toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

A mes non-amis….. -Ori Haaker-Chijner


A mes non-amis…..  -Ori Haaker-Chijner

 

A mes non-amis qui se font leurrer par ceux qu`ils appellent leurs frères depuis 63 ans.

Comment avez-vous pu vous laisser entrainer dans cette utopie contre nature qui est celle de la création d`un état palestinien fondé sur le mensonge, le sang, la haine.

Comment avez- vous pu suivre pendant 63 ans vos frères arabo-musulmans qui ont exigés de vous de quitter l`état d`Israël en situation de renaissance ?

Depuis 1948 vous acceptez de vivre dans l`espoir d`un retour qui ne se fera pas, car vous avez quitté une terre qui de toute façon n`était pas vôtre, ne l`a jamais été et ne le sera jamais.

Vous avez choisi le statut de dhimi dans des « camps de réfugiés » dans l`attente et l`espoir que vos chers frères arabo-musulmans aient jetés les juifs de retour chez eux à la mer.

Vous êtes soumis au Liban, en Jordanie, en Syrie où vous subissez l`apartheid de vos soi-disant frères.

Vous aimez le sang, vous enseignez la haine de l`autre et du juif en priorité. Vous rejetez la vie et l`espoir.

Vous n`aurez de cesse de nous combattre que si vous prenez la souveraineté sur ce que vous appelez la « Palestine historique », état qui n`a jamais existé dans l`histoire des civilisations ni de l`humanité.

Vous vous alliez avec les pires dictateurs de cette planète car ils abusent de votre crédulité en vous inventant un soi-disant monde auquel vous avez droit, mais qu`ils ne vous donneront pas car ils savent qu`ils ne peuvent pas d`une part, et que vous n`en valez pas la peine à leurs yeux d`autre part, sans quoi vous eussiez eu un territoire à vous depuis des décennies.

Learn Hebrew online

 

En 1948 Ben Gourion a tendu la main à vos grand-pères. Qu`en avez-vous fait ? Vous l`avez dédaigné et quelques heures plus tard partiez en guerre pour tuer celui qui vous tendait la main.

Ce soit j`ai écouté le texte que votre président – qui par ailleurs usurpe sa fonction depuis des années – s`adresser aux 193 nations composantes officielles de ce monde, donner une leçon de démocratie selon sa vision personnelle.

Un texte commencé dans la haine, poursuivi dans le mensonge, négationniste et plagiant les discours d`autres écrits il y a bien plus longtemps.

Ce soir je n`ai pas entendu le discours d`un futur chef d`état prêt à faire des compromis pour vivre dans la paix et en intelligence avec ses voisins quels qu`ils fussent.

J`ai entendu le texte d`un homme insignifiant, minable, venu quémander comme on fait l`aumône au coin de la rue, un semblant d`état, prêt à accepter un strapontin d`observateur pour les 100 prochaines années.

 

Un texte qui commence par la citation de la Naqba et dont la seule référence aurait suffit à ne pas en écouter plus puisqu`elle signifie le rejet de l`idée même que l`état d`Israël puisse exister.

Un texte lu comme on se lamente, singeant l`imagerie populaire du juif du shtetl, mais mal interprétée.

Un texte emprunt de paternalisme, de négationnisme, réécrivant l`Histoire devant le monde. Inventant que cette terre était prospère avant l`arrivée des juifs, alors que ce n`était qu`un désert endormi depuis 2000 ans, depuis que les Romains avaient colonisés cette terre.

Une terre infestée par la malaria, une terre que vous nourrissez avec du sang et non pas avec de la sueur.

Une terre que vous saccagez plutôt que de la partager, au risque de votre propre empoisonnement.

Une terre que vous colonisez.

 

Votre représentant le sait. Beaucoup de dirigeants du monde le savent.

Mais à votre seul actif, le pouvoir d`avoir su manipuler les européens et une partie des dirigeants du monde, comme on embobine dans le souk de Marrakech ou de Bagdad.

Ce soir, vous avez traités les juifs de voleurs, de colons, de criminels contre l`humanité, de terroristes, de tenant de l`apartheid, tout votre arsenal antisémite de base, usé, mais certes rodé face à des dirigeants complaisants face au pétrole arabe et si heureux d`un bouc-émissaire apparemment si facile.

Ce soir, votre représentant a plagié le discours de Ben Gourion marquant la renaissance de l`Etat d`Israël après 2000 ans d`espoir et d`attente, longue, et dans les souffrances.

Ce soir j`ai entendu un menteur, une main tendue, mais avec le couteau caché dans la main gauche qu`il tient dans son dos. Comme vous savez si bien le faire.

Ce soir j`ai entendu la lecture d`un texte qui aurait pu être écrit par Baal.

Ce soir nous avons entendu la face obscure s`exprimer dans la lumière tamisée de l`ONU. Avons vu et entendu le monde applaudir à l`évocation d`un terroriste dont peu se souviennent qu`il est venu pistolet au ceinturon devant la même assemblée il y a 38 ans.

Ce soir j`ai frissonné car dans ce texte se cachait la sorcière des contes pour enfants si chère aux frères Grimm, mais contrairement aux contes, nous sommes dans la réalité…

 

Ce soir votre représentant est venu demander la mise à mort d`Israël, l`accusant de tous les maux dont vous, chers non-amis êtes porteurs : combien d`attentats, d`avions détournés, d`enlèvements, d`assassinats de femmes, d`enfants jusqu` à Itamar et Guilad Shalit.

Vous auriez pu me faire croire en un message de fraternité en vue d`une paix plausible si le texte était devenu discours, si les mots avaient été ceux du regret du sang que trop versé, des larmes des mères et des veuves ou des orphelins, si avait été annoncé de débaptiser ces rues et places au nom de « martyrs » de votre non-cause, si j`avais entendu que Jérusalem est la capitale indivisible du Peuple Juif et Jéricho celle de ce futur état. Si j`avais entendu que vous œuvriez pour libérer Guilad. Si j`avais entendu un mot de compassion, un mot de justice, un mot de reconnaissance de la Vérité historique.

Mais rien de cela, au contraire. Votre représentant a fait une grave erreur. Non, la balle n`est pas dans le camp d`Israël qui a que trop tendu les mains, rendu de terre, sacrifié de fils et de filles dans un espoir éternellement vain.

 

Ce soir vous avez déclaré la guerre, une fois encore, chauffé vos gens à blanc pour les rendre incontrôlables et accuser ensuite Israël d`être le seul responsable des crimes dont il est victime.

Chers non-amis, si vous voulez la paix, je vous en conjure, quittez une dernière fois ces maisons que vous avez volées et colonisées en Judée-Samarie, berceau du judaisme, quittez Seshem, Hébron, partez vers l`Est, franchissez le Jourdain, réclamez vos droits sur cette terre déjà peuplée de 70 ou 80% des vôtres, luttez-y contre l`apartheid hachémite et vivez-y en paix. Alors, alors seulement et peut-être, les mots sortis de la bouche de votre représentant ce soir pourront prendre un sens éventuellement pacifique, du vivre ensemble, de deux peuples et deux nations voisines.

D`ici-la, vous ne pourrez être de mes amis, ni ceux qui vous soutiennent irrationnellement, à Paris, New-York, Caracas ou Ankara.

Bien le bonjour du centre du monde.

Ori Haaker-Chijner







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *