toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les pro-palestiniens vus par une palestinienne


Les pro-palestiniens vus par une palestinienne

Commentaire relevé sur un des groupes Facebook où officie une certaine alter-juive, Olivia Zemor

 
Avertissement : 
L'article dont vous allez lire des extraits a été publié sur un site antisémite, antisioniste, raciste anti blancs, extrémiste de gauche, pro palestinien et pro terrorisme : electronicintifada.net. Il a été rédigé par Budour Youssef Hassan, une activiste palestinienne née à Nazareth, socialiste, et étudiante en 3e année de droit à l'Université hébraïque de Jérusalem.

 
Extraits traduits et adaptés de l'Anglais par Jean-Patrick Grumberg pour Europe-Israël.org
 
Budour Youssef Hassan : "Le 15 Juillet, des milliers d'Israéliens ont défilé à Jérusalem-Est occupée pour montrer leur soutien à un «Etat» palestinien dans les territoires occupés de Cisjordanie et de Gaza. Ses organisateurs ont présenté la manifestation comme une action conjointe israélo-palestinienne, qui était ornée de slogans de «lutte commune» et «solidarité». Cet événement a eu lieu quelques semaines après une semblable marche à Tel-Aviv, et il expose les échecs de la solidarité des israéliens sionistes «de gauche» avec les Palestiniens."
 
Budour Youssef Hassan : "Le terme solidarité – un peu comme la co-existence – est tellement galvaudé dans le discours libéral de l'entité sioniste qu'il n'a plus aucune signification. L'idée fausse de solidarité pose la question : que signifie cette solidarité ?"
 
Budour Youssef Hassan : "chaque fois que des israéliens défilent dans les rues de Jérusalem en scandant "fin de l'occupation", est-ce cela, la solidarité ? Chaque fois qu'un Israélien porte un drapeau palestinien, doit-on s'extasier et considérer ça comme une impulsion majeure à la cause palestinienne ?"
 
Budour Youssef Hassan : "Lorsque ces privilégiés formulent et conçoivent une solution et veulent l'imposer au colonisé, au peuple occupé, comme ils l'ont fait avec cette manifestation du 15 juillet, ce n'est pas de la solidarité mais une autre forme d'occupation."
 
Budour Youssef Hassan : "La solidarité, ce n'est pas de dire aux gens ce que vous pensez de leur problème, et encore moins de leur dire ce que vous croyez être la solution. La solidarité, (…) c'est se battre pour une cause commune, malgré nos différences."
 
Budour Youssef Hassan : "Un état palestinien sur 22 pour cent du territoire de la Palestine historique n'est pas ce pourquoi les Palestiniens se battent depuis plus de 63 ans. Les gauchistes israéliens qui présentent ainsi la cause veulent interdire aux Palestiniens leur droit de décider de leur propre destin."
 
Budour Youssef Hassan : "Beaucoup affirment, cependant, que lutter au coude à coude avec les gauchistes de l'état sioniste élargit la base de soutien pour la Palestine et les Palestiniens. Ce serait vrai si les gauchistes considéraient les Palestiniens comme des partenaires égaux, mais ce n'est pas le cas."
 
Budour Youssef Hassan : "Toute l'idée de "deux Etats pour deux peuples" comme seule solution à l'impasse israélo-palestinienne – idée extrêmement populaire parmi les sionistes libéraux – est fondée sur l'isolationnisme, l'exceptionnalisme, et elle donne aux libéraux israéliens un "sens de supériorité morale sur les Palestiniens par laquelle ils s'octroient la légitimité de déterminer le problème, la solution et les moyens."
 
Budour Youssef Hassan : "Une manifestation palestino-sioniste donne une chance de plus aux sionistes à marginaliser les Palestiniens et à leur dicter la façon dont ils devraient résister, et ce qu'ils doivent accepter."
 
Budour Youssef Hassan : " Combattre aux côtés de la cinquantaine d'israéliens qui sont vraiment attachés à la cause palestinienne, est donc beaucoup plus important et précieux que de marcher dans l'ombre de milliers de gauchistes qui pensent que la Palestine n'est que la Cisjordanie et la bande de Gaza."
 
Budour Youssef Hassan : "Sur la page Facebook des organisateurs gauchistes de l'état sioniste, la manifestation du 15 Juillet à Jérusalem a été titrée en hébreu "Marche pour l'indépendance de la Palestine", tandis que la page Facebook des organisateurs palestiniens disait, en arabe : "Ensemble vers la libération de la Palestine." Il y a une énorme différence entre la libération de la Palestine, et un "État indépendant". 
 
Budour Youssef Hassan : "La liberté pour les Palestiniens signifie beaucoup plus que d'établir un bantoustan en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. L'incohérence dans le libellé en arabe et en hébreu est révélateur, mais il n'est ni nouveau ni rare, venant de la gauche."
 
Budour Youssef Hassan : "Sur la centaine de Palestiniens qui étaient à la manifestation, beaucoup peuvent avoir eu la fausse perception que le but était de demander la libération de la Palestine historique, plutôt que d'appeler à une fausse «indépendance». Les membres des comités populaires palestiniens de Sheikh Jarrah et Silwan (…) ont été exploités par les organisateurs qui ont annoncé la manifestation comme un «combat commun», pour marquer des points politiques et servir leurs relations publiques."
 
Budour Youssef Hassan : "ces manifestations sont dominées par les Blancs, les laïques libéraux, et la voix palestinienne qu'ils sont censés vouloir faire entendre, est inaudible au milieu d'un chœur de chants hébreu sur la paix et la coexistence. Même les slogans et les pancartes qui ont été brandies au cours des manifestations ont été décidées à l'avance par les organisateurs israéliens".
 
Budour Youssef Hassan : "En somme, la «solidarité» israélienne est une épée à double tranchant. Il y a un grand risque de détournement de la résistance populaire palestinienne sous le manteau de la solidarité et la coexistence."
 
Budour Youssef Hassan : "Qu'il y ait une marée montante de l'extrémisme pro palestinien parmi l'élite dirigeante israélienne et dans la société ne veut pas dire que les Palestiniens doivent accepter chaleureusement le "compromis" de ces sionistes. La solidarité n'est ni un acte de charité, ni un festival de discours vantard à la rhétorique vide. C'est une obligation morale indéfectible et l'engagement inconditionnel de libérer totalement la Palestine."
 
Budour Youssef Hassan : "Ceux qui cherchent appréciation et gratitude feraient mieux de rester dans leurs fauteuils confortables à Tel Aviv. Leurs tentatives visant à exploiter la situation désespérée des Palestiniens à des fins politiques (…) doit être dénoncée et combattue."
 
Reproduction autorisée avec la mention suivante et le lien ci dessous :
 
 






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap