toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Madagascar rapatrie 86 employées de maison maltraitées au Liban


Madagascar rapatrie 86 employées de maison maltraitées au Liban

Ces femmes à la peau noire sont victimes du racisme arabe. Au Sri Lanka, 40 dépouilles de jeunes femmes sont rapatriées du Moyen-Orient chaque mois. Les travailleuses indonésiennes sont également torturées en Arabie saoudite. Comme les Malgaches, elles subissent la culture esclavagiste et suprémaciste du monde arabo-musulman.

Quatre-vingt six jeunes femmes malgaches maltraitées au Liban où elles s'étaient expatriées pour travailler comme employées de maison ont été rapatriées par leur gouvernement dans la nuit de mercredi à jeudi, a constaté l'AFP.

« La plupart de ces 86 personnes se sont enfuies de chez leur employeurs. Leur cas a été négocié par le consul de Madagascar au Liban, après une demande de rapatriement de leur famille ou bien d'elles-mêmes », a expliqué Nadine Ramaroson, ministre de la Population, venue les accueillir à l'aéroport d'Ivato, près de la capitale Antananarivo.

Le gouvernement malgache avait décidé d'affrêter un avion suite aux nombreuses affaires de maltraitance physique et morale dont sont victimes certaines Malgaches travaillant comme employées de maison. Selon le Syndicat des travailleurs diplômés en travail social (SPDTS), ONG qui assiste à Antananarivo les victimes et leurs familles,  17 corps de femmes malgaches décédées sous les coups de leurs employeurs tortionnaires ont été rapatriés du Liban en un an. « Il y a eu beaucoup de morts, c'est pourquoi l'Etat a décidé de rapatrier celles qui voulaient rentrer. L'Etat a pris en charge ce rapatriement et va accompagner ce retour », a déclaré le Premier ministre Camille Vital.

A leur arrivée à l'aéroport, les jeunes femmes ont été prises en charge par les travailleurs sociaux du SPDTS assistés par les agents de plusieurs ministères qui assureront un suivi médico-social. « Ca se passait mal avec ma patronne, elle me frappait et ne me donnait pas mon salaire. Je suis très, très contente d'être rentrée », a déclaré à l'AFP une de ces employées, Léonie, 25 ans. « L'amie avec qui je me suis enfuie de chez mon patron n'a pas pu monter dans l'avion au dernier moment. Je m'inquiète beaucoup pour elle, elle ne va pas bien », raconte Augustine, 32 ans.

Le ministère de la Population a reçu plus de 600 demandes de rapatriement de la part des travailleuses ou de leurs familles.

En 2010, près de 500 sont rentrées à Madagascar avant la fin de leur contrat, selon le SPDTS.

Plus de 7.000 Malgaches travailleraient actuellement aujourd'hui au Liban.

Source : Iloubnan.info, via Poste de Veille 





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap