toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Bertrand Delanoë, Maire de Paris, souhaite que la France et l’UE « reconnaissent dès maintenant l’Etat palestinien »


Bertrand Delanoë, Maire de Paris, souhaite que la France et l’UE « reconnaissent dès maintenant l’Etat palestinien »

Alors qu'un vent de liberté souffle sur le monde arabe, un peuple qui aspire depuis longtemps à un État libre et démocratique doit, sans attendre, pouvoir y accéder pleinement : le temps est venu de reconnaître enfin l'État palestinien", indique un communiqué de presse de Bertrand Delanoë, Maire de Paris, ce 29 avril 2011.

Et d'ajouter :
"Cet acte de droit irait au-delà du symbole : il permettrait au peuple palestinien de se constituer en tant que nation. Les bases en sont aujourd'hui prêtes. Comme les précurseurs de l'État d'Israël avant 1948, les Palestiniens se sont dotés d'une économie, d'un système éducatif, d'une police et d'une diplomatie qui peuvent, dès à présent, être ceux d'un État".

 

Bertrand Delanoë conclut :
" Le monde considère depuis des années comme acquis le fait que le conflit israélo-palestinien se résoudra par l'existence de deux États, dans la reconnaissance réciproque de leurs souverainetés légitimes. Rien ne justifie d'attendre davantage pour transformer cet acquis en réalité. La création, la proclamation et la reconnaissance de l'État palestinien sont des conditions de la paix, et donc de la sécurité de toutes les parties en présence, notamment Israël. C'est probablement la seule façon de relancer des négociations, aujourd'hui bloquées, sur la question des frontières ou le choix de la capitale. C'est une opportunité pour le peuple palestinien de passer, collectivement et irréversiblement, de la lutte pour l'indépendance à la gestion des affaires d'un pays. C'est enfin et surtout un acte de justice élémentaire que la communauté internationale ne peut pas différer plus longtemps".

 

Reconnaître quel Etat palestinien ? La Jordanie composée pour près des trois-quarts d'Arabes palestiniens ? Le Hamastan dans la bande de Gaza ? Le Fatahland en Judée et Samarie ? Et quid de l'accord de réconciliation Hamas/Fatah ?
On ne sait ce qui est le plus choquant : l'occultation du terrorisme palestinien ainsi que de la haine des Juifs dans le "système éducatif" et les médias palestiniens? Les silences sur les menaces islamistes pesant sur ce "printemps arabe"? L'indifférence à l'égard des indépendances réclamées de l'Etat Sahraoui ou de la Corse ?
Au regard des problèmes  encore irrésolus de la capitale française, on peut s'étonner que son premier édile ait trouvé le temps de se prononcer sur le conflit entre le monde musulman et Israël, tout en omettant certains faits préoccupants.
 
 
 
 
 
 






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap