toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un ayatollah de la République islamique autorise le meurtre d’Israéliens


Un ayatollah de la République islamique autorise le meurtre d’Israéliens

Un ayatollah de la République islamique s'est fait l'avocat du diable en affirmant qu'attaquer les Israéliens était permis. L'ayatollah est connu pour être le mentor spirituel du président iranien, Mahmoud Ahmadinejad. 

Le mentor sprituel du président iranien a appelé ses fidèles à continuer leurs attaques suicides contre les Israéliens, y compris les enfants. 

L'ayatollah Mohammad Taghi Mesbah, considéré comme l'un des plus radicaux a publié un décret religieux sur son site internet. Il y a affirmé que non seulement les attaques suicides étaient légitimes, mais qu'elles étaient un devoir pour chaque Musulman. 

L'ayatollah répondait à la question d'un de ses partisans, lui demandant la différence entre "la mort d'un martyr" et un "suicide". Le jeune homme a laissé un commentaire anonyme sur le site internet et y a écrit "certains pensent que les actes de martyr sont considérés comme le suicide et sont interdits puisqu'ils sont en contradiction avec l'Islam". 

En réponse, l'ayatollah a exprimé son regret de voir son fidèle être victime "de la propagande des ennemis de l'Islam". Il a ajouté que le fidèle en question perdait son temps au lieu de se concentrer sur "le déracinement du régime sioniste". 

"Lorsque l'on défend l'Islam et la Nation des fidèles musulmans par des actes de martyrs, ces attaques suicides ne sont pas seulement permises, mais elles sont un devoir", a ainsi écrit le haut dignitaire religieux. 

Le fidèle a également posé une autre question à l'ayatollah sur le fait de savoir si "les actions du Hamas et du Jihad contre les civils étaient interdites. Qu'en est-il des enfants dans ces attaques?", a-t-il demandé. 

L'ayatollah iranien n'est pas allé jusqu'à appeler à la mort des enfants, mais il a souligné que les Israéliens devaient être blessés à moins qu'ils n'expriment leur opposition au gouvernement en place. Par ailleurs il a ajouté que même dans ce genre de cas, les attaques contre les civils étaient permises "s'ils se posent en bouclier humain ou lorsque la guerre contre les oppresseurs oblige aux attaques contre ces civils". 

Il n'a donc donné aucune instruction appelant à épargner les enfants.

 




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap