toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Arabie saoudite : deux chrétiens indiens incarcérés et battus pour avoir prié


Arabie saoudite : deux chrétiens indiens incarcérés et battus pour avoir prié

Ils priaient dans un appartement privé !

Pour l'islam, la tolérance est une voie à sens unique… Les adeptes de la religion suprémaciste réclament pour eux-mêmes en Occident des droits qu'ils ne reconnaissent pas aux minorités dans leurs pays. La réciprocité ne fait pas partie de leur vocabulaire.

L'Arabie saoudite est l'un des pays les plus christianophobes au monde.

Loading...

Les amis et la famille de deux chrétiens indiens arrêtés après une réunion de prière en Arabie saoudite en janvier ont tenté en vain d'obtenir leur libération.

Les deux chrétiens ont été incarcérés pour avoir assisté à la réunion de prière avec d'autres ressortissants de l'Inde ; ils sont accusés d’avoir converti des musulmans au christianisme, bien que le gouvernement n'a pas émis d’inculpation formelle, selon des sources.

Yohan Nese, 31 ans, et Vasantha Sekhar Vara, 28 ans, ont été arrêtés le 21 janvier quand la Mutaween (police religieuse) a fait irruption dans un appartement où ils étaient restés après la réunion de prière. La police religieuse les a interrogés et battus au point qu'ils ont subi des blessures, selon les sources. Pendant ce temps, la police religieuse les maudissait tout en déchirant et piétinant des bibles et du matériel chrétien qu’ils ont confisqué, a dit la source qui a parlé aux deux hommes.

Les autorités leur ont demandé combien il y a de groupes chrétiens et de pasteurs en Arabie Saoudite et à Riyad et quelle est leur nationalité. La police religieuse a également exercé des pressions pour qu’ils se convertissent à l’islam, selon les sources. Le lendemain matin, le 22 janvier, les autorités ont emmené les deux chrétiens au tribunal religieux de Riyad. Le tribunal les a condamnés à 45 jours de prison. À 14 heures, la police a déposé une plainte au poste de police civil local, selon une source qui a requis l'anonymat.

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *