toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Incitation à l’antisémitisme : Le Maire de Bruxelles interpellé sur une manifestation anti-israélienne


Incitation à l’antisémitisme : Le Maire de Bruxelles interpellé sur une manifestation anti-israélienne

« La mise en scène, diffusée par les organisateurs eux-mêmes est édifiante, choquante, violente et n'hésite pas à utiliser de jeunes enfants. Des femmes et des enfants battus, insultés, humiliés, et même faussement tués, avec du faux sang… […] Il s'agit d'incitation à la haine et à la violence. Ni plus, ni moins.

Les organisateurs assument d'ailleurs, en ‘‘assassinant’’ les soldats israéliens avant de les recouvrir de la signature de leur méfait, le drapeau de leur organisation ‘‘pacifiste’’.  Sans parler du trouble à l'ordre public avec prise en otage des passants complètement sidérés par la violence du spectacle. »

Contexte: 

Loading...

Frédérique Ries, Députée européenne, Conseillère communale de la Ville de Bruxelles, a interpellé le maire francophone socialiste de Bruxelles Freddy Thielemans au sujet d'une manifestation anti-israélienne qui a eu dans le cadre de l'Israel Apartheid Week :

« Vous êtes de plus en plus nombreux à réagir à cette très mauvaise pièce de théâtre ‘’offerte’’ le samedi 12 mars dernier aux passants de la rue Neuve, qui n'en demandaient pas tant. Des scènes affligeantes, violentes, choquantes, n'ayant pour effet, je pourrais écrire pour but, que d'inciter à la haine, au racisme et à l'antisémitisme. Je partage donc ci-dessous l'interpellation que j'ai déposée la semaine dernière pour le Conseil Communal de Bruxelles du 4 avril prochain.

Pourquoi les a-t-on laissé faire, jusqu'au bout et sans limite ? Leur organisation est connue. Leurs méthodes aussi. La dérive était prévisible, annoncée. Et ses conséquences aussi.

____________
Bruxelles, mercredi 16 mars 2011

Monsieur le Bourgmestre,

Vous avez très certainement pu voir les images de la manifestation organisée le samedi 12 mars dernier en plein milieu de la rue Neuve. Des images qui tournent en boucle sur Facebook et Youtube. Une saynète qui n'est rien d'autre qu'une caricature mensongère et grotesque des contrôle d'identité auxquels sont soumis les Palestiniens aux check-points israéliens.

Learn Hebrew online

La mise en scène, diffusée par les organisateurs eux-mêmes (http://www.youtube.com/watch?v=b9JphTB2V_Y) est édifiante, choquante, violente et n'hésite pas à utiliser de jeunes enfants. Des femmes et des enfants battus, insultés, humiliés, et même faussement tués, avec du faux sang …

Monsieur le Bourgmestre, inutile de vous dire que j'ai beaucoup de difficultés à comprendre la plus-value d'une telle mise en scène dont la seule conséquence est en réalité d'importer chez nous le conflit du Proche-Orient.  L'objectif poursuivi ne relève en rien de la sensibilisation ou de l'information.

De tels clichés ne véhiculent pas les valeurs de respect, de tolérance et de paix. Ils jettent tout simplement l'opprobre non sur un gouvernement, mais tout un peuple présenté comme un véritable exterminateur.

Loading...

La critique est permise, c'est une évidence. En Belgique et en Israël. Manifester, débattre, écrire, convaincre. Mais la liberté d'expression à laquelle je suis viscéralement attachée a une limite, une limite morale et légale, et elle est ici largement franchie. Il s'agit d'incitation à la haine et à la violence. Ni plus, ni moins.

Les organisateurs assument d'ailleurs, en « assassinant » les soldats israéliens avant de les recouvrir de la signature de leur méfait, le drapeau de leur organisation « pacifiste ».

Sans parler du trouble à l'ordre public avec prise en otage des passants complètement sidérés par la violence du spectacle.

Monsieur le Bourgmestre, je suis convaincue que vous ne cautionnez pas ce type de procédé et me demande si la Ville a été informée de cette manifestation, et surtout de la manière dont les organisateurs allaient la mettre en scène.

* La Ville de Bruxelles a-t-elle autorisé cette manifestation ? Le cas échéant, la Ville de Bruxelles avait-elle eu connaissance de tous les éléments de cette manifestation avant de l'autoriser ? Ce type de « reconstitution » caricaturale étant loin d'être une première.

* Pourquoi ne l'avoir pas interrompue au vu de la tournure des événements ? Car ne jugez-vous pas que cette manifestation porte lourdement atteinte à l'ordre public en ce qu'elle incite délibérément à la haine et à la violence contre une communauté ?

* Quelles mesures envisagez-vous le cas échéant pour que ce type d'événement ne soit plus orchestré sur le territoire de la Ville de Bruxelles ?

Source : Philosémitisme





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *