toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Egypte offre une Hudna au Hamas en attendant des jours meilleurs pour faire couler le sang. Par Marc Brzustowski


L’Egypte offre une Hudna au Hamas en attendant des jours meilleurs pour faire couler le sang.  Par Marc Brzustowski

L’information circule : les groupes coordonnés par le Hamas se seraient mis d’accord sur le principe d’un « cessez-le feu », à 21h ce soir, dimanche 20. L’évènement provient du Caire qui, progressivement, se substitue à Damas, en tant que lieu de convergence et de signatures d’accords inter-terroristes.

L’essentiel est de conserver l’initiative du prochain coup, tout en bénéficiant d’une garantie crédible aux yeux des Américains, amateurs d’Happy End.Et tout se passera comme après l’attentat contre un bus scolaire, le 7 avril, à Nahal Oz : véritable crime de guerre qui a emporté la vie d’un jeune lycéen de 16 ans. Ehud Barak renâclera, puis se dira qu’il gagne du temps pour que les usines produisent d’autres « Dômes de fer » et ainsi de suite, pendant que les minarets du Califat gaza-sinaïtique, en forme d'ogive, continueront de croître et de croître…

L’autre « scoop » qui fait florès provient d’un diplomate resté anonyme : selon lui et sur la base de recoupements émanant des services de renseignement, l’Iran aurait réduit le montant de sa prime au meurtre accordé au Hamas, du fait que celui-ci manquerait à son devoir de soutien indéfectible au régime d’Assad en péril. De même, les généreuses donations des Frères Musulmans égyptiens se seraient quelque peu taries (du verbe Tahrir), du fait des besoins de financement des révolutions du « printemps arabe ».

Loading...

Si l’on suit le fil de ces tractations para-diplomatiques, le Hamas et ses affidées ne sont pas suffisamment en position de force pour éradiquer Israël, dès ce soir. Aussi est-il plus « sage » d’attendre de meilleures opportunités pour lancer leur guerre totale.

Ils se sont contentés de rappeler l’Iran à ses obligations de récompenser les bons élèves, capables de marquer, sans frais, des points contre « l’entité sioniste ». Il s’agit d’une simple opération de promotion commerciale, qui a permis de tuer quelques civils et militaires israéliens. Autant les Gardiens de la Révolution que les Frères Islamistes du Caire devraient comprendre leur intérêt à reprendre les versements : la Hamas Corporation fournit, en effet, des prestations de couverture, permettant de détourner l’attention, focalisée sur la Syrie et Tripoli, vers Jérusalem. Ou pire : il s'agit de surenchère commerciale avec des entreprises concurrentes et plus proches du Grand patron : comme le Jihad Isla mique, appelé à prendre la relève d'un Hamas fatigué et peu fiable (:  Téhéran tire les ficelles de la guerre des missiles à Gaza, le Jihad islamique mène l’offensive)

Les Israéliens apprécient-ils d'être considérés comme des "amuse-gueule"?

Même pour les porte-parole du Jihad Islamique, dératés du lancement de Grad tous azimuts s’il en est, le caractère provisoire de la trêve n’implique aucune démobilisation, bien au contraire. Ce n’est que partie remise. Selon Ahmed Mudalal, responsable de ce groupe pro-iranien : « le Jihad islamique, avec d’autres factions, tente d’éviter les affres de la guerre au peuple de Gaza. Le peuple doit avoir un peu de patience et la résistance doit le protéger de toute sa puissance ».

En d’autres termes, le Jihad débute les hostilités dès qu’une opportunité se présente, le 7 avril ou le 18 août, et les met entre parenthèses autant de temps que nécessaire, dès qu’Israël commencerait de se fâcher. L’initiative entière, de l’ouverture à la suspension du conflit, revient entièrement au terrorisme. On escompte qu’Israël y trouvera quelques bénéfices secondaires, malgré les crimes de guerre et les pertes, à travers un retour très provisoire et toujours précaire au calme.

Seule petite ombre au tableau, les Comités populaires de la résistance, visiblement responsables de l’attentat de jeudi 18 et qui ont subi le plus de pertes de haut niveau, au cours d’éliminations ciblées, se désolidarisent de cette soudaine envie terroriste de partir à la pêche au plus gros missile.

Learn Hebrew online

Le problème sécuritaire, pour Israël, non seulement reste entier, mais il s’aggrave de jours en jours. En avril déjà, Tsahal laissait entendre que la confrontation totale, à terme, était inévitable. Seules des préoccupations tactiques (fignolage du Dôme de fer, etc.) pesaient dans le sens d’une remise à demain du travail qu’on n’a pas envie de faire aujourd’hui. Depuis février et la « révolution égyptienne », le stock de projectiles en tous genres, a doublé. Avec un peu de « patience », il pourrait continuer d’augmenter de l’entrée d’une trentaine de missiles supplémentaires par semaine.

Si l’on compte que la « trêve » a duré 2 mois et demi, au rythme de l’augmentation des stocks et de la sophistication des attaques, on pourrait facilement réduire ces délais de livraison de cadavres juifs à quelques semaines, puis jours et ainsi de suite, jusqu’à cela prenne une configuration un peu plus sérieuse de dizaines à centaines de victimes à chaque fois.

Ehud Barak promet de « décapiter » les terroristes, et rappelle l’élimination des principaux chefs des Comités populaires de la Résistance et ceux du Jihad et du Hamas en ligne de mire. Il ne peut y avoir de trêve avec des assassins dotés d’une mentalité génocidaire, mais qui attendent juste des moyens à leur disposition pour mettre leur plan en œuvre et plus de coeur à l'ouvrage.

Loading...

Ces groupes ont choisi le moment de leur offensive. Ils ne comprendront qu’il n’est pas bon d’en prendre l’initiative lorsqu’ils constateront qu’en ouvrant la trappe, leur enfer n’a pas de fin.

 

Marc Brzustowski

 

Pour © 2011 lessakele et © 2011 aschkel.info 

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *