toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

De la place Tahrir a Ramallah : 20 septembre la grande manipulation


De la place Tahrir a Ramallah : 20 septembre la grande manipulation

Les palestiniens ont annonce que leur demande de reconnaissance d'un etat palestinien sera presentee le 20 septembre. En attendant ils se lancent dans une campagne de communication afin de faire sortir en masse la population dans les rues – et pas seulement en Judee-Samarie – mais sans violence : "ce qui s'est passe en 2000 ne se reproduira pas, nous avons tourne la page et sommes passes a un autre stade".

 

Depuis le mois dernier en Israel on est occupe avec le mouvement de protestation social et il semblerait que le sujet de "l'etat palestinien" ne soit plus a l'ordre du jour du public israelien. Mais pendant ce temps la a Ramallah, meme pendant le ramadan, les palestiniens travaillent avec force et conviction a l'approche du prochain mois. Hier ils ont annonce que leur demande sera presentee a l'ONU le 20 septembre.

Le demande sera presentee lors de la ceremonie d'ouverture generale de l'ONU qui aura lieue a New york le mardi 20 septembre. Pendant quelques jours les dirigeants de differents pays defileront sur la scene pour faire leurs discours, et les palestiniens souhaitent qu'Abou Mazen fasse son discours historique le vendredi 23 septembre.

Les palestiniens ont une bonne raison de choisir ce jour pour le discours de leur dirigeant. Ces derniers mois le vendredi est devenu le jour des manifestations dans le monde arabe, et les palestiniens esperent que ce jour la, dans toutes les capitales du monde arabe (et meme occidental), la population sortira dans les rues pour soutenir la reconnaissance de l'etat palestinien. Ils esperent que ce jour la le "kikar tahrir" se transformera en "kikar Palestine". Pour se faire l'OLP va se lancer dans les prochains jours dans une campagne de soutien mondial aux aspirations palestiniennes.

 

 

Si on demande aux palestiniens si d'apres eux le fait qu'Avigdor Liberman dirige le Ministere des Affaires Etrangeres les aide dans leurs demarches, ils repondent "d'une certaine maniere, vous autres israeliens etes responsables de septembre", declare un cadre officiel de l'AP implique dans la preparation du processus aupres de l'ONU. "Si par exemple Shlomo Ben-Ami avait ete Ministre des Affaires Etrangeres, il nous aurait ete beaucoup plus difficile de faire tout ca".

Le retard dans la presentation de la demande palestinienne aupres de l'ONU a engendre des rumeurs cette semaine qui insinuaient que les palestiniens allaient annuler le processus. Saeb Erekat, un des acteurs principal de l'AP, s'est empresse de nier ces rumeurs.

 

?????: AFP

Saeb Erekat

 

Pour les palestiniens : "nous sommes arrives a un point de non retour en ce qui concerne le mois de septembre. Meme si d'un coup debutait une negociation entre nous et Israel, nous n'avons pas d'autre choix que d'aller jusqu'au bout". D'apres un autre cadre de l'AP, la raison pour laquelle ils ont pris du retard est due a une discussion interne sur la demarche : est ce qu'il faut d'abord se tourner vers le conseil de securite qui est celui qui peut valider la decision, mais la ils se trouverons face au veto americain, ou vers le conseil general ou ils trouverons beaucoup plus de soutien mais dont les decisions ne sont que declaratives.

Apparemment les palestiniens ont choisi la premiere option, pricipalement parce que le Liban tiendra la presidence du conseil de securite en septembre. Cela ne leur garanti bien sur rien du tout et l'ombre du veto americain plane toujours au dessus d'eux, mais quand un pays ami siege sur le trone de la presidence, c'est un bon point de depart meme si ce n'est que subjectif. Demain Abou Mazen se rendra en visite a Beyrouth et le sujet du mois de septembre sera le sujet principal des discussions de ce voyage.

 

Extrait traduit de http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4107364,00.html par David Goldstein.

Haabir haisraeli

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap