toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Syrie : Le peuple syrien menace le Hezbollah et demande le retrait de ses combattants de Syrie


Syrie : Le peuple syrien menace le Hezbollah et demande le retrait de ses combattants de Syrie

Syrie : Daraa enterre ses morts et confirme son soulèvement contre Damas. Le peuple syrien menace le Hezbollah et demande le retrait de ses combattants de Syrie.

Les sites de l’opposition syrienne diffusent, depuis ce matin, les vidéos de la contestation et des manifestations, réprimées par les forces de l’ordre syriennes. Lors des obsèques de quatre jeunes tués hier à Daraa, la foule a scandé des slogans particulièrement hostiles à Bachar al-Assad. Les autorités ont pourtant annoncé la création d’une commission d’enquête pour faire la lumière sur les événements regrettables survenus hier. Mais la population dénonce une manœuvre du régime destinée à résorber la colère, sans renoncer à la répression et sans réformer … De ce fait, la colère est loin de retomber.

Voir :  http://www.youtube.com/watch?v=HWdtUIbPiH4&feature=player_embedded#at=11

Ce soir, un site libanais cite des sources syriennes affirmant que la maison du préfet de Daraa a été incendiée, et le préfet, ainsi que le commandant de la police politique de la province se sont enfuis. Des manifestations nocturnes sont organisées à Daraa, mais également à Homs.

Dans l’après-midi de ce samedi, l’ancien député et prisonnier politique, actuellement réfugié à l’étranger, Maamoun Al-Homsi, a publié un communiqué et diffusé un enregistrement vidéo pour « saluer le courage de la population de Daraa » et pour « appeler l’ensemble de la société syrienne à se mobiliser pour défendre Daraa », rappelant l’histoire résistante de la région (Hourane) qui fut le premier district syrien à arracher l’indépendance du mandat français et à hisser le drapeau syrien, dans les années 1930 et 1940. Homsi a également lancé un appel à Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah, lui demandant de rappeler ses 3.000 combattants dépêchés en Syrie pour réprimer et protéger le régime. « Si le Hezbollah ne retire pas ses hommes, ils lui seront expédiés dans des linceuls », a-t-il prévenu.

Notons que les tribus de Hourane (sud de la Syrie) avaient menacé, plus tôt dans la journée, de recourir à la force et à la violence contre le régime et ses représentants s’il n’ordonne pas immédiatement le retrait des forces armées de la ville de Daraa. Plusieurs véhicules de la police politique ont été incendiés. Par ailleurs, des appels ont été lancés par les opposants aux mouvements Kurdes les invitant à rejoindre la contestation, afin de desserrer l’étau contre la population du centre (Damas), du nord (Alep), de l’ouest (Homs et Baniyas) et du sud (Daraa). Ainsi, l’est devrait rapidement se mobiliser. 

Source : MédiArabe.info





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *