toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Vidéo : réponse de Monsieur Juppé à Monsieur Bénisti à l’Assemblée Nationale concernant la flottille française pour Gaza.


Vidéo : réponse de Monsieur Juppé à Monsieur Bénisti à l’Assemblée Nationale concernant la flottille française pour Gaza.

Vidéo : Monsieur Bénisti à posé le 14 mai 2011 à l'Assemblée générale une question claire à  Monsieur Juppé concernant le départ d'un bateau français depuis Marseille pour forcer le soit disant blocus de Gaza, appuyé par le PC, Le PS et le FN.

Nous vous laissons apprécier la réponse de Monsieur Juppé :
les réponse israéliennes sont toujours disproportionnées, la France n'a pas les moyens juridiques pour empêcher le départ d'un bateau français depuis un port français, la France va permettre d'empêcher une confrontation en septembre à l'ONU (lors d'une déclaration unilatérale d'un état palestinien?)…

 

 

 

 

 

Question à  Alain Juppé, Ministre des Affaires étrangères posé par Monsieur Jacques Alain Benisti, député UMP (Val de Marne) groupe d' Amitiés France Israël :

Monsieur Benisti rappelle que depuis plusieurs semaines les révolutions dans les pays arabes du Proche Orient ont provoqué de nouvelles tensions aux frontières israéliennes, récemment aux frontières avec la Syrie (plateau du Golan), à la frontière jordanienne, et régulièrement lors de tirs de missiles Quassam tirées régulièrement depuis Gaza sur les populations civiles israéliennes.

Ces débordements ne sont  le fruit que  d'extrémistes cherchant à déstabiliser l'ensemble de la région et ne sont pas le fait de la majorité des populations n'aspirant qu'à conclure un traité de paix durable avec leurs voisins israéliens .

Il est évidant que ces extrémistes issus d'Al Quaida, du Hezbollah et de factions du Hamas (qui détient toujours et depuis 5 ans en otage notre compatriote Guilad Shalit). tous ne souhaitent pas la paix avec l'Etat d'Israël.

C'est pourquoi les initiatives de certains opportunistes d'affréter un bateau français pour provoquer les forces militaires israéliennes dans les eaux internationales, pour  tenter soit disant de casser le blocus de Gaza sont  tout autant irresponsables que suicidaires  et ne  feront que faire monter une fois de plus les tensions d ans une région qui n'en a pas besoin, d'autant d'ailleurs que  la frontières entre  l'Egypte et Gaza  a été ré-ouverte.

Cette initiative est d'autant plus malheureuse qu'un navire battant pavillon français, Le Victoria, vient d'être arraisonné avec cachés dans ses soutes des roquettes et des missiles Quassam

Monsieur le Ministre ma question est donc simple :

Que comptez vous faire pour éviter que le drapeau français ne soit une fois de plus  bafoué par une ahurissante coalition PC, PS et Front national, en fait qui ne cherche qu'à contrecarrer l'initiative de conférence de paix proposée par le Président de la République?

 

Et voici la réponse de Monsieur Alain Juppé, Ministre d'Etat, Ministre des Affaires étrangères et européennes :

Vous avez évoqué les différents foyers de tensions qui se sont développés au cours des dernières semaines au Proche Orient, tout d'abord les incidents survenus le 15 mai et le 5 juin notamment sur le plateau de Golan.

Nous avons vivement déploré les violations de la zone de séparation entre Israël et la Syrie, nous avons aussi regretté l'usage disproportionné de la force pour répondre à ces violations.

S'agissant du projet de flottille, notre position est très claire et je l'ai rappelée aux autorités israéliennes elles-mêmes comme aux autorités palestiniennes que j'ai rencontrées il y a 10 jours maintenant.

Nous pensons que cette initiative est regrettable, qu'elle ne peut qu'envenimer la situation et nous avons demandé à tous ceux qui en France s'apprêtaient à y participer d'y renoncer.
Cela dit nous n'avons pas les moyens juridiques d'empêcher des bateaux de prendre la haute mer et de se rendre vers la côte israélienne ou vers Gaza, mais nous renouvelons ces mises en garde.

Et puis le fond du problème comme je l'ai dit tout à l'heure à  Mr. Muselier c'est de sortir du statu quo.

Tout change dans cette région, le régime égyptien n'est plus ce qu'il était il y a 6 mois, la Syrie est dans la situation que l'on sait, le Hamas en a tiré des conclusions en se rapprochant du Fatah, un accord a été conclu au Caire.

Le statut quo n'est pas tenable pour les 2 parties concernées et c'est le message que je suis allé apporter aussi bien aux palestiniens qu'aux israéliens.
Contrairement à ce qui a été dit peut-être un peu vite ici ou là ce message n'a pas été rejeté.
Les palestiniens ont fait connaître leur accord à la démarche que nous proposions, le Premier Ministre Netanyahou m'a indiqué qu'il y réfléchissait, Madame Hillary Clinton est prête à continuer à y travailler, nous ne désespérons pas de faire prévaloir cette idée, d'avoir une réunion du Quartet , une réunion de la Conférence des donateurs à Paris pour  enclencher un processus qui nous  évitera  la confrontation au mois de septembre, à l'Assemblée Générale des Nations Unies, nous avons une petite chance, nous la saisirons jusqu'au bout.

 

Transcription libre Danièle Kaplan

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap