toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Article d’exception dans la presse turque : « Golda Méir avait raison ! »


Article d’exception dans la presse turque : « Golda Méir avait raison ! »

Voilà bientôt plus de deux ans et demi que le Premier ministre Recep Tayyip Erdo?an a déclaré au président israélien Shimon Peres, «Vous (les Juifs) savez comment bien tuer. » 

Le premier ministre Erdo?an a aussi déclaré à plusieurs reprises que le principal obstacle à la paix dans cette partie du monde est Israël. Il a même, une fois, appelé l’État Juif, « l’ébullition purulente du Moyen-Orient qui propage sa haine et son inimitié. »

En ce mois sacré du Ramadan, où le sang abreuve toutes les grandes rivières du monde arabe, analysons qui sont véritablement « ceux » qui savent « si  bien tuer ».

Alors que le nombre de tués syriens est en augmentation croissante, environ 2000 morts par jour ; que le nombre de décès turco-kurdes, lui, est au moins de 40.000 depuis 1984. Uniquement pendant la fête du Ramadan, le Parti des Travailleurs Kurdes (PKK)  a subi au moins 50 pertes (au 23 août), tous des Musulmans kurdes tués par des Musulmans turcs. Et c’est, sans parler des tués Kurdes d’Irak par cette même armée turque.

Parlons des faits.

Le Soudan ne fait pas partie, géographiquement parlant, du Moyen-Orient, donc nous ne parlerons pas des morts du génocide perpétré dans ce pays.

Ignorons, également, les massacres de l’Ouest Pakistanais au Pakistan Oriental (Bangladesh) totalisant 1,25 millions de morts depuis 1971.

N’évoquons pas non plus, les 200.000 morts en Algérie entre 1991-2006.

Mais, une simple recherche strictement focalisée sur le Moyen-Orient fait apparaître une réalité dont, très certainement jusqu’alors, vous n’aviez pas encore conscience  :

* Un million de morts (uniquement Musulmans) lors de la guerre Iran-Irak ; 300.000 personnes appartenant aux minorités musulmanes tuées par Saddam Hussein ;

* 80.000 Iraniens (Musulmans) tués lors de la Révolution Islamique ;

* 25.000 morts en 1970-1971 (Septembre Noir contre le gouvernement jordanien) et * 20 000 islamistes tués en 1982 par le père al-Assad à Hama.

* L’estimation de l’Organisation Mondiale de la Santé sur les carnages d’Oussama Ben Laden en Irak remontait, il y a quelques années, à plus de 150.000 morts musulmans.

Dans une recherche menée en 2007, Gunnar Heinsohn, de l’Université de Brême et Daniel Pipes, directeur du Forum du Moyen-Orient, ont découvert que quelques 11 millions de Musulmans ont été tués violemment depuis 1948, dont 35 000 (0,3%) sont décédés au cours des six années de la guerre arabe contre Israël …

Soit une personne sur 315 morts arabes lors d’un conflit.

En revanche, plus de 90% des Musulmans morts lors de conflits ont été tués par … d’autres Musulmans !

Selon MM. Heinsohn et Pipes, il y aurait eu 85 millions de morts au total dans les conflits armés depuis 1950. De ce total, les morts musulmans arabes du conflit israélo-arabe sont de 46.000 dont 11.000 pendant la guerre d’indépendance d’Israël.

Cela fait 0,05% de tous les décès dans tous les conflits, ou 0,4% de tous les décès arabes dans le conflit israélo-arabe.

Si nous faisions un autre calcul en ignorant les « petits » , comme ceux de Syrie aujourd’hui et les autres morts du Printemps Arabe, en ne prenant en compte que les morts de l’Irak de Saddam Hussein, ceux de la Jordanie, de Hafez el Assad, de la guerre Iran-Irak, des campagnes terroristes de Ben Laden, de la révolution islamique iranienne, du conflit turco-kurde … on arrive au chiffre de 1.650.000 Musulmans tués par des Musulmans contre moins de 50.000 morts dans le conflit israélo-arabe depuis 1950, y compris les combattants palestiniens morts pendant l’opération Plomb Durci (le rapport Heinsohn-Pipes a été publié avant).

Pour ceux qui n’ont pas une calculatrice à portée de main, permettez-moi de vous dire que 50.000, c’est 3% de 1.65 million.

Golda Meir, le quatrième Premier Ministre d’Israël, ou plutôt la « Mère d’Israël », avait tout à fait raison quand elle disait que la paix au Moyen Orient ne sera possible que « lorsque les Arabes aimeront leurs enfants autant qu’ils nous haïssent ».

 

Source : Burak Dekbil – adapté du journal turc HurryietJSSNews





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap