toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les troupes israéliennes tirent plusieurs salves contre les tentatives syriennes d’infiltration


Les troupes israéliennes tirent plusieurs salves contre les tentatives syriennes d’infiltration

Dimanche 5 juin, les troupes israéliennes ont tire en direction de foules de Syriens tentant de percer une brèche dans barrière à la frontière de Majd al Shams et Kuneïtra. Ils ont continué de s’approcher de la frontière, jetant des cailloux, après que les soldats aient essayé deles arrêter avec des gaz lacrymogènes, en tirant dans les jambes et grâce à des mises en garde par haut-parleur en arabe, alertant les manifestants qu’ils avançaient au péril de leur vie.

La TV syrienne a mentionné 3 morts et 12 blessés, lorsque des tentatives ont eu lieu de traverser la frontière dans d’autres endroits de la frontière du Golan, dans la recherche de portions non gardées par les patrouilles israéliennes. Les soldats ont employés des tirs de snipers contre des individus constituant des cibles à découvert tentant d’endommager la barrière.
 
Les contingents renforcés ont reçu l’ordre de réagir avec fermeté, mais retenue pour empêcher les masses de mettre à bas les frontières d’Israël avec la Syrie, le Liban, la Bande de Gaza et la Bande Occidental, le 15 mai.
 
La barrière israélo-syrienne a été réparée et renforcée, des tranchées creusées et des pancartes indiquant des champs de mine mis en place. Tsahal a déclaré que le Golan était une zone militaire fermée.
 
Le gouvernement Netanyahou a relayé des messages aux dirigeants arabes voisins, d’après lesquels Israël ne tolérerait plus d’agressions à ses frontières.
 
Ce dernier cycle de tentatives d’incursions palestiniennes résulte de l’appel pour le 5 juin, afin de marquer le 44 ème anniversaire de la défaite des armées arabes par Israël, au cours de la guerre des six-jours. La Télévision syrienne aiguillonne les manifestants pour soutenir leurs agressions contre la frontière israélienne, en envoyant des équipes d’envoyés spéciaux pour couvrir l’évènement – contrairement à ce qu’elle fait, au cours de la brutale répression des dissidents qui veulent renverser régime d’Assad, récit des évènements qui est interdit à tout média intérieur et étranger.
 
La police a utilisé des grenades à plâtre et des gaz lacrymogène pour repoussé des centaines d’émeutiers palestiniens jetant des pierres, depuis le passage de Kalandia vers Jérusalem, du côté palestinien de la Bande Occidentale (de Judée-Samarie). Au Liban, l’armée et la FINUL ont joint leurs forces pour empêcher les troubles près de la frontière israélienne.

DEBKAfile Reportage spécial 5 juin2011, 12:31 PM (GMT+02:00)
 
Adapté par Marc Brzustowski – Pour © 2011 lessakele et © 2011 aschkel.info

 

??????? ?? ????? ????? (?????: ??????)??????? ?? ????? ????? (?????: ??????)??????? ?? ????? ????? (?????: ??????)

??????? ?? ????? ????? (?????: ??????)

 

Tsahal a utilisé des moyens de dispersion anti-émeute Dimanche 05 Juin contre un grand nombre de émeutiers syriens (+de 100) qui ont essayé de saper la souveraineté israélienne et tenter de violer la frontière internationale près de Madjal Shams sur le Plateau du Golan.

Ces manifestants ont ignoré les avertissements de ne s'approcher en aucun cas de la frontière et ont forcé les FDI a ouvrir le feu vers les jambes de plusieurs des contrevenants.

Ces envahisseurs ont traversé la tranchée de sécurité et tentaient de violer la clôture frontalière qui avait été renforcée ces derniers jours après les évènements du "jour de la Naqba".

Par Ailleurs d'autres individus ont tenté de briser la frontière de Quneitra traversant le plateau du Golan

L'Armée restera en état d'alerte et répondra avec des moyens de dispersion toute personne violant la frontière israélienne.

Des affrontements avec des palestiniens ont eu lieu avec les forces de Tsahal lorsque les émeutiers ont tenté de forcer le check point de Kalandia au nord de Jérusalem en lançant des pierres sur  les forces de sécurité
 

Le porte-parole des FDI, le Général de brigade Yoav Mordéchai a déclaré ce Dimanche, que la réponse des FDI est très ciblée, et qu'il est satisfait que l'armée libanaise ait empêché les émeutiers de de s'approcher de la barrière frontalière.

3Nous constatons que malgré tout il ya un organisme de contrôle de la sitation (coté libanais)

 

Sur la frontière syrienne, dans les hauteurs du Golan, nous sommes au regret de constater qu'il n'ya aucun contrôle de la situation de la part du gouvernement syrien et de l'armée syrienne.

 

Des centaines d'émeutiers sont arrivés jusqu'à la barrière frontalière qui avait été reconstruite face à l'invasion de hordes d'émeutiers les deux semaines passées.

 

La situation est sous contrôle du coté de l'armée israélienne qui agit avec détermination afin de déjouer  toute intrusion violant ou tentant de violer la frontière.

L'armée garde  les leçons des évènements récents à l'esprit.

 

Le Général Mordéchai ajoute que les forces de Tsahal ont prévenu par Haut-Parleur en langue arabe de ne pas franchir la frontière.

Tsahal a répondu a ceux qui n'avaient pas tenu compte de ces avertissements clairs, a tiré des tirs de sommation d'abord en l'air puis par des tirs précis, conformément  aux instructions données sur la partie inférieure du corps.

 

Aschkel.info

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap