toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La communauté juive d’Oslo est en état de choc


La communauté juive d’Oslo est en état de choc

Le massacre de près d'une centaine de Norvégiens dont 86 jeunes militants socialistes sur l'ile d'Utoya et de 7 autres personnes lors d'une attaque à la voiture piégée au cœur d'Oslo ont provoqué une terrible onde de choc au sein de la population norvégienne en général et dans la petite communauté juive qui ne compte qu'un millier de membres, en particulier.

Le rav Yoav Melchior qui est, depuis cinq ans, le grand rabbin d'Oslo a accepté de confier ses sentiments à Hamodia, en ces heures particulièrement sombres de l'histoire de la Norvège.

Hamodia : Comment la communauté juive norvégienne vit-elle cette période douloureuse ?

 – L'atmosphère au sein de la communauté est lourde. Il s'agit d'un drame horrible, qui a beaucoup marqué l'ensemble de nos fidèles. Beaucoup de nos coreligionnaires connaissaient des victimes ou des parents de victimes. De telle sorte que toute la communauté est en état de choc. Elle se sent pleinement touchée et solidaire face à cette catastrophe sans précédent.

Hamodia : Quelles peuvent être les retombées sécuritaires immédiates de ces attentats ?

– Il est évident que les forces de sécurité norvégiennes vont modifier les mesures de sécurité. De manière quelque peu paradoxale, la communauté juive est bien plus rodée en matière de sécurité que d'autres instances nationales norvégiennes. Nous avons déjà été directement touchés puisqu'en 2006, la grande synagogue d'Oslo a essuyé plusieurs coups de feu tirés par trois terroristes (qui avaient également tenté de kidnapper l'ambassadrice de l'époque Myriam Shomrat. Ndlr). De telle sorte qu'il était plus aisé pour un agresseur de s'en prendre à la Présidence du Conseil qu'à la grande synagogue d'Oslo.

Hamodia : Et sur le plan politique ?

– L'impact de ce traumatisme risque d'être double.

D'un côté, certains Norvégiens qui vont être confortés dans leur approche d'ouverture envers l'immigration et envers les étrangers afin précisément de ne pas « donner raison » à l'assassin. Mais il est possible que dans les milieux nationalistes norvégiens, on en profite pour réclamer un débat national sur le problème de l'immigration. De prime abord, le drame pourrait profiter au parti socialiste touché dans sa chair et qui bénéficierait d'un soutien émotionnel, mais il n'est pas impossible que comme après l'assassinat d'Its’hak Rabin, ce soutien s'estompe et finalement les nationalistes norvégiens retrouvent leurs repères.

 
Hamodia : Pensez-vous qu'au sein de la communauté juive, un tel drame puisse pousser certains à vouloir quitter le pays pour s'installer, par exemple en Israël ?

– Non, je ne le pense pas. Certaines déclarations très antisémites entendues, ces dernières années, dans le pays ont plus d'effet que ce massacre perpétré par un Norvégien.
 

– Hamodia : Avez-vous décidé d'organiser une commémoration spéciale à la mémoire des victimes ?

– Pour l'instant, l'ensemble de la nation norvégienne est encore sous le choc. Je considère que ma mission est d'abord de transmettre toute notre sympathie et nos condoléances aux familles des victimes ainsi qu'au parti socialiste qui avait organisé le séminaire sur l'île d'Utoya. Mais une cérémonie de commémoration est prévue en présence de tous les représentants des cultes en Norvège et il va sans dire que j'y participerai.

Les condoléances des dirigeants israéliens

À l'issue du Chabbat, le président de l'État Shimon Pérès, et le Premier ministre Binyamin Nétanyaou ont envoyé au roi Harald V et au Premier ministre norvégien Jens Stoltenberg des messages de condoléances : « Le peuple israélien est choqué par ce drame et peiné par la douleur du peuple norvégien à la suite de l'assassinat odieux de citoyens innocents » a écrit le président Pérès.

Quant à Binyamin Nétanyaou, il a exprimé ses condoléances au peuple norvégien après ces actes criminels.

« Le peuple en Israël est solidaire de la douleur du peuple norvégien » a précisé le Premier ministre avant de proposer à la Norvège de l'aide.

 
Source : Hamodia, par Daniel Haïk





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap