toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rapport Goldstone, une injustice de plus !


Rapport Goldstone, une injustice de plus !

Dans un article publie par le "Washington post" Goldstone revient sur son rapport qui avait accuse Israel de crimes de guerre pendant l'opération "Oferet itsouka". Le juge revient sur son rapport plus que controversé te reconnait qu'il était plus que bidon !

Même si Goldstone ne le reconnait pas de manière aussi claire, le résultat est le même. A lire et a diffuser, d'urgence !

Il avoue aussi que Tsahal a enquêté sur ses erreurs, alors que le Hamas n'a rien fait du tout – mais ce bon Goldstone ne peut pas pour autant s'empêcher de déclarer qu'Israël n'a pas collabore lors de l'enquête, comme si cela suffisait a justifier ses propres erreurs !

 

Goldstone regrette donc son rapport qui a accuse Israël de crimes de guerre. Dans l'article publie hier, vendredi 01 avril 2011, et qui est nomme  «réexamen du rapport Goldstone sur Israël et les crimes de guerre", le juge sud africain déclare :

 

"Si j'avais su alors ce que je sais maintenant, le rapport Goldstone aurait été un autre document."

 

Il précise que le rapport final de la Commission de l'ONU, rédigé par des experts indépendants, et présidé par le juge Mary Davis, déclare qu '«Israël a consacré d'importantes ressources pour enquêter sur plus de 400 allégations d'inconduites dans la bande de Gaza, alors que le Hamas n'a pas mené une seule enquête sur les tirs de mortiers et de missiles sur Israël".

Il avoue que parmi les crimes qui ont eu lieu pendant "Oferet itsouka", il y a les tirs de roquettes hasardeux sur des cibles civiles, qui étaient volontaires, alors que les allégations au sujet des attaques délibérées d'Israël, n'étaient fondées que sur la mort et les blesses de la bande de Gaza, et que la commission aurait due arriver a une autre conclusion.

Goldstone reconnait maintenant, après que les résultats des enquêtes de Tsahal ont été reconnus par la commission de l'ONU, qu'il s'avère que les citoyens n'étaient pas des cibles fixées par la politique de défense de l'Etat d'Israël.

?

                                                         ?

 

Le juge sud-africain a rappelé le bombardement d'une maison qui a tué 29 personnes. Aujourd'hui, il est d'accord avec la déclaration d'Israël que la maison a été bombardée, par erreur, après que des informations erronées fournies a un commandant israélien par des photographies prisent par des avions sans pilote.  Alors que l'officier israélien fait l'objet d'une enquête suite a l'ordre d'attaque, Goldstone a ajouté que "Il semble que Tsahal fera les ajustements nécessaires, et je suis sûr que si l'agent, qui est accusé de négligence, est reconnut coupable, Israël réagira de manière appropriée."

 

Goldstone a regretté que son comité n'ait eu aucune preuve pour expliquer les circonstances dans lesquelles des civils ont été blessés dans la bande de Gaza, parce ce que cela aurait probablement eu une incidence sur les résultats de l'enquête et ses conclusions.  " Il fait valoir que le manque de coopération de la part d'Israël, n'a pas put permettre a sa commission d'enquête de vérifier la mort de civils à Gaza, alors que certains d'entre eux étaient des guerriers.

 

"Nous avons présenté nos recommandations fondées sur des documents qui étaient en notre possession, malheureusement, il n'y avait pas de preuves fournies par le gouvernement israélien », écrit le juge, "Notre principale recommandation était que chacune des parties devait examiner de manière transparente, et de bonne foi, les cas mentionnés dans le rapport. Israël l'a fait en a un pourcentage significatif,  le Hamas n'a rien fait !"

 

Goldstone a déclaré qu'il avait espéré que le Hamas ferait un minimum, après avoir constaté qu'il a commis des crimes de guerre, et qu'il cesserait ses attaques contre des citoyens israéliens. "Malheureusement, ce n'est pas le cas, a-t-il admis," des centaines de roquettes et plus ont été lancés sur des cibles de la population civile du sud d'Israël. Le fait qu'il y ait relativement peu de victimes Israéliennes ne diminue en rien les actes de criminalité et les tirs illégaux de roquettes et les bombes de Gaza. Le conseil des droits de l'homme doit condamner ces actes criminels de manière la plus forte possible"

 

?Goldstone a également écrit que le rapport de la commission qu'il a présidée, conduit à des enseignements tirés par TsahaI, y compris la "mise en place de procédures pour la protection de la population dans des combats urbains et de limiter l'utilisation de phosphore dans les zones urbaines."

 

Il a également évoqué l'assassinat de la Vogel d'Itamar. Le conseil des droits de l'homme a appelé l'ONU a dénoncer ce massacre de sang-froid, impardonnable, du jeune couple israélien et de leurs trois jeunes enfants dans leur lit.

 

 

?

 

Traduit de l'hebreu par David Goldstein a partir de http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4050922,00.html

HAABIR HAISRAELI DE PARIS A ASHDOD

 

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap