toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le secret de l’innovation israélienne : L’esprit pionnier des Israéliens !


Le secret de l’innovation israélienne : L’esprit pionnier des Israéliens !

De nombreux articles et livres ont été consacrés à la « Start-up Nation » pour décrypter le succès de l’innovation israélienne.

Les facteurs-clés de l’Israel Valley les plus souvent cités sont sa main-d’œuvre qualifiée (plus fort pourcentage d’ingénieurs au monde), ses nombreux incubateurs technologiques, l’importance du capital-risque et des investissements étrangers ou encore l’influence de l’armée.

Ces éléments, bien qu’essentiels, ne permettent pas à eux seuls de comprendre en quoi les israéliens sont de grands innovateurs.

Le secret de l’innovation israélienne réside en réalité dans l’esprit pionnier des israéliens.

En effet comment devient-on un innovateur ?

Une équipe de chercheurs de Harvard a mené une enquête approfondie à ce sujet auprès de milliers de dirigeants d’entreprise. Selon cette étude, la principale qualité d’un innovateur est sa capacité d’association. Steeve Jobs, co-fondateur et Pdg d’Apple, a déclaré : « Créer, c’est relier des choses entre elles, c’est tout. »

C’est ainsi que l’israélien Dov Moran, inventeur de la clé USB, explique comment cette idée lui est venue à partir d’une association :

« L’invention de la clé USB n’est pas le fruit d’une inspiration géniale. Je ne suis pas un Einstein, qui a inventé une théorie à partir de rien. En 1998 je me suis rendu à New York. Pendant le vol, j’ai travaillé à ma présentation Powerpoint. Je n’ai pas fermé correctement mon ordinateur portable. La batterie s’est vidée. Et l’ordinateur n’a plus voulu redémarrer. Quelqu’un était prêt à me prêter son ordinateur, mais la présentation était inatteignable dans mon ordinateur inutilisable. J’en conclu que je devais stocker ma présentation en un endroit sûr de manière à pouvoir travailler sur n’importe quel ordinateur. Je savais que tout ordinateur portable a une fiche d’accès USB. Je voulais y connecter des disquettes de stockage et des caméras digitales. Voilà mon idée, elle résultait non d’une inspiration, mais de la nécessité de résoudre un problème urgent. »

Un innovateur réussit donc à établir des connexions pertinentes entre des idées, des solutions ou des questions qui concernent des domaines différents. Et plus nos expériences et nos connaissances sont diversifiées, plus notre cerveau est en mesure de créer ces liens.

L’apport de nouveaux savoirs suscite de nouvelles associations, dont certaines se concrétisent en idées innovantes. Le secret de l’innovation consiste donc à percevoir les choses avec l’esprit d’un pionnier.

Le Dr Gabriel Iddan, inventeur de la capsule endoscopique, illustre cet esprit pionnier israélien. Gilad Mamlok, directeur financier de Given Imaging, raconte l’origine de cette innovation :

« L’inventeur de la capsule endoscopique, le Dr Gabriel Iddan, cherchait une technique d’imagerie qui permettrait l’exploration de l’intestin de façon confortable et indolore. En tant qu’ancien ingénieur au sein de la société Rafael, le Dr Iddan a dérivée le concept de capsule endoscopique d’une technologie de défense basée sur des équipements électro-optiques pour les missiles. Des milliers de personnes ont déjà avalé la petite capsule produite par Given Imaging, sans même savoir que c’était grâce à la technologie des missiles de Tsahal. »

« Au début, personne ne croyait à ce projet, les gens pensaient que le Dr Gabriel Iddan se considérait comme un nouveau Asimov (un écrivain de science-fiction). Il a emprunté quelques idées dans le domaine technologique, comme la façon de guider un missile. Mais, bien sûr, la capsule endoscopique représente beaucoup plus que cela. Personne auparavant n’avait pensé à cette idée d’avaler une capsule censée naviguer à travers le corps tel un petit sous-marin. »

Shimon Peres, Président de l’État d’Israël, a déclaré en septembre 2010 à la tribune de l’Assemblée Générale des Nations-Unies : « Israël est le produit d’un état d’esprit pionnier. »

Les pionniers d’hier faisaient fleurir le désert dans les kibboutz. Aujourd’hui, les sciences et les technologies ont remplacé la terre.

Daniel Sheck, ancien ambassadeur d’Israël en France, a déclaré lors d’une conférence à HEC : « Les pionniers israéliens ne sont plus au kibboutz, ils ont fondé des start-up. »

De nombreux groupes internationaux tels Google, IBM, Intel, ou encore Microsoft, ont ouverts des centres de recherche en Israël.

Ce n’est pas tant la main-d’œuvre qualifiée, les incubateurs technologiques, le capital-risque ou l’influence de l’armée qu’ils viennent chercher ici mais une ressource plus rare : L’esprit pionnier !

 

Source : IsraëlValley par Sébastien Fortin





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap