toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’honneur perdu des démocraties face à l’Islam conquérant, par Marc Femsohn


L’honneur perdu des démocraties face à l’Islam conquérant, par Marc Femsohn

Observateur modeste, mais attentif, de la situation internationale, je suis avec vigilance le fil d'infos de Guysen, la meilleure source d'informations sur le Proche-Orient. Il n'y a pas de mal à se faire de l'autopublicité, d'autant qu'il s'agit de la pure vérité, confirmée par Google Analytics: nous sommes les leaders de l'info sur Israël et le Moyen-Orient.
Et si ce n'était le sérieux et le professionnalisme des rédacteurs de Guysen, j'aurais des doutes quant à la véracité de certaines dépêches. Parfois, mais de plus en plus souvent, la réalité dépasse la fiction, le monde est devenu fou.

 
 Par exemple, mercredi 10 août à 15H33 : Tripoli et Téhéran condamnent "la répression" des émeutes en Grande-Bretagne et exigent une intervention de l'Onu. Je ne sais s'il faut rire ou vomir, chacun réagira à sa manière. Je suis bien conscient que les sentiments n'ont rien à voir avec la diplomatie, qu'il faut garder calme, sérénité, pondération, comme au Quai d'Orsay, et flegme lorsqu'on est britannique.
Et bien tant pis pour Sciences Po ou l'Ena, certaines situations nécessitent des réactions à chaud, la colère, l'indignation sont parfois, n'en déplaise à certains, bonnes conseillères. Pour défendre l'honneur (quel mot "affreux, désuet et réactionnaire") d'un pays et pour, de manière préventive, épargner un conflit qui se rapproche inéluctablement.
 
Comment est-il possible de tolérer depuis si longtemps la haine, l'arrogance, les activités terroristes de tous ces dictateurs ?
Comment les démocraties occidentales ne se rendent-elles pas compte que leur manque de réaction, leur hypocrisie face aux dictatures nazislamistes encourage ces dernières à aller toujours plus loin dans l'outrance, mues par les prêches des fous de l'Islam qui font des émules jusque dans les mosquées de Grande-Bretagne, de France, de Belgique et d'ailleurs ?
Je pense avoir prouvé, dans tous mes écrits, que je ne suis ni extrémiste, ni atteint de paranoïa, mais je ne suis pas non plus naïf.
 
Les émeutes de Londres sont tout sauf dues au hasard. Il ne s'agit pas de détresse sociale, comme c'est le cas actuellement en Israël. Les "jeunes" (puisque c'est le terme politiquement correct) des banlieues britanniques n'ont pas de revendications sociales. Ces évènements sont à relier aux mouvements qui agitent actuellement les pays arabes et musulmans. Selon un expert politologue allemand, Internet et les moyens de communication créent une situation de transparence totale permettant aux populations immigrées en Europe d'être nourries en permanence de frustrations savamment entretenues par ceux qui veulent gangréner et détruire l'Occident au profit de l'Islam conquérant. Et cet expert de prédire que cette volonté de déstabilisation se poursuivra et contaminera toute l'Europe.
 
Une alliance des pays les plus puissants du monde qui n'est pas capable de venir à bout du clown libyen après plusieurs mois de confrontation, un attentisme criminel à l'égard du boucher syrien et une peur panique face au tyran iranien sont autant de signaux qui encouragent les "frères" qui vivent en Occident à tenter d'ouvrir un nouveau front contre les "infidèles et les Juifs".
Nous vivons un Munich permanent. L'amateurisme, l'inefficacité d'Obama ont éclaté à la face du monde et surtout à celle de ses alliés arabes auprès desquels il a perdu toute crédibilité en abandonnant Hosni Moubarak.
Les démocraties européennes, fidèles à elles-mêmes, font la politique de l'autruche, terrorisées, dans tous les sens du terme, par les hordes ethniques qui se sont constituées dans leurs pays.
La Russie et la Chine sont toujours aussi sectaires, pour elles, la guerre froide n'a jamais cessé, mais elles ont au moins le mérite d'être fidèles en amitié, Tripoli, Damas, Téhéran et Pyongyang en savent quelque chose.
 
Comment expliquer qu'Israël, qui est la victime de l'acharnement haineux de cet Axe du Mal, est systématiquement pointé du doigt par les démocraties européennes, elles-mêmes cibles de ces pays voyous ? Pourquoi ce deux poids deux mesures ?
 
Israël est tout simplement le Juif des nations. La leçon de la Shoah n'a pas été tirée. De la même manière que les démocraties européennes laissèrent Hitler s'emparer de la Sarre, des Sudètes, et de l'Autriche sans réagir, que les Alliés ne bombardèrent ni les voies ferrées ni les camps, laissant les nazis tranquillement déporter et assassiner six millions des nôtres, ils ne bougeraient pas davantage le petit doigt pour nous défendre aujourd'hui d'une attaque nucléaire iranienne ou d'une pluie de missiles du Hezbollah.
Sauf que…
 
Sauf qu'aujourd'hui, nous n'avons plus confiance dans la parole de l'Occident, nous ne dépendons pas du bon vouloir des démocraties européennes, lâches elles furent, lâches elles demeurent. Elles n'ont d'ailleurs pas compris qu'Israël n'est qu'une étape sur la route de la confrontation avec l'Occident chrétien qui est la véritable cible. Elles auraient dû pourtant s'en convaincre avec le 11-Septembre, avec les attentats de Londres et Madrid. Et puisqu'elles ont dû mal à assimiler ce fait, qu'elles ne prennent pas les mesures adéquates pour mettre un terme aux mutations ethniques dans leurs villes et leurs banlieues, alors elles donnent naissance, par leur apathie et leur inaction, à des monstres, des tarés, comme en Norvège.
 
Quant à nous, Israéliens, après avoir payé si cher notre soumission, lorsque nous n'étions que Juifs, victimes des perfidies de la collaboration et de l'antisémitisme, nous avons désormais contracté une assurance-vie qui dure déjà 63 ans et qui fonctionne plutôt bien: elle s'appelle Tsahal.
 
Golda Meïr z"l résumait parfaitement la doctrine d'Israël : "Nous préférons vos condamnations à vos condoléances".
 
 






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap