toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Iran, Liban, Syrie, un triangle invisible aux yeux du monde …


Iran, Liban, Syrie, un triangle invisible aux yeux du monde …

Alors que la fête juive de la délivrance (Pessa'h) approche à grands pas, alors que le monde ne cesse de suivre et de couvrir les évènements en Lybie, omettant les situations en Tunisie, Egypte, Liban, Jordanie …

il me semble qu'un triangle (que dis-je un triangle ?, si l'on y ajoute la Turquie, Gaza, l'Egypte … d'aujourd'hui!) s'est dessiné à la face de ce monde tout en ayant apparemment tous des attributs de l'invisibilité … 

Qui se soucie aujourd'hui de la situation des droits de l'homme (et de la femme) en Iran ?

Qui prévoit des actions quant aux avancées nucléaires iraniennes qui brillent de par leur évidence ?

Qui réagit quant aux réactions gouvernementales contre des opposants, contre des milliers d'iraniens ?

Qui, ne serait-ce que voit la main iranienne derrière la Turquie, la Syrie, le Hezbollah, le Hamas, les islamistes égyptiens ?

Certes, la pointe du triangle invisible est posée, face à nos regards, pointée indubitablement contre l'occident, contre l'impérialisme américain, israélien, prête à s'élancer suivant en cela des messages de haine, de désir d'empire islamiste, de gouvernance régionale et pourquoi pas internationale.

La Syrie d'aujourd'hui est celle d'un pouvoir absolu en phase d'érosion, mais ne pas s'en faire, la grande soeur iranienne veille au grain … Des milliers de combattants du Hezbollah ne sont-ils pas passés (sur ordre d'Ahmadinejad) en Syrie afin de prêter main forte aux forces gouvernementales ?

Le Liban de Hariri qui se dirige dorénavant (après la chute du gouvernement Hariri en janvier) seul, sans l'aide d'un quelconque gouvernement, ne se retrouve-t-il pas de facto comme un côté du triangle qui ne demandait qu'à stabiliser sa situation iranienne ?

D'ailleurs Hariri n'a-t-il pas déclaré dernièrement (le 7 avril 2011) : « Les pays arabes souffraient politiquement, économiquement et sur le plan de la sécurité des ingérences flagrantes de l'Iran » ?

Concernant les forces du Hezbollah ne s'est-il pas prononcé en ces termes : « Des milices du président iranien devenus des mercenaires en vue de déstabiliser la situation » ?

Ce en quoi, et ne nous y trompons pas, l'Iran par l'intermédiaire du Hezbollah libanais n'a pas manqué à répondre aux paroles de Hariri : « Les déclarations de M. Hariri vont de pair avec les visées américaines qui tentent de semer la discorde entre les peuples de la région … »

Y aurait-il discorde entre les peuples de la région ?

L'Amérique, à comprendre: l'Occident, serait-elle le vecteur de zizanie régionale ?

A moins qu'une main armée, extrémiste, en mal d'empire se serait bien implantée jouant de son invisibilité aux yeux du monde …

Quant à la Turquie, en pleine préparation de sa prochaine flottille, voyant le pouvoir syrien plus aussi stable qu'il a pu l'être il y a peu, voyant des populations kurdes partie prenante des manifestations, pourquoi ne ressererait-elle pas aujourd'hui ses liens avec l'Iran, espérant une prise de pouvoir islamiste fomentée par l'Iran ; les amis syriens d'hier …

Et face à ce triangle (bien évidemment totalement virtuel…), le monde se veut carpe, se transforme en ces singes ne voyant, n'entendant, ne s'exprimant … Ou plutôt, s'exprimant à travers des paroles telles :  « Chaque situation est spécifique »…(paroles quant une réaction occidentale contre Bachar al-Assad prononcées par Alain Juppé).

Alors le régime iranien a apparemment encore du bon temps devant lui, parait ne pas agir suffisamment à découvert ? pour entrainer sur l'International une réction d'inquiétude, de réaction …

Un axe de haine anti-occidentale s'est non seulement créé, mais a commencé à s'implanter dans divers états qui paraissaient jusqu'à présent avoir propension à se tourner vers l'occident, le progrès, le modernisme, l'ouverture … mais pourquoi l'Occident devrait-il s'inquiéter ?

D'ailleurs nous savons tous que ces quelques lignes ne peuvent être que théoriques … pas de triangle, pas  plus que de quadrilatère … tout va bien dans le meilleur des mondes !

Source : Israël-chronique-en-ligne, par Marc Lev (auteur de "Après-demain ?" – eds Edilivre)

 





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap