toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tolérance de l’antisémitisme à l’Université Libre de Bruxelles et démission du Prof. Brotchi


Tolérance de l’antisémitisme à l’Université Libre de Bruxelles et démission du Prof. Brotchi

"Par son attitude "politique" qui tolère l'antisémitisme, car toute mise en question de la légitimité de l'état d'Israël est de l'antisémitisme, l'ULB et ses dirigeants se disqualifient aux yeux de la communauté juive, non seulement belge, mais aussi internationale."

C'est la première fois, à notre connaissance, qu'un éminent professeur mondialement connu démissionne d'une université européenne en raison d'incidents antisémites répétés.  Cela s'est passé à l'Université Libre de Bruxelles avec la démissionaprès mûre réflexion du Professeur Jacques Brotchi.  Est-il permis de croire à un changement?  L'initiative de M. Pierre Galand d'exporter de Belgique avec son tribunal fantoche la haine d'Israël en Afrique du Sud ce qui provoque une grande inquiétude au sein de la communauté juive d'Afrique du Sud ne semble augurer d'un changement.  Car pour Pierre Galand Israël est un État voyou, un État d'apartheid, un État coupable de crimes contre l'humanité, un État qui doit être boycotté.  Cette initiative indigne – après son activisme anti-israélien à Durban – nous fait douter que la situation pourrait changer.

Dans un courriel, repris ci-dessous, M. Hubert Schonberg, "conseille à tous les anciens de l'ULB d'envoyer un courrier à la Fondation de l'ULB pour que le geste du professeur Brotchi soit bien compris et en tout cas ne soit pas sous-estimé comme étant un geste individuel. Je vous autorise à diffuser mon mail et d'encourager une démarche similaire". [email protected]>, [email protected]

"Message aux Alumni ULB – juillet 2011

Je prends connaissance par la presse de la démission du Professeur Brotchi de la Fondation de l'ULB et ne puis qu'adhérer aux motifs invoqués dans sa démission. J'ai été actif dans la communauté universitaire de l'ULB en tant que membre de la Constituante en 1968 et administrateur Librex du cercle Solvay.

Par son attitude "politique" qui tolère l'antisémitisme, car toute mise en question de la légitimité de l'état d'Israël est de l'antisémitisme[1], l'ULB et ses dirigeants se disqualifient aux yeux de la communauté juive, non seulement belge, mais aussi internationale.

De nombreux chercheurs, philosophes et chefs d'entreprise, dont le prix Nobel de médecine, le professeur Prigoginele prix Francqui, le Professeur Perelman, ont en tant que juifs, assurés le rayonnement de l'Université Libre de Bruxelles et de son principe fondateur basé sur le «libre-examen». Le Congrès Solvay organisé par E. Solvay dans les années 1930 avait comme invité d'honneur Albert Einstein à qui le Congrès sioniste mondial a proposé la première présidence de l'état d'Israël en 1948.

Le conseil d'administration de la Fondation doit prendre conscience que sans prise de position claire et nette et, sans pression sur l'ULB pour que les nouveaux courants antisémites, sous quelque prétexte ou faux semblant, soient exclus de la communauté universitaire, elle n'obtiendra aucun soutien, fut-il modeste, de ma part.

Hubert Schonberg"

Philosémitisme

27/07/2011







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap