toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

ENS Paris : le conseil d’Etat va statuer vendredi


ENS Paris : le conseil d’Etat va statuer vendredi

 

Le Conseil d'Etat va sta­tuer en urgence ven­dredi sur une affaire d'autorisation de confé­rence sur le conflit israélo-palestinien, dans les locaux de l'Ecole nor­male supé­rieur (ENS) de Paris, a-t-on appris mer­credi de source proche du dossier. 

 

Contacté à plu­sieurs reprises, la direc­tion de l'ENS n'avait pas répondu mer­credi soir.

"La direc­tion de l'école a fait appel" mardi d'une déci­sion du tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Paris du 26 février don­nant rai­son à un col­lec­tif d'enseignants et d'élèves de l'école, qui avaient déposé un recours après s'être vu refu­ser une salle pour orga­ni­ser une confé­rence dans le cadre de "l'Israël Apartheid week" (8 au 15 mars), selon cette source.

"Le conseil d'Etat a accepté de sta­tuer en urgence sur l'affaire, et l'audience aura lieu ven­dredi", a affirmé à l'AFP cette source.

Le col­lec­tif, inti­tulé "Palestine ENS", avait pré­senté le 24 février une requête au tri­bu­nal admi­nis­tra­tif pour faire annu­ler la déci­sion de la direction.

Le 26 février, le tri­bu­nal avait tran­ché en faveur des requé­rants, esti­mant, entre autres, que la direc­trice de l'ENS, Monique Canto-Sperber, avait "porté une atteinte grave et mani­fes­te­ment illé­gale à la liberté de réunion qui consti­tue une liberté fondamentale".

La direc­tion avait notam­ment motivé sa déci­sion par le fait que "les thèmes rete­nus trou­blaient l'ordre public" et que les orga­ni­sa­teurs avaient "la pos­si­bi­lité d'organiser des réunions en dehors de l'école, ce qui évite­rait à celle-ci de s'attacher l'image d'un mes­sage uni­voque, par­tial et de pro­pa­gande", selon la déci­sion du tribunal.


vousnousils

02/03/11

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap