toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un groupe de pression, qui se désignent comme « experts », pousse Paris à reconnaître la création d’un Etat palestinien


Un groupe de pression, qui se désignent comme « experts », pousse Paris à reconnaître la création d’un Etat palestinien

Un groupe de pression qui s'estiment être des experts pousse le Gouvernement Français et le Quai d'Orsay à reconnaitre un Etat Palestinien balayant d'un trait de plume tous les accords et toutes les résolutions précédentes de l'ONU. Ce groupe de pression, qui n'est autre qu'un lobby pro-palestinien baptisé Avicenne, veut absolument aller à contre-courant alors que l'ensemble des pays occidentaux et le Quartet sont en train de se positionner contre une déclaration unilatérale d'un Etat Palestinien !

Un rapport d'experts, remis récemment à la présidence française et au Quai d'Orsay, pousse la France à reconnaître en septembre la création d'un Etat palestinien et à dialoguer avec le mouvement islamiste Hamas sans renoncer aux conditions du Quartette.
"Il est temps de passer à l'étape de la reconnaissance formelle prévue il y a plus de dix ans", souligne ce document sur "Le printemps arabe" assorti de propositions pour la politique française.

"La situation sur le terrain risquant à terme de faire disparaître cette option (…), la France se doit d'être exemplaire, comme elle l'a été dans le passé en étant finalement suivie, c'est-à-dire de franchir le pas", insistent ses auteurs, membres d'un groupe de réflexion baptisé Avicenne.
Face à l'impasse du processus de paix avec Israël, les Palestiniens entendent faire reconnaître en septembre à l'ONU la création de leur Etat. Israël et les Etats-Unis, qui menace d'utiliser son veto au Conseil de sécurité, y sont opposés.

Outre l'ouverture d'ambassades, la reconnaissance de l'Etat palestinien "dans les frontières de juin 1967" se traduirait par la délivrance d'un passeport palestinien et l'obligation pour les citoyens résidant sur ce territoire et sans passeport européen – incluant des colons – de demander un visa pour aller en Europe, note le rapport.
Dans la nouvelle configuration palestinienne, la France devrait "entamer un dialogue" avec le Hamas, "non pas en renonçant aux conditions posées par le Quartette mais en faisant de celles-ci un point d'arrivée et non de départ de la négociation", estiment aussi les experts.

Le Quartette (Etats-Unis, Russie, ONU, Union européenne) réclame au Hamas de reconnaître le droit à exister d'Israël, de cesser les violences et d'accepter les accords Israël-OLP.

Parmi les auteurs du rapport figurent les ex-ambassadeurs Denis Bauchard et Patrick Leclercq, des diplomates en exercice ayant requis l'anonymat, et des spécialistes de la région, comme Bassma Kodmani et Agnès Levallois.

Le Parisien

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap