toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour sauver les derniers juifs de Tunisie, Israël sort le chéquier !


Pour sauver les derniers juifs de Tunisie, Israël sort le chéquier !

Israël se prépare à offrir aux Juifs vivant encore en Tunisie un panier d’intégration exceptionnel. Le but est d’offrir aux Juifs tunisiens une opportunité qu’ils ne peuvent pas refuser : une intégration avec location d’appartement à prix préférentiel, peu ou pas de taxes pendant plusieurs années et… un chèque mensuel important pour une période à déterminer.

Ce genre de panier d’immigration existe déjà pour tous les Juifs (ou descendants de Juifs) qui décident d’aller vivre en Israël, peu importe leur pays d’origine. Mais la menace plus ou moins importante qui pèse sur la communauté juive de Tunisie depuis la chute de Ben Ali fait craindre le pire, à moyen terme. C’est en tout cas l’avis de certains experts israéliens.Le Ministère de l’Intégration va donc repousser ses maigres limites économiques pour montrer qu’Israël veut tout faire pour leur éviter le pire. A ce jour, entre 40 et 50 tunisiens ont déjà choisi de partir vivre à Jérusalem ou dans ses alentours. En offrant une subvention exceptionnelle de 2.000€ de plus que pour tous les autres immigrants, Israël propose un geste rare qui en dit long sur ses craintes.

« Le changement de régime en Tunisie qui fait suite à la révolution de jasmin a conduit à l’islamisation du gouvernement et à l’augmentation de de l’antisémitisme », explique un document du ministère. « L’attitude des autorités actuelles est très inquiétante pour la communauté juive. »

Roger Bismuth, président de la communauté juive en Tunisie, a déclaré pour sa part ne pas avoir noté de changement dans l’attitude du gouvernement envers les Juifs, et il n’a pas connaissance de plan de sauvetage. Mais il n’exclut pas son départ de la Tunisie dans les prochains mois. Ce genre de réaction, toutes proportions gardées, ressemble à ce que disent les juifs d’Iran. Sous couvert de grands sourires, ils sont exclus de la société et sont de sérieuses cibles potentielles des islamistes.

« Pendant la révolution, ils ont brûlé un sanctuaire d’un rabbin juif et il arrive que dans certaines synagogues, des gens rentrent et crient « Tuez les juifs ! », mais c’est une révolution tunisienne, pas une révolution anti-juive », a déclaré Bismuth, qui est un ancien membre du Sénat tunisien.

Pour pouvoir prendre la nationalité israélienne en bénéficiant d’un panier d’intégration, il suffit de prouver que l’immigrant a au moins une personne juive dans sa famille sur les 3 dernières générations (au moins un grand-père juif). Cette loi appelée Loi du Retour a été votée de la sorte en mémoire de toutes les personnes assassinées par les nazis car, bien que non-juifs, ils avaient des ancêtres juifs (sur trois générations).

Jonathan-Simon Sellem –

JSSNews

25/03/2011







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Pour sauver les derniers juifs de Tunisie, Israël sort le chéquier !

    1. Bismuth michele

      L’écrit ci-dessus est plutôt fantaisiste.

      Monsieur Bismuth n’a pas l’intention de quitter la Tunisie, sa famille et ses affaires.
      Il n’a pas davantage pu dire que des « gens » entraient dans les synagogues pour crier « tuer les juifs ». Il a pu dire que cela s’était produit à 3 reprises, dans des manifestations publiques.

      Merci de rectifier ces approximations indignes et qui jettent le trouble et le discrédit sur l’ensemble des écrits de ce site.

    2. Europe-Israel.org

      cet article date de 2011 et a été rédigé par Jonathan Simon Sellem du site Jss.
      nous lui transmettons vos remarques

      cordialement

    3. Armand Maruani

      Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook a annulé sa visite prévue le 9 et 10 mai dans la plus ancienne synagogue d’Afrique sur l’île de Djerba.
      Mark Zuckerberg, le co-fondateur et PDG de Facebook été l’invité d’honneur du pèlerinage de la Ghriba. Il a en effet été convié à participer à une grande cérémonie religieuse par la communauté juive de Djerba.
      La visite de Zuckerberg aurait été une occasion pour réhabiliter l’image de Tunisie et promouvoir le tourisme national qui est en berne , mais les propos racistes d’une élue d’Ennahdha (le parti islamiste au pouvoir) ont découragé le créateur de Facebook à se rendre en Tunisie.
      La semaine derniére, une islamiste qui siège à la constituante tunisienne, attirant l’attention sur la vente de terrains de l’île de Djerba à des juifs, avait fait comparé la situation dans la plus grande île des côtes d’Afrique du Nord avec une « seconde Palestine ». L’élue raciste de parti au pouvoir d’Ennahdha a propopsé d’imposer des restrictions juridiques à l’acquisition légale de biens immobiliers par des juifs.
      Ces déclarations ont choqués les membres de communauté juive de Djerba qui sont censés avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs que ceux de tous les citoyens Tunisiens.
      Par cette proposition la député d’Ennahdha a dénigré les juifs tunisiens, ravivant ainsi les sentiments antisémites dans la rue tunisienne. Le parti islamiste en pouvoir n’ a pas condamner ces propos racistes et antisémites jusqu’à la redaction de ces lignes.
      Mark Zuckerberg , lui meme de confession juive, a exprimé de sa part son incompréhension face à cet antisémitisme. Le Directeur General de Facebook, a décidé d’annuler sa visite prévue cette semaine sur l’île du sud de la Tunisie.
      Après les appels honteux aux meurtres des juifs par les islamistes en public et sur les pages de facebook ainsi que les paroles et messages de haines de discrimination qui n’ont pas passé inaperçus, l’image de la Tunisie est entachée par l’antisémitisme.
      Les islamistes tunisiens n’ont pas compris que chaque fois qu’un Juif tunisien est injurié en tant que Juif, c’est une tache sur toute la Tunisie.
      Ce pays qui est tombé en premier, en octobre dernier, entre les mains des islamistes semble atteint aujourd’hui d’un fanatisme religieux dévoyé qui menace les Juifs, comme il menace le reste des tunisiens.
      Les promoteurs de l’antisémitisme musulman en Tunisie doivent nous inciter à les prendre au sérieux. La question de l’antisémitisme n’est pas la question des Juifs.
      Ftouh Souhail

      Juif.org
      Mark Zuckerberg, le co-fondateur juif de Facebook, annule sa…
      Identité Juive .com – publié le Lundi 7 Mai 2012

      http://www.juif.org/go-blogs-42646.php

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap