toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rue des Rosiers : la mémoire retrouvée, enfin


Rue des Rosiers : la mémoire retrouvée, enfin

 

Le 29 juin 2011 à 11 H30, s’est déroulée la cérémonie de la pose d’une plaque commémorative de l’attentat de la rue des Rosiers, où dans le restaurant Goldenberg une grenade a été lancée par des terroristes faisant 6 morts et 22 blessés.

Cette nouvelle plaque, en remplacement ce celle disparue, rend sa mémoire à Paris. L’horreur du terrorisme, en plein quartier juif de Paris ne sera jamais effacée.

Monsieur Bertrand Delanoë, Maire de Paris à fait un discours émouvant et a dévoilé la plaque, en présence de Monsieur Jo Goldenberg, de Madame Dominique Bertinotti  Maire du 4ème arrondissement,  de Monsieur Pierre Aidenbaum Maire du 3 ° arrondissement, de  Madame Karen Taïeb conseillère du 12° arrondissement, Monsieur Joël Mergui Président du Consistoire  de paris,  de nombreuses autres personnalités et d’une foule nombreuse venue rendre hommage à la mémoire des victimes.

Loading...

Cette cérémonie a ému  tout particulièrement Monsieur Jo Goldenberg  qui a reçu de très nombreux témoignages d’amitié et de sympathie.

Nous remercions tous ceux qui ont répondu à notre appel et ont écrit massivement au Maire de Paris pour demander la pose d’une nouvelle plaque.  Madame Karen Taieb, ayant pris connaissance de ces courriers a déposé un vœu au Conseil de Paris que nous reproduisons ci-dessous,, en  permettant ainsi un aboutissement favorable, nous l’en remercions vivement.

 


Conseil de Paris

28, 29 et 30 Mars 2011

Intervention de Karen TAIEB

 

Tout le monde a en mémoire le tragique attentat de la rue des Rosiers.

ll était environ 13 h 00, à l’heure du déjeuner, le 9 août 1982, quand une explosion retentit dans le restaurant mythique de la cuisine juive polonaise, Chez Jo Goldenberg, arborant sur son enseigne l’étoile de David.

Une grenade est lancée et deux terroristes, mitraillettes au poing tirent alors sur les clients attablés.

L’émotion fut immense lors de cet attentat antisémite qui a coûté la vie à des victimes de toutes confessions.

Comme je le mentionnais dans le vœu que je présentais lors de notre Conseil de Décembre 2010, la plaque qui fut apposée sur la façade en mosaïque jaune a disparu depuis 2007 suite à la vente du restaurant à une boutique de vêtements.

4 ans durant lesquels il ne restait plus que la trace de l’emplacement de la plaque.

 

Je voudrais donc remercier le Maire de Paris, Anne Hidalgo, Catherine Vieu Charrier et Christophe Girard et me félicite de la rapidité avec laquelle ce vœu a été suivi d’effet :Paris va pouvoir rendre à nouveau hommage aux victimes du terrorisme aveugle et sanguinaire,

MOHAMED BENEMMON,

ANDRE HEZKIA NIEGO, GRACE CUTER,

ANNE VAN ZANIEN, DENISE GUERCHE ROSSIGNOL et GEORGES DEMETER

 

« Ne pas oublier, c’est aussi rester vigilant » avait déclaré le Président François Mitterrand venu en personne témoigner, je le cite, de « sa solidarité et de sa fidélité au souvenir »  lors du premier anniversaire de cette triste commémoration.

 

Aussi pour être fidèle au souvenir, la mention « Attentat antisémite au Restaurant Goldenberg » doit figurer en titre sur cette plaque commémorative. C’est ainsi qu’il est inscrit dans la mémoire collective.

Je me félicite donc de voir cette délibération amendée avec cette précision historique.

La rue des rosiers qui fut comme cela est relaté dans l’exposé des motifs la rue privilégiée de l’immigration juive au XIXème siècle, au cœur du Pletzl.

Cette plaque pour faire refleurir les roses arrachées une première fois, un sombre été 42, comme le raconte la chanson de Silvain Reiner

 

C’était en plein marais
Une rue où grouillait
La vie belle et sa rage
Une rue qui sentait
Le hareng qu’on fumait
La rue des oubliés
… La rue des émigrés
La rue des retrouvailles
Du Polac au roumain
… Encore un bel été
Un mois de liberté
Avant que ça déraille.

 

Des roses arrachées une seconde fois avec l’attentat de la rue des Rosiers, dont l’âme juive s’envole peu à peu au fur et à mesure que les lieux chargés de souvenirs et d’histoire sont vendus à des boutiques de vêtements.

 

D’où l’importance de cette plaque qui sera de nouveau apposée sur la façade de ce qu’il reste du mythique Restaurant Goldenberg.

Je vous remercie

Karen TAIEB

Learn Hebrew online

 


CONSEIL DE PARIS

Séance des 13, 14 et 15 décembre 2010

 

Vœu relatif à la plaque commémorant l’attentat de la rue des Rosiers

Loading...

proposé par Karen TAIEB

et les élues Républicaines Socialistes apparentées au groupe SRGA

 

Considérant que tout le monde a en mémoire le tragique attentat de la Rue des Rosiers : le 9 août 1982, à l’heure du  déjeuner une grenade a été lancée dans le célèbre restaurant Chez Jo Goldenberg ;

Considérant le terrible bilan: 6 morts et 22 blessés ;

Considérant que, depuis, le restaurant Goldenberg a été vendu, et qu’en lieu et place se trouve une boutique de vêtements ;

Considérant que depuis mars 2007  la plaque a disparu et qu’elle n’a toujours pas été remplacée ;

Karen TAIEB et les élues Républicaines Socialistes apparentées au groupe SRGA émettent le vœu qu’une nouvelle plaque soit replacée en urgence soit sur le mur de la boutique soit sur un poteau à proximité de l’endroit où a eu lieu ce terrible attentat.

 

 

Danièle Kaplan

 

 

Europe Israël contribue à rendre la mémoire à la ville de Paris

Action Europe-Israël : Monsieur Delanoë fait voter le remplacement de la plaque commémorant l’attentat du restaurant Goldenberg

Suite de notre action pour la rue des Rosiers

Europe-Israël distribue des tracts rue des Rosiers!

Suite de notre action pour la rue des Rosiers

Action pour la rue des Rosiers : envoyez tous un courrier à Monsieur Delanoë!

L’attentat de la rue des rosiers, les vidéos

 

 

Rue des Rosiers, suite : vol ? « disparition » opportune ?

Commémoration de l’attentat de la rue des Rosiers

Déni de l’attentat de la rue des Rosiers





Articles reliés


Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale