toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les républicains américains veulent reconnaître le droit d’Israël en Judée-Samarie


Les républicains américains veulent reconnaître le droit d’Israël en Judée-Samarie

Vu la détermination de M. Abbas à vouloir présenter une demande de reconnaissance de la Palestine à l’ONU, des sénateurs républicains considérant la politique actuelle de M. Obama trop laxiste, ont pris l’initiative de présenter un plan de résolutions en soutien au droit d’Israël à annexer la Judée-Samarie.

 

Le groupe pro-israélien Emergency Committee for Israël (ECI, Ndlr, Comité d’Urgence pour Israël) a récemment monté une campagne avec l’objectif d’attirer l’attention des média sur la politique de B. Obama sur la question d’Israël, se concluant sur la phrase “il est temps de prendre parti pour Israël” adressée au Président américain.
 
Selon le Président de l’ECI, Noah Pollak, “la Maison Blanche semble toujours penser que les gens ne comprennent pas leur politique, les gens comprennent : leur politique est mauvaise. Le problème n’est pas la forme du message. Les Américains veulent que (leur) Président arrête d’être neutre sur la question du Proche-Orient et se tienne fièrement aux côtés de (son) allié démocratique”.
 
Dans cette même optique, le représentant du parti républicain de l’Illinois, Joe Walsh, jugeant évident que “les États-Unis doivent faire un geste important”, afin d’affirmer leur opposition à l’initiative de M. Abbas. “Cela devrait incomber au Président, mais il en est incapable. Donc, la Chambre des représentants doit le faire, si l’AP continue dans cette voie en essayant d’obtenir la reconnaissance de la Palestine. Et nous respecterons le droit d’Israël d’annexer la Judée et la Samarie”, a t-il ajouté. 
 
Aux yeux du sénateur républicain John Boehner, “Israël a  démontré à de nombreuses reprises qu’il ne recherchait rien de plus que la paix… une paix acceptée par les deux États et uniquement les deux États”. Mahmoud Abbas a choisi d’impliquer les Nations-Unies dans ce processus, au détriment de négociations directes avec le Premier ministre israélien qui a maintes fois répété sa volonté de rouvrir le dialogue. Il a continué en affirmant que B. Netanyahou “est conscient qu’un (accord de) paix requerra des compromis, il accepte cela”.
 
En dépit de multiples déclarations émanant de diverses personnalités politiques affirmant qu’Israël s’était isolé de la communauté internationale à cause de sa politique concernant des questions palestinienne et turque, ainsi que les récents incidents avec l’Égypte, Israël a trouvé de solide alliés. En effet, les républicains américains semblent déterminés à soutenir Israël dans ces moments qui s’annoncent difficiles.
 

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *