toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël envisage une nouvelle incursion à Gaza


Israël envisage une nouvelle incursion à Gaza

Face à la multiplication des tirs de roquettes, certains militaires prônent une intervention de grande ampleur. 

Entre Israël et le Hamas, les règles du jeu se durcissent au point qu'une réoccupation au moins temporaire de la bande de Gaza apparaît de plus en plus comme un scénario plausible. Vendredi encore, les violences ont continué de plus belle.

La veille, la branche militaire du Hamas avait tiré une roquette antichar contre un autobus scolaire israélien. Un adolescent a été grièvement blessé. Par chance, une cinquantaine de jeunes étaient descendus du véhicule peu avant l'attaque. Détail important : c'est la première fois que les islamistes, qui contrôlent la bande de Gaza depuis quatre ans, utilisaient une roquette de ce genre contre une cible civile si évidente.

La réplique ne s'est pas fait attendre. L'aviation israélienne a multiplié les raids aériens contre le Hamas, faisant onze morts dont plusieurs civils ainsi qu'une quarantaine de blessés. «Le Hamas est responsable de tout ce qui se passe dans la bande de Gaza : il faut qu'il comprenne ce qui est permis et ce qui ne l'est pas», a prévenu Ehoud Barak, le ministre de la Défense. Le message est apparemment passé. Le Hamas et d'autres groupes palestiniens ont annoncé un cessez-le-feu, qui n'a duré que quelques heures avant que les tirs de roquettes vers le sud d'Israël reprennent de plus belle.

« L'équilibre de la terreur» 

Selon les commentateurs militaires israéliens, la direction politique du Hamas, notamment le premier ministre du gouvernement islamiste, Ismaël Haniyeh, aurait perdu le contrôle sur les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire dirigée par Ahmed al-Jaabari. Cette «confusion» expliquerait les hésitations du Hamas, qui un jour revendique des attaques, puis annonce une trêve lorsque l'armée israélienne réagit.

Pour le quotidien Haaretz, les islamistes tentent d'établir un «nouvel équilibre de la terreur» en tâtant ainsi le terrain. Ils chercheraient à savoir jusqu'où ils peuvent aller sans pousser l'armée israélienne à déclencher une offensive de grande envergure, comme celle lancée pendant trois semaines à la fin de 2008, qui avait fait plus de 1400 morts palestiniens et 13 israéliens. À l'époque, l'objectif était de mettre fin aux tirs de roquettes et d'obus de mortier vers le sud d'Israël.

Dans l'armée comme au sein du gouvernement israélien, de plus en plus de voix estiment qu'il faut passer à la vitesse supérieure et ne pas se contenter de «punir» le Hamas, mais plutôt le chasser du pouvoir à Gaza. Pour y parvenir, le prix à payer risque toutefois d'être lourd. Selon un officier cité par le quotidien Maariv, la seule solution consisterait pour Israël en une «réoccupation prolongée» de la bande de Gaza. Autrement dit, il faudrait revenir dans une région évacuée sans regret en 2005 et prendre ainsi le risque de voir des soldats israéliens patrouiller de nouveau dans les ruelles des camps de réfugiés surpeuplés. Une situation qui pourrait virer rapidement au cauchemar et que la population israélienne ne semble pas prête à accepter pour le moment. Mais comme le soulignent tous les médias, il suffirait qu'une roquette palestinienne sème la mort dans le sud d'Israël pour que le gouvernement de Benyamin Nétanyahou n'ait plus vraiment le choix.

Marc Henry

LeFigaro.fr

08/04/11







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap