toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël a trouvé le moyen d’inverser le processus de vieillissement


Israël a trouvé le moyen d’inverser le processus de vieillissement

Des chercheurs de l'Institut du Technion en Israël ont découvert un moyen d'inverser le processus de vieillissement. En enlevant les anciens lymphocytes B – une sorte de cellule blanche de sang du système immunitaire – et en forçant la production de nouvelles cellules, les cellules puissantes remplacent les plus faibles. Les résultats ont été révélés en janvier 2011 dans le journal scientifique Blood.

"Comme pour tous les processus de vieillissement du corps, il est communément admis que le vieillissement du système immunitaire, y compris celui des cellules B, est un processus progressif qui ne peut être ni arrêté ni inversé", a expliqué le directeur en chef des recherches, le Professeur Doron Melamed de la Faculté de médecine du Technion.

"Mais nous avons réussi à montrer qu'il était possible de faire revenir en arrière le processus de vieillissement", a-t-il ajouté.

Le système immunitaire s'affaiblit avec l'âge – un fait qui se révèle par l'augmentation de la maladie chez les personnes âgées et une diminution importante de leur capacité à répondre à la vaccination. Les lymphocytes B sont les composants cellulaires majoritaires pour les fonctions remplies par le système immunitaire. Elles sont notamment responsables de la production des anticorps.

Selon le professeur Melamed, de nombreuses études ont montré que les cellules B subissent d'importantes réductions avec l'âge, résultant d'une déclin de la capacité du corps à produire ces mêmes cellules B. En outre il existe un processus de sélection qui conduit à une accumulation d'anciennes cellules B et engendre donc une limitation du nouvel espace.

En utilisant des souris âgées, les chercheurs du Technion ont montré qu'un renouvellement actif des cellules B changeait les cellules homéostasies et génère des conditions de carence chronique dans les cellules. Afin de surmonter cela, le corps réactive la moelle osseuse l'obligeant à produire des cellules B à un taux similaire à celui des jeunes souris. Les chercheurs ont trouvé que les cellules B qui avaient remplacé les anciennes cellules étaient déplacées et qu'elles apportaient une amélioration de 400% dans la capacité de la souris à répondre aux vaccins.

"Ce document montre – pour la première fois – que le vieillissement physiologique est un processus régulé qui peut être inversé", a conclut le professeur. "Il présente également une nouvelle approche pour rajeunir le système immunitaire et pour renforcer l'efficacité de la vaccination parmi les personnes les plus âgées", a-t-il ajouté.

Guysen.com





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap