toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Comment Israël doit-il traiter l’Intention de l’Autorité palestinienne de déclarer un Etat


Comment Israël doit-il traiter l’Intention de l’Autorité palestinienne de déclarer un Etat

Comment Israël devrait-il traiter l’intention de l’Autorité palestinienne de déclarer, avec le soutien de l’Assemblée Générale des Nations Unies, un état dans toute la Judée et la Samarie, et Gaza en septembre ?
 
Trois personnalités bien connues – Le Député Danny Ayalon du Ministère des Affaires étrangères, l’ex-Ambassadeur en Egypte, Tzvi Maz’el ainsi que le Président du Conseil de Yesha, Danny Dayan – ont répondu à cette question pour le magazine B’Sheva. La communauté juive de Hevron représentée par David Wilder et le Forum Juridique pour la Terre d’Israël ont également émis leurs opinions.

L’ex-Ambassadeur en Egypte, en Suède et en Roumanie, Tzvi Maz’el:

Nous devons nous en occuper aux niveaux diplomatiques et informationnels… Il semble que le Premier ministre se rendra en France et en Grande-Bretagne pour discuter à ce sujet. A mon avis, il doit faire comprendre aux Américains, aux Européens ainsi qu’aux autres que la convocation de l’Assemblée Générale de l’ONU [à cet effet] assénera un coup à tous les accords que nous avons signé avec l’Autorité palestinienne, en déterminant que tous les problèmes et les questions qui se posent entre nous et eux… doivent être résolus par des pourparlers directs entre les parties.

Quand un organisme étranger, comme l'ONU décide de la création d'un Etat palestinien, il vide essentiellement les Accords d'Oslo de leur contenu. Dans un tel cas, Israël devra agir unilatéralement pour protéger ses intérêts, sans coordination avec l'Autorité palestinienne comme nous le faisons aujourd'hui …

En outre, toutes les négociations entre Israël et l'Autorité palestinienne sont basées sur les résolutions 242 et 338 … et sur lesquelles étaient fondés les accords d'Oslo. Du moment que l'ONU reconnaît un Etat palestinien, cela signifie que les résolutions 242 et 338 ainsi que tous les accords qui en ont découlés sont nuls. Cela doit être indiqué, en termes juridiques et politiques, aussi clairement que possible.

En outre, l'Assemblée générale ne peut que recommander, mais ne peut pas prendre des décisions contraignantes …

Jérusalem, Kotel, Mur des Lamentations

Député Danny Ayalon du Ministère des Affaires étrangères:

Ne nous faisons pas peur avec des théories sans fondement. Le mouvement palestinien pour la reconnaissance unilatérale est une menace et il n‘y a rien derrière cela, cela ne servira pas les Palestiniens. Une décision prise par l’Assemblée Générale ne changera rien sur le terrain, et certainement pas sans la coopération d’Israël…

Nous travaillons sur plusieurs fronts pour présenter la position israélienne, et de nombreux pays se rendent compte que cette mesure unilatérale n'est pas pertinente. Les actions et les intentions de l’Autorité palestinienne prouvent de nouveau qu'ils ne sont pas intéressés à une paix véritable avec Israël, car si ils l‘étaient, ils viendraient à la table des négociations et discuteraient avec nous …

Ceux qui dans notre pays disent que septembre sera fatal pour Israël, sont souvent les mêmes qui demandent systématiquement à Israël de se retirer de sa position. Israël a traité avec succès dans le passé de plus grands défis que celui-ci et s’est épanoui par la suite. Nous sommes au milieu d’une « Intifada politique » émanant de de l’Autorité palestinienne, et nous devons continuer à surveiller nos intérêts et notre sécurité…

Au moment où nous voyons de nombreux changements dans les régimes régionaux, il est important pour les démocraties du monde de ne pas permettre la mise en place d'un autre Etat terroriste au Moyen-Orient.

Jérusalem, Kotel, Mur des Lamentations

Danny Dayan, Président du Conseil de Yesha des communautés juives de Judée et Samarie:

La chose première et primaire que le gouvernement d’Israël doit faire, sans même tenir compte des intentions des Palestiniens, est de déclarer clairement nos revendications à la propriété et la souveraineté sur toute la Judée et la Samarie. Alors que les Palestiniens revendiquent cette région avec des mensonges et des distorsions, nous devons présenter à la population la revendication inébranlable d’Israël à sa patrie et son intention de réaliser ce droit. Mais si les discussions ne portent que sur les droits des Arabes et les exigences d’Israël à la sécurité, la partie est perdue depuis le début.

Ces derniers temps, le gouvernement israélien a diffusé des signes de panique à la lumière des intentions de l’Autorité palestinienne. Des expressions telles que « un tsunami diplomatique » nous attend [comme le Ministre de la Défense Ehud Barak a déclaré – le rédacteur], suffit à augmenter la motivation de nos ennemis… provoquer l’autoréalisation des prophéties. Ce cercle vicieux doit être stoppé immédiatement.

Comment? En faisant un virage à 180 degrés dans la politique: Plus aucunes promesses pour des concessions et des gestes s’ils abandonnent leur approche unilatérale, mais plutôt une menace claire et directe que leurs mesures unilatérales se heurteront à nos propres mesures unilatérales. Mais pas des mesures unilatérales simplement déclamées, comme celle qu’ils planifient, mais quelques mises en pratique.- telles que notre annexion, avec tous ce que cela entraîne, de tout ou partie de la Judée et la Samarie … Nous avons de nombreux outils à notre disposition … et nous devons avoir moins de retenue dans leur utilisation ».

David Wilder, Porte-parole de la Communauté juive de Hébron (écrit après l'annonce de l'accord Hamas-Fatah):

…Je crois que l’accord est une raison pour trinquer, former un orchestre et faire la fête. [Puisque] cette fois-ci |Shimon Peres] a tapé dans le mile [quand il a dit jeudi], l’accord permettra d’éviter la création d’un Etat palestinien »….

Le discours de Netanyahu de Bar Ilan 2, qui doit être lu devant une salle comble de Sénateurs et de Membres du Congrès à Washington, [était] presque terminé, [incluant] concession après concession, l’abandon de terre à nos ennemis, la renonciation de précautions de sécurité supplémentaires, un « Etat palestinien » dans des frontières temporaires, peut-être même avec un goût de Jérusalem pour le dessert. Il était prêt. Et maintenant, – Quelle bombe peut-il lançait? Pas une seule. Du moins, certainement pas dans le sens qu’il prévoyait…

Le conflit entre le Hamas et le Fatah [n’a jamais] rien eu à voir avec l'idéologie. Les deux conviennent que l'Etat d'Israël est une épine insupportable dans les gorges des Arabes qui doit être arrachée de l'existence à la première occasion. Abu Mazen [Mahmoud Abbas] n'a certainement pas changé sa philosophie, qu'il a exprimé en planifiant le massacre de Ma'alot en 1974 et en finançant les meurtres de 1972 aux Jeux Olympiques en Allemagne …

Bibi a, déjà annoncé son acceptation d'un Etat palestinien. Mais que peut-il faire maintenant? Chaque fusée maintenant tirée sur Israël, à Sderot, Ashkelon ou Tel Aviv, n'a pas une signature, mais plutôt deux: Ismail Haniyeh [Hamas] et Abou Mazen [Fatah]. Gilad Shalit est maintenant un prisonnier du Hamas-Fatah. Chaque attentat terroriste tenté depuis Gaza est estampillé: Fatah et Hamas …

Tout comme D.ieu a endurci le cœur de Pharaon, si aussi, aujourd'hui, il jette de la poudre dans les yeux de nos ennemis, en les aveuglant, en émoussant leurs sens, et en les conduisant sur ‌‌une route sans issue – le résultat, ne sera pas la destruction d'Israël, mais plutôt leur propre anéantissement. Cela ne signifie pas, en aucune circonstance, que nous aurons une vie facile. Loin de là. Les routes sans issue ne sont pas nécessairement courtes, et elles peuvent être pleines d’embûches. Mais les chances d'un autre Etat arabe sur notre frontière orientale, créé avec la bénédiction d'Israël, sont au plus bas niveau depuis des années.
 
Cela ne sera pas facile, mais nous allons empêcher la création d’un Etat palestinien. D.ieu veille sur nous. D.ieu nous protège, même de nous-mêmes. D.ieu merci !

Jérusalem, Kotel, Mur des Lamentations

Eyal Nachi, Chef du Forum Juridique pour laTerre d'Israël:

Le meurtre d’une personne innocente priant sur le Tombeau de Joseph prouve que le monde ne peut pas permettre un Etat palestinien. Un peuple dont les policiers sont des assassins ne peut pas rejoindre la famille des Nations. Le Forum espère que le gouvernement israélien fera publier par son Ambassadeur à l’ONU, une plainte officielle à l’Organisation des Nations Unies, stipulant que le meurtre d’une personne priant est considéré comme un crime de guerre.

Par Hillel Fendel (IsraelNationalNews.com)

Israel-Chroniques-En-Ligne





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap