toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La paix et les mensonges de la « Nakba »


La paix et les mensonges de la « Nakba »

Le conflit israélo-arabe est un conflit double : Conflit militaire et conflit de justice. Nous avons remporté la bataille militaire, mais nous perdons celle de la justice. Cette victoire militaire risque de nous échapper car elle repose sur la profonde croyance que notre cause est juste. Sans cette foi, notre force militaire s'éteindra.

La propagande mensongère arabe a reçu une légitimation dans la société israélienne. La majorité de l'élite israélienne a adopté ces mensonges et œuvre pour les intégrer au discours public israélien.

La vérité est que les Arabes (qui, à l'époque, ne savaient pas encore qu'ils étaient Palestiniens) ont rejeté le plan de partage et ont déclenché une guerre visant à détruire l'Etat d'Israël.

En 1948, la plupart des habitants arabes étaient de nouveaux immigrants, arrivés après le boom économique, qui a conduit au sionisme. La majorité des Arabes ayant quitté Israël, l'ont fait volontairement, suivant les instructions du Haut Comité Arabe. On oublie que les Arabes sont ceux qui ont expulsé plus de 900.000 Juifs de leurs pays, plus que tous les réfugiés palestiniens. En matière de compensation financière, la valeur des biens juifs s'élevait à presque plus du double de la valeur des biens arabes. On oublie aussi que les dirigeants arabes, dirigés par le Mufti, s'étaient associés aux nazis, soutenant la solution finale.

Par l'intermédiaire de la Nakba, les antisionistes demandent la reconversion de l'Etat d'Israël en un Etat pour tous. La paix n'est pas leur priorité, mais seul compte l'anéantissement d'Israël en tant qu'Etat juif. L'effet psychologique de la Nakba est l'implantation, chez les Israéliens, d'un sentiment de culpabilité quant "au nettoyage ethnique" subi par les Arabes durant la Guerre d'Indépendance. Ainsi, l'unique solution équitable est la création d'un Etat pour tous, dans le cadre d'un accord de paix "juste", qui donnerait aux réfugiés la possibilité de retourner dans leur patrie historique. Selon eux, un Etat palestinien devrait être créé aux côtés d'un Etat pour tous, afin de priver le peuple juif de son droit à un Etat souverain.

Pour promouvoir l'idée de la paix au Moyen-Orient, nous devons, avant tout, résoudre le problème des réfugiés. La première étape est l'anéantissement du mythe politique de la Nakba, qui cherche à rendre les Juifs responsables de la souffrance des Arabes. Il revient aux Palestiniens de reconnaître qu'ils sont responsables de leur propre malheur.

Seul l'abandon des doubles normes relatives aux réfugiés palestiniens permettra de résoudre le problème des réfugiés. Après la seconde Guerre Mondiale, des dizaines de millions de personnes sont devenues des réfugiés, mais toutes ont été rapidement réintégrées. Seuls les réfugiés palestiniens n'ont pas été réinstallés. Le statut de "réfugié palestinien" est transmis de génération en génération, perpétuant ainsi le problème.

Seule la fermeture de l'agence d'aide UNRWA, l'annulation du statut de réfugié transmis de génération en génération, et le fait de rendre responsables les gouvernements qui ont accueilli les réfugiés, mèneront à la paix. Parallèlement, il est nécessaire de reverser le budget accordé à l'UNRWA à ces mêmes gouvernements, dans le but de les aider. Une paix stable s'installera dès que les Palestiniens cesseront de nous blâmer, et dès que nous croirons en la justesse de notre cause.

Source : Le P’tit HEBDO, par Ronen Shoval, président de « Im tirtsou », www.imti.org.il (Traduction : K.Schwartz)





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *