toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Washington reconnait le rôle de Damas dans les heurts de la Nakba


Washington reconnait le rôle de Damas dans les heurts de la Nakba

La Maison Blanche a accusé la Syrie d'avoir incité les heurts mortels à la frontière de l'Etat hébreu entre les troupes israéliennes et les manifestants palestiniens, soulignant que Damas tentait de distraire l'attention de la communauté internationale des manifestations anti-gouvernementales.

 
Washington a reconnu le rôle de Damas dans les heurts à la frontière israélienne entre Tsahal et les manifestants palestiniens le jour de la Nakba, affirmant que les autorités syriennes avaient incité les violences dans le but de détourner l'attention de la communauté internationale des manifestations anti-gouvernementales qui font chaque jour plus de morts dans le pays.
 
Jay Carney, le porte-parole de la Maison Blanche a exprimé son regret pour la perte des vies humaines lors des confrontations sur les frontières israéliennes avec la Syrie, le Liban et Gaza ce dimanche 15 mai. Il a toutefois précisé qu'Israël avait ''le droit d'empêcher les passages non autorisés à ses frontières''.
 
''Nous exhortons à un maximum de retenue des deux côtés'', a déclaré J Carney.
 
Les troupes israéliennes ont ouvert le feu sur trois lieux  différents le long de sa frontière pour empêcher les foules des manifestants de traverser. L'opération de défense s'est soldée par la mort de treize manifestants.
 
Les médias syriens ont affirmé que les soldats israéliens avaient tué deux personnes après que des dizaines de manifestants palestiniens se soient infiltrés dans les plaines du Golan depuis la Syrie sur une ligne de front qui a connu peu de troubles ces dernières décennies.
 
La Maison Blanche a accusé le gouvernement du président syrien Bachar al-Assad d'avoir provoqué ces manifestations violentes.
 
J. Carney a précisé que l'administration américaine était ''fermement opposée à l'implication du gouvernement syrien concernant l'incitation des manifestations de dimanche dans les plaines du Golan''.
 
''Un tel comportement est inacceptable et ne sert qu'à distraire (la communauté internationale) de la répression du gouvernement syrien dans son propre pays'', a-t-il affirmé.
 
''Il nous semble évident que ceci est un effort pour distraire l'attention de l'expression légitime du peuple syrien par les manifestations et c'est aussi le signe de la répression sévère qu'a mis en place le gouvernement syrien contre son propre peuple'', a-t-il ajouté.
 
L'administration Obama a renforcé ses sanctions contre les hauts représentants syriens pour tenter de faire pression sur Damas afin qu'il mette un terme à la répression des manifestations pro-démocratiques. Toutefois les organisations internationales des Droits de l'Homme ont critiqué l'attitude de Washington qui, selon elles, ne met pas en œuvre des mesures plus sévères.
 
Certains responsables israéliens suspectent une aide de l'Iran dans la tentative de violation des frontières e l'Etat hébreu grâce aux alliés de Téhéran dans la région que sont la Syrie, le Hezbollah du Liban et le Hamas à Gaza.
 
La délégation israélienne aux Nations-Unies a annoncé lundi 16 mai qu'elle déposerait plainte auprès du Conseil de sécurité contre la Syrie et le Liban suite aux heurts de la Nakba.
 




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale