toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France: la nouvelle extrême droite antisémite, l’islam ?


France: la nouvelle extrême droite antisémite, l’islam ?

Les médias français, Libération, Le Monde, CANAL+, etc…, tentent de nous démontrer que ces nouveaux libéraux qui osent poser sans racisme le problème de l'Islam en France et en Europe sont de l'extrême droite. C'est ainsi que l'on qualifie Oskar Freysinger ou Geert Wilders. Demain ce sont nos amis Jean-Patrick Grumberg, Guy Millière et Michel Garroté qui seront ainsi qualifiés. C'est ainsi que l'on tue la pensée libre qui ne se plie pas au "politiquement correcte".

Or nous avons assisté à plusieurs reprises à des manifestations de haines antisémites dans les rues de Paris où les musulmans haineux accompagnés par l'extrême gauche pro-islamique crièrent "A mort les juifs !". Rappelons nous les manifestations de haine lors de l'Opération Plomb Durci à Gaza ou après l'épisode de la flottille en juin 2010. Et plus récemment lors de la manifestation du 1er mai boulevard Voltaire et du 15 mai à Belleville… Manifestation de haine antisémite et d'appel au meurtre sans que le Police ou le gouvernement ne s'en émeuve.

Alors messieurs les journalistes êtes vous certain que l'extrême droite est celle que vous souhaitez nous imposer ? Pourquoi ne jamais oser parler de cet extrême droite islamique ?

A voir:

Vidéo: manif du 1er mai, les islamo-gauchistes pro-palestiniens s’en prennent aux restaurants cachers !

Vidéo: Les islamo-gauchistes défilent pour défendre le mensonge de la Nakba

Après Libération, on est en droit de se demander si Canal + n’est pas un média d’extrême-droite. En effet la manière dont ils qualifient ce qu’ils appellent “la nouvelle extrême-droite” a de quoi surprendre, puisqu’il s’agit de vider le contenu de l’extrême-droite pour y mettre les ennemis idéologiques de Canal + à la place, loin des faits et de la déontologie.

Ce soir, lundi 30 mai 2011 à 22h25, Stéphane Haumant présente sur Canal+ un nouveau numéro de Spécial Investigation consacré cette semaine à ce qu’ils appellent la nouvelle extrême-droite anti-islam.

Voilà la présentation de ce documentaire diffusé en crypté : “Spécial Investigation plonge les téléspectateurs au cœur de l’extrême droite d’aujourd’hui. Mathias Hillion et Karim Rissouli sont partis à la rencontre des partis d’extrême-droite qui s’attaquent désormais à l’islam pour gagner des voix. Exit les nostalgiques du IIIème Reich, la nouvelle extrême droite a laissé l’antisémitisme de côté pour se jeter dans un nouveau créneau qui donne un second souffle à ces partis : l’immigration musulmane. Et ça marche…

Ainsi donc, l’extrême-droite ne serait ni antisémite, ni fan d’Hitler. Pourtant, comment qualifier les actes et manifestations d’antisémitisme en France provenant de musulmans ? Comment qualifier l’apologie de Hitler par des musulmans ? Pourquoi aucun reportage de Canal + n’est-il consacré à cette question ? Ne s’agit-il pas de la nouvelle extrême-droite ? Ne trouve-t-on pas dans l’islam les mêmes ressorts que dans le catholicisme, quand ils sont pris à la lettre, à savoir l’antisémitisme, l’homophobie, l’interdiction de l’avortement, l’inégalité homme-femme, etc. ?

Non, car tout comme un musulman ne peut être raciste, il ne peut être d’extrême-droite. Et ceux qui luttent contre l’islamisation ne peuvent lutter contre l’extrême-droite.

Qualifier Oskar Freysinger ou Geert Wilders, des élus du peuple, d’extrême-droite, est une méthode d’extrême-droite. Freysinger l’a bien expliqué : “Qui censure ? Pas moi, par contre on me censure. Qui perturbe des réunions publiques ? Pas moi, par contre on perturbe certaines de mes réunions. Quant à la violence, je suis non-violent, mais on a incendié ma maison“.

Lomig sur son blog expression-libre aussi : “Les « journalistes » de l’AFP qui le caractérisent comme d’extrême-droite sont de dangereux alliés objectifs de tous ceux – nombreux – qui voudraient faire taire les critiques de l’islam. En les faisant passer, c’est si simple, pour des racistes. C’est une manière rapide et efficace pour empêcher le débat. Et trouve des reproductions de ce type de comportement un peu partout sur la toile, y compris parmi ceux que j’apprécie. Il faut dire qu’être à la fois libéral et anti-islam, dans un pays baignant dans le socialisme et l’égalitarisme forcené, conduit presqu’à coup sûr à être catalogué « extrême ». Dur, dur. Et pourtant… Geert Wilders n’est pas d’extrême-droite ; il est simplement libéral, sincère et lucide. Et ce sont bien plutôt ces pseudo-journalistes désinformateurs qui font le jeu d’une censure dangereuse, car empêchant de regarder la réalité en face.

On voit bien à quelle manipulation médiatique des consciences on a affaire, avec en plus toujours les mêmes analystes de l’extrême-droite pour reprendre en chœur de même refrain, en taisant d’où parlent ces analystes soi-disant neutres et objectifs. Ce sont des militants, œuvrant dans un système militant, qui ne respecte pas le contradictoire, ni la liberté d’expression, ni les faits, et qui est donc d’extrême-droite, sous couvert de lutter contre elle. La nouvelle extrême-droite est devant nos yeux, mais tout est fait pour que nous ne la voyons pas.

Enquete-debat.fr





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap