toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Ces Mairies françaises qui encouragent le terrorisme : Bagnolet, Saint-Denis et Genevilliers


Ces Mairies françaises qui encouragent le terrorisme : Bagnolet, Saint-Denis et Genevilliers

Déjà on savait que le Conseil Régional Rhone Alpes, de gauche, soutenait avec l'argent des contribuables le « bateau français pour Gaza ». Les fers de lance du soutien étaient le Front de gauche et Europe-Ecologie.

Mais en cherchant un peu plus on découvre que certaines municipalités de gauche ont versé de l'argent pour payer ce bateau qui va apporter son soutien aux terroristes du Hamas: Bagnolet, Genevilliers et Saint-Denis sont 3 mairies qui contribuent à cette opération de provocation pour soutenir le Hamas !

Sous de faux prétextes humanitaires ces Maires vont contribuer à un acte de provocation contre la souveraineté territoriale d'un Etat ami de la France organisé par les islamistes de IHH et les terroristes du Hamas !

Loading...

Tous ces gens prétendent qu'une crise humanitaire existe à Gaza alors qu'il est prouvé et confirmé par toutes les autorités compétentes et les ONG qu'il n'existe aucune crise humanitaire à Gaza !

Ban Ki-Moon et l'ONU, Ashton et la Communauté Européenne, tous affirment qu'il n'y a pas de crise humanitaire à Gaza !

Mais ces Maires se soucient-ils de vérité ? Se soucient-ils de la réelle situation de la population à Gaza ?

Aucunement, ils veulent contribuer à provoquer l'Etat d'Israël afin, à terme, de le détruire après l'avoir délégitimer !

Ces Maires sans scrupules mentent sur les motivations de leur soutien à cette entreprise anti-israélienne !

  • Le premier mensonge affirme que « Gaza serait au bord de la famine » :

    Il s’agit ni plus ni moins que d’une totale contrevérité. Il n’existe pas de crise humanitaire à Gaza, loin s’en faut. C’est d’ailleurs ce que n’a pas manqué de relever Mathilde Redmatn, Directrice adjointe de la Croix Rouge Française, qui considère au demeurant, qu’ « Israël a le droit légitime de protéger sa population civile ».

    Le taux de croissance à Gaza était de 16 % pour l’année 2009 et de 15% en 2010, selon le dernier rapport du FMI.

    On trouve sur place des restaurants très hauts de gamme, un Centre commercial de grand luxe, des marchandises souvent en abondance sur les étalages.

    En 2008 un Gazaoui recevait 682 $ d’aide publique au développement alors qu’un congolais ne recevait que 25 $ (source rapport d’Oxfam France ).

    Par ailleurs, la centrale électrique de Gaza produit à elle seule 30% de l’électricité. 10 lignes à haute tension venant d’Israël fournissent 62 % de l’énergie et 2 lignes d’Egypte, 7%.

    De même, il n’y a pas à Gaza de « catastrophe humanitaire » : Le taux de mortalité s’élève à 3,44 pour 1000 (Territoires Palestiniens Source INED) alors qu’il est de 6.1 en Turquie, de 4,9 en Algérie.

    Au classement mondial, les Gazaouis sont au 3ème rang mondial des populations souffrant d'obésité !

 

  • Le second mensonge concerne la prétendue impossibilité pour la population civile d’accéder à de l’aide humanitaire:

    Il existe des canaux mis en place depuis plusieurs années par Israël, permettant d’acheminer l’aide humanitaire à destination de Gaza.

    Israël autorise aujourd’hui toutes les marchandises à entrer dans la bande de Gaza, à l'exception des matériels à double usage et des matériaux de construction destinés au secteur privé (et non soumis à la supervision d'une organisation internationale).

    La capacité du passage de Kerem Shalom (qui a été élargi et amélioré en 2010) est significativement plus élevée que le volume réel des marchandises qui y transitent. Actuellement Gaza exporte également ses produits agricoles vers l'Europe.

    Ainsi sont autorisés non seulement la mobilité des personnes via les points de passage pour raisons humanitaires (surtout pour le traitement médical), mais également celle des hommes d'affaires de Gaza soit environ 300 par semaine (selon permis) et les représentants des organisations internationales.

    En outre, Israël a approuvé à ce jour 130 projets de développements, dans tous les domaines (agricole, logement, éducation, santé, eaux usées, électricité etc…), en vertu de la mise en œuvre et la supervision de la communauté internationale.

    C’est dans ce contexte que le Secrétaire Général des Nations-Unies Ban-Ki-Moon a appelé les gouvernements des pays de la Méditerranée à tout faire pour empêcher l’envoi d’une flottille pour Gaza, en indiquant notamment : « le Secrétaire Général exhorte tous les gouvernements concernés à user de leur influence pour décourager de telles flottilles, qui posent le risque de voir la situation escalader en conflit violent (…). Toute l’aide humanitaire doit transiter dans les passages légitimes et les voies établies ».

    C’est aussi ce qu’a confirmé le Quai d’Orsay le 10 mai 2011 : « Nous déconseillons formellement aux ressortissants français d’embarquer sur des navires ayant pour objectif de briser le blocus maritime imposé sur la Bande de Gaza. La France appelle à faire acheminer l’aide humanitaire à destination de la Bande de Gaza par voie terrestre, en particulier via les canaux existants mis en place par les autorités israéliennes. Comme elle l’a déjà fait, elle suivra avec attention le prompt acheminement de cette aide jusqu’à ses destinataires. »

  • Le troisième mensonge est un mensonge par omission, concernant le rôle de l’Egypte relatif à ce blocus :

    Pourquoi ne jamais mentionner que l’Egypte avait, pour les mêmes raisons que les israéliens, c'est-à-dire pour éviter de cautionner les islamistes, imposé un blocus à Gaza, et même commencé à construire une barrière en acier souterraine pour lutter contre les trafics sous sa frontière ?

    Pourquoi ne pas mentionner que le 28 mai 2011 les autorités égyptiennes ont rouvert le passage de Rafah en direction de Gaza, à nouveau suspendu depuis le 5 juin 2011 ?

Nous pouvons maintenant démontrer que cet "antisionisme" qui gangrène une grande partie de la gauche n'est destiné qu'à détruire l'Etat d'Israël dans une sorte de grande holocauste mondial, exhutoire de toutes les frustrations de ces peuples de gauches ayant perdu tout idéal et toutes valeurs.

Learn Hebrew online

De toute évidence cet antisionisme n'est rien d'autre que la forme moderne de l'antisémitisme qui gangrenait déjà la gauche avant guerre. Cette même gauche qui collabora avec l'occupant Nazi.

Honte à vous messieurs les Maires et vous Conseillers Municipaux qui participez ainsi à renforcer, à cautionner les terroristes du Hamas qui dans leur Chartre indiquent clairement qu'ils veulent la destruction d'Israël et imposer la Charia sur toute la terre de Palestine…

Ces Maires de gauche en cautionnant le Hamas voudront ils ensuite imposer la Charia en France et le terrorisme après l'avoir soutenu à Gaza ?

Loading...

 

Nous demandons à l'Etat Français de poursuivre ces Maires pour avoir contribuer financièrement, avec l'argent des contribuables, à un acte de provocation contre un Etat ami en voulant forcer sa souveraineté territoriale ce qui s'assimile à un acte de guerre.

Monsieur le Président de la République il est temps que vous interveniez pour interdire que la France participe à cette provocation contre Israël !

Jean-Marc MOSKOWICZ

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale