toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une opération conjointe du Shin Bet, de Tsahal et de la police a mis à jour une organisation terroriste très étendue en Judée-Samarie. Des dizaines d’agents opérationnels ont été arrêtés, dont celui qui a perpétré l’attentat à la bombe à Jérusalem, en mars dernier…


Une opération conjointe du Shin Bet, de Tsahal et de la police a mis à jour une organisation terroriste très étendue en Judée-Samarie. Des dizaines d’agents opérationnels ont été arrêtés, dont celui qui a perpétré l’attentat à la bombe à Jérusalem, en mars dernier…

Une opération conjointe du Shin Bet, de Tsahal et de la police a mis à jour une organisation terroriste très étendue en Judée-Samarie. Des dizaines d’agents opérationnels ont été arrêtés, dont celui qui a perpétré l’attentat à la bombe à Jérusalem, en mars dernier…

Autorisé à publication : une opération conjointe du Shin Bet, de Tsahal et de la police, qui a eu lieu au cours des tous derniers mois, a mené à la découverte de plusieurs cellules terroristes du Hamas qui projetaient des attentats en Israël.

Selon des informations obtenues par Ynet, mercredi, il n’y a qu’une seule de ces cellules qui est parvenue à mettre son abominable plan à exécution, en dissimulant une bombe au Centre de la Convention Internationale de Jérusalem, en mars. Une touriste britannique avait été tuée et 47 personnes blessées au cours de l’attentat.

Un responsable important du Shin Bet a déclaré à Ynet quecette organisation terroriste aux ramifications très étendues était un indicateur d’un effort concentré du Hamas, visant à rebâtir son infrastructure militaire en Judée-Samarie,  comme une ressource pour perpétrer des attentats contre des cibles israéliennes.

L’infrastructure découverte, a t-il ajouté, a révélé le type de coopération au sein des propres cellules du Hamas, y compris la participation de bases du Hamas à l’étranger et des tentatives croissantes d’importer clandestinement des armes de la Bande de Gaza vers la Judée-Samarie.

Quelques-uns des  suspects arrêtés (Photo courtoisement transmise par le Shin Bet)

 

Un désastre avorté

Au cours de cette opération, des dizaines d’agents opérationnels, appartenant à au moins 13 cellules terroristes, ont été capturés à travers toute la Bande Occidentale de Judée-Samarie/Cisjordanie, durant les toutes dernières semaines.

Ynet a appris que, parmi les attentats qui ont pu être déjoués, se trouvait un attentat-suicide, réalisé par une bombe humaine qui devait se faire exploser dans le quartier de Pisgat Ze’ev à Jérusalem.

Les explosifs prévus pour l’attentat comprenait un sac scellé, contenant un extincteur d’incendie empaqueté avec trois kilogrammes d’explosifs, recouverts de shrapnel.

On a découvert le dispositif au domicile de Azhak Arrafa, âgé de 23 ans, un résident de Jérusalem-Est, muni d’une carte d’identité israélienne. On l’a, ensuite, identifié comme un agent opérationnel du Hamas. A la suite de l’arrestation d’Arrafa, les forces de sécurité israéliennes ont été en mesure d’arrêter celui qui devait être la bombe humaine, Saïd Qawashmeh (20 ans), d’Hébron.

L’enquête a, également, lié Arrafa à l’attentat dans le Centre de la Convention Internationale à Jérusalem. Il a admis son implication dans ce dossier et a confessé planifier un second attentat – le kidnapping d’un citoyen israélien dans le secteur.

L’une des bombes découvertes (Photo aimablement transmise par le Shin Bet)

 

Selon des informations recoupées et verifies, Arafa et Qawashmeh étaient membres d’une cellule terroriste qui a commencé ses opérations en août.

L’infrastructure de la cellule était fournie par la police du Hamas en Syrie, qui lui transférait des fonds dans la Bande Occidentale de Judée-Samarie, g^race à un messager. Les maîtres-commanditaires de la cellule en Syrie lui transmettait également des instruction pour préparer de futurs attentats, dont faisait partie l’attaque en vue d’un enlèvement, qui a été déjouée.

Les officiers de renseignement israéliens ont ainsi pu identifier le messager comme étant Iman al-Adm, un homme âgé de 39 ans, de nationalité jordanienne, disposant d’une carte d’identité palestinienne. Il a été arrêté, alors qu’il tentait de retourner en Jordanie.

Il a révélé , au cours de so interrogatoire, qu’il avait entrepris un entraînement militaire poussé en Syrie et qu’il était impliqué dans des opérations du Hamas à travers le monde entier, y compris en Syrie, en Turquie et en Chine.

Criminels impénitents et multi-récidivistes

Des descentes des forces de sécurité, conduites durant les différentes phases de l’opération ont eu pour résultat des arrestations par dizaines, la majorité étant des agents actifs incarcérés en Israël au moins une fois ou l’autre, pour des crimes et délits en relation avec une entreprise terroriste.

Les officiers du renseignement israélien ont ainsi découvert une cellule du Hamas  établie à l’intérieur-même de la prison de Kziot, dont les dirigeants tentaient de recruter des prisonniers sur le point d’être libérés, pour qu’ils réalisent des attentats contre des cibles israéliennes dans la Bande Occidentale de Judée-Samarie.

On insistait auprès des recrues pour qu’elles se focalisent sur le kidnapping de soldats de Tsahal, qui pourraient être ensuite utilisés comme monnaie d’échange, lors d’un échange négocié, à l’avenir.

Les sources du renseignement ont confié Ynet que l’infrastructure dans la Bande Occidentale était partiellement financée par des éléments du Hamas présents à Gaza.

En juin, le Shin Bet et des officiers de Tsahal ont été en mesure de mettre à jour une cellule terroriste du Hamas qui se préparait à enlever des soldats de Tsahal. La cellule située dans la Bande Occidentale de Judée-Samarie, recevait ses instructions depuis Gaza, et il était prévu qu’elle reçoive clandestinement des armes, devant être utilisées durant la tentative de kidnapping.

L’un des agents actifs arrêtés en relation avec l’enlèvement déjoué, Shaher Skaphi, âgé de 42 ans, d’Hébron, a donné, durant son interrogatoire, tous les détails, concernant la manière exacte de procéder au kidnapping, qui avait été ordonnée à sa cellule, où et comment détenir en otage un soldat israélien, et lorsque le moment arrive, comment négocier sa libération en échange de prisonniers du Hamas détenus en Israël.

Un responsable de haut-rang au Shin Bet a confié à Ynet que la découverte de cette infrastructure très étendue, était un indicateur clair de la motivation croissante du Hamas à terroriser Israël.

Il ajouté que ces activités du Hamas sont menées sans aucun regret ni remord, à l’approche de la tentative de l’Autorité Palestinienne face à l’ONU en vue d’une reconnaissance (unilatérale). Les forces de sécurité israélienne agissent sans relâche pour déjouer les menaces terroristes, a-t-il poursuivi.

Tout comme pour l’A.P, des sources de la sécurité israélienne affirment qu’elles pensent que Ramallah n’a aucun intérêt à assister à une explosion de violence dans la Bande Occidentale ou une escalade militaire à Gaza, ajoutant que les forces de sécurité palestiniennes et leurs homologues israéliennes travaillaient ensemble pour empêcher des émeutes et sont préparées à une vaste gamme de scénarios.

Yair Altman a contribué à ce reportage

Hanan Greenberg

 

A jour : 09.07.09. 11, 19:20 / Israel News
   
http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4119281,00.html

Adapté par Marc Brzustowski

Copyright © Israël Flash – Reproduction autorisée sous réserve de mention de la source.

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap