pas son visage tout en filmant celui des autres.  Elle trouve quand même UNE personne qui lui dit qu'elle a raison…

Devant le brouhaha, le commerçant n'hésite pas à appeler la police.  C'est de toute façon ce que la boycotteuse voulait pour pouvoir se poser doublement en victime.

Source Philosémitisme

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *