toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La flottille a du plomb dans la cale… va-t-elle couler ?


La flottille a du plomb dans la cale… va-t-elle couler ?

Après les sabotages de certains bateaux, les difficultés à trouver un assureur qui veuille prendre le risque de couvrir une opération terroriste, les défections en nombre des « flottilleurs humanitaires », les langues commencent à se dénouer quant aux vrais objectifs de cette flottille !

Une journaliste et militante pro-palestinienne dénonce la présence du Hamas à bord des bateaux pour « former » les militants au Djihad !

Plusieurs Bateaux ont été sabotés et il semble à y regarder de plus près que les auteurs de ces divers sabotages ne sont pas ceux que l'on désigne au premier abord : les israéliens. En effet, cette opération de provocation contre Israël a du "plomb dans l'aile" et enregistre de plus en plus de défections de la part de militants humanitaires qui découvrent enfin les réelles motivations de cette flottille: provoquer Israël jusqu'à tuer des soldats israéliens.

On a appris récemment que certains bateaux transportaient des produits chimiques dangereux destinés à être lancés sur les soldats de Tsahal. Aujourd'hui les langues se délient…

Il faut remercier Asna El Maroudi, journaliste et militante pro-palestinienne pour sa probité et l’objectivité de ses propos, quant au rôle-clé joué par le Hamas et les Frères Musulmans dans l’organisation-même de la flottille.

 Asna El Maroudi fait partie de ces pacifistes détournés par une organisation terroriste tentaculaire, du fait du poids immense des Frères Musulmans, en Europe, à Paris comme à Amsterdam ou Londres, Berlin, par l’entremise des réseaux de l’Imam Al Qaradawi, considéré comme “Le Chef du Jihad mondial”. Il est la cheville ouvrière des liens entre le Hamas Palestinien et Al Qaeda, interdit d’entrée aux Etats-Unis et banquier mondial de ces organisations terroristes. Les malheureux gauchistes et journalistes, endoctrinés et manipulés se rendent compte, mais un peu tard, que le Djihad est, tout bonnement en train de les gaver comme des oies marchant au pas, pour mieux les plumer, exploitant leur fibre “humanitaire” comme bouclier humain et couverture médiatique 

Hasna El Maroudi Redactrice du journal néerlandais JOOP

Une pro-palestinienne néerlandaise découvre et dénonce la présence du 'Hamas en Grèce qui prépare les militants au Djihad. sous couvert d'action humanitaire.

Voici son témoignage :

"Pourquoi je ne participerai pas à cette flottille."

"J'étais il y a quelques jours sur l'île de Corfou.

J'ai appris à connaître les militants et le journalistes qui avaient l'intention de voguer vers Gaza et qui ont reçu une formation, ( inculquée par Anne de Jong passagère de la flottille précédente) sur la résistance non violente.

J'avais l'intention de faire un rapport sur l'expédition pour le Vara Uitgesproken et Joop, avec l'intention de participer à cette flottille comme le ferait une vraie militante pacifiste. Je souhaite qu'Israël lève le blocus "illégal" et donne l'autonomie au peuple de Gaza. Ma seule préoccupation, c’est la population là-bas. L'année dernière des jeunes palestiniens ont publié un document dans lequel ils ont exprimé le souhait de mener une vie normale. Je n'ai rien à voir avec un mouvement politique ou ceux [le “gouvernement” Hamas d’Ismaïl Haniyeh] qui sont au pouvoir là-bas !

Donc j'avais décidé de me former à la longue liste d'exercices préparatoires et aux sessions de formation que cela impliquait.

J'ai demandé aux organisateurs, une chose essentielle et simple :
je voulais savoir exactement qui naviguerait avec moi sur le bateau italo-néerlandais, et j'avais demandé de les rencontrer tous à l'avance avant de me lancer dans le voyage.

Je ne voulais pas être surprise par la présence d'individus ou d'organisations avec lesquels je ne voulais rien à voir a faire.

On m'a dit que ma demande était évidente, et qu'en arrivant en Grèce il y aurait une répartition des équipes.
Mais, c’est le contraire qui s'est produit : les activistes italiens qui étaient censés naviguer avec nous n'étaient nulle part à notre arrivée à Corfou. La délégation néerlandaise a même été isolée sur l'île et le reste de la flottille est allé à Athènes.

J'ai réitéré ma demande, plusieurs fois, d’avoir accès la liste provisoire de tous les passagers, je ne m'attendais pas à recevoir la liste complète, vues les difficultés qui ont été mises sur le chemin des organisateurs. J'aurais été satisfaite si j'avais reçu l'information. Mais elle ne m'a jamais été donnée.

Malgré mon insistance répétée, j'ai reçu tout de même une liste quand j'ai décidé de renvoyer en Hollande – trop tard.

Il y a aussi autre chose, le financement du navire qui était plus qu'incertain. Aussi, sur ce point, j'avais demandé des informations, mais les réponses sont restées vagues, on m'a expliqué que le financement venait de diverses associations et organisations.

L'association Nederland Gaza prétend être compétente, transparente : pour moi cela signifie qu'elle peut donc publier toutes ses subventions.

C'est le seul moyen de montrer que cette association, déjà suspecte au Pays-Bas n'a rien à cacher
La présence d'Amin Abou Rached suggère qu'il y a quelque chose à cacher, lui aussi a navigué avec la précédente flottille et a été arrêté par Israël. Il est, selon certains, une haute figure du 'Hamas au Pays-Bas, affilié également aux frères musulmans.

Tout cela crée une véritable atmosphère de suspicion.

Pendant le diner, Anne de Jong a insisté pour dire que cela était “des mensonges” et que Amin était un homme incroyablement gentil et doté d'une dose incroyable d'amour pour les Palestiniens.
J'aurais tellement voulu la croire. La présence de cet Amin a été gardée secrète jusqu'à notre arrivée en Grèce. Je trouve cela vraiment préjudiciable.

Dans ce genre d'action, les militants peuvent risquer leurs vies. Il est donc juste et indispensable que toutes les informations sur les risques encourus leur soit fournis d’avance!

Amin était là, lorsque les militants de la délégation néerlandaise ont reçu une formation sur la résistance non violente, et un journaliste de Trouw, Wilfred van de Poll a parlé brièvement avec lui, en lui demandant quel était son rôle au sein de l'organisation. Amin a répondu sur sa présence et sur son rôle et s'est décrit comme "le cerveau de la flottille", et celui qui a financé le bateau ou, tout au moins, la plus grosse partie de la somme, selon ce que confirme Anne de Jong.

Si il a joué un rôle aussi essentiel, pourquoi était-ce aussi important de garder ce secret aussi caché qu’il était?

Les militants ont dit que les marchandises à bord du navire seraient distribués par le HCR. Or il s'est avéré, plus tard, que ce ne serait pas certain à 100 %, car peu d'organisations affiliées au HCR sont capables d'accomplir cette tâche à Gaza. En fait la seule autre entité capable de le faire est le 'Hamas et je ne voulais rien avoir a faire avec eux.

Dans une action comme celle-ci, les militants doivent entièrement se faire confiance les uns les autres, comme les pompiers dans un bâtiment en feu. Ma confiance dans cette organisation n'a cessé de diminuer a mesure que le temps passait.

Le chef du 'Hamas est en Grèce et participe à la formation des militants pour le Djihad.

Amin Abou Rached est mentionné dans le témoignage précédent, témoignage d'une pro palestinienne qui a décidé de quitter la flottille.

Le chef du 'Hamas a été vu ces derniers jours en Grèce avec un des équipage de la flottille, comme le souligne également, jeudi, le quotidien néerlandais the Telegraph.

Rashed est décrit comme le cerveau de cette flottille, ayant aidé à organisé l'achat du bateau néerlandais utilisé dans cette expédition, et même comme le souligne The Telegraph, c’est lui qui a organisé la majorité du financement de cette flottille.

Yuli Eldestein déclare, au sujet de ce rapport :
"La participation d'un membre du Hamas au sein de la flottille pour Gaza prouve que la flottille n'a pas d'intention humanitaire mais est, en réalité, une provocation et une opération de terrorisme médiatique. Amin Abu Rashed est connu pour sa participation à des collecte de fonds en Europe en vue de financer des opérations terroristes du 'Hamas.

Dans la précédente flottille, Abou Rashed a exprimé sa réelle intention d'entrée en conflit avec le soldats de Tsahal, nous devons prendre en compte ce qu’il a dit, concernant cette actuelle flottille – Israël se prépare a tous les scénarios

Aschkel.info





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap