toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’intifada du Facebook a déménagé : “Zuckerberg est sioniste”


L’intifada du Facebook a déménagé : “Zuckerberg est sioniste”

Après que le réseau social ait retiré une page appelant à une troisième intifada contre Israël, des arabes ont ouvert des groupes similaires qui prennent de l'ampleur – et qui sont retirés les uns apres les autres.

Ils sont persuadés d'une conspiration juive, menée par le fondateur du site: Nous continuerons même si tu enlèves mille pages, lui ont-il écrit.

La guerre du Facebook ne s'arrête pas : Quelques heures après que la direction du réseau social ait fermé hier (mardi) la page florissante qui appelait à une troisième intifada contre Israël, des activistes arabes ont commencé à promouvoir de nouveaux groupes avec le même message, des noms similaires et des sigles identiques. Certains d'entre eux ont reporté que même si ces groupes avaient été fermés, d'autres continuent à agir même à présent et accumulent des milliers de supporters.

Loading...

La page de Facebook qui demande à promouvoir une troisième intifada contre Israël a été fermée par la direction du réseau social, suite aux plaintes de très nombreux israéliens et juifs,  selon lesquelles il s'agit d'une incitation à la violence. Dans la page dédiée à ce sujet, et qui a accumulé des centaines de milliers d'amis virtuels, les arabes ont été appelés à organiser des marches vers les frontières israéliennes le 15 mai, le Jour de l'Indépendance que les arabes appellent “Yom Hanakba” (La “Catastrophe”). Les activistes ont même demandé au Hezbollah et à d'autres organisations terroristes de tirer des roquettes sur Israël ce jour-là.

 Avec le renforcement de la protestation sur le fait que la page soit restée en ligne, des surfeurs du monde arabe et musulman  ont menacé de boycotter “Facebook” dans le cas où la direction du site enlèverait la page. Entretemps, cette mise en demeure ne s'est pas réalisée, mais une vague de protestations, d'injures et d'insultes contre la direction du site et contre les juifs a déjà frappé le réseau. “Nous avions trois pages sur la nouvelle intifada – et ils les ont toutes fermées”, a écrit le directeur de l'un des groupes qui demandent à promouvoir la troisième intifada. “Que Dieu leur pardonne pour cela ! Ils sont fidèles aux juifs !”, a-t-il écrit a la direction de Facebook.

D'autres supporters de l'initiative ont utilisé des propos cinglants et ont prétendu qu'il existait un lien entre la direction du réseau social, dont le fondateur est Marc Zuckerberg, lui-même juif,  et les juifs. “Ya Marc, Ya sioniste ! Nous continuerons (dans note voie) même si tu nous fermes encore mille pages”, a écrit d'un des surfeurs. Un pirate informatique qui soutien le groupe a présenté sur le réseau social une liste de 50 sites qu'il a qualifiés d' “américains” et de “sionistes”, et s'est enorgueilli du fait qu'il ait réussi à afficher à leur place le sigle du réseau Facebook qui avait été enlevé. Une brève vérification a clarifié qu'il avait réellement fait cela, mais la majorité des sites appartiennent à de petites compagnies américaines.   

Suite à la fermeture de la page d'intifada d'origine, les membres du groupe ont fait passer leurs messages sur d'autres pages de Facebook, et ont également  annoncé qu'ils créeraient un site internet qui satisferait aux instructions du jour du Jugement. “L'Heure H du combat sera le 15 mai.

Le rassemblement commencera deux jours plus tôt, le 14 mai, et le lendemain, commencera un mouvement de masse et nous arriverons à la Mosquée Al Aqsa le 15 mai”, ont-ils écrit.

La fin de la guerre d'usure virtuelle n'est pas encore visible à l'horizon. 

Learn Hebrew online

 

Source : CFCA antisemitism 





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’intifada du Facebook a déménagé : “Zuckerberg est sioniste”

    1. francois

      Attention ils font plein de nouveau page et utilisent les noms des gens qui n’ont rien avoir avec leurs pages afin de les faire accuser, ils usurpent les identités des autres

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *