toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Après les convois de la honte, les financements de la honte ?


Après les convois de la honte, les financements de la honte ?

La SNCF financerait une flotille pour briser le blocus israélien de Gaza

Envoi d’une seconde flottille pour briser le blocus israélien de Gaza. La SNCF finance-t-elle cette activité politique et partisane ?

Des associations, des syndicats et des partis de gauche réunis en collectif récoltent les fonds nécessaires à l’envoi d’une  flottille pour briser le blocus israélien de Gaza. Départ du navire de Marseille en avril-mai.

Différents articles de presse font état del’implication du comité d’entreprise des Cheminots Provence-Alpes-Côte d’Azur, et donc de la SNCF, dans cette mission politique et militante.

 

Marcel Almero, le secrétaire CGT du CE des cheminots de PACA a notamment déclaré àl’AFP que « la CGT a la lourde tâche de trouver un bateau ».

Loading...

La campagne nationale « Un bateau français pour Gaza » a été lancée le 26 octobre à Paris.Budget : 450 000 euros. Au 17 février 2011, 100 000 euros de ” dons ” avaient été recueillis (source). 16 % des fonds proviennent de « financements institutionnels » (source).

Dans une lettre ouverte au Président de la SNCF datée du 02 mars 2011, les députés Richard Mallié, Claude Goasguen et 9 de leurs collègues interrogent officiellement Guillaume Pépy sur la possible participation financière du CE des Cheminots PACA à cette action.

Pour les députés, « un établissement public à caractère industriel et commercial  n’a pas à soutenir telle ou tellecause purement politique et militante. L’argent des contribuables et des usagers de la SNCF ne doit pas servir à financer, à leur insu, un tel collectif. »

La SNCF coûte chaque année plus de 1 000 euros à tout contribuable français soumis à l’impôt sur le revenu.

Source : Observatoire des subventions, par Jean-Baptiste Leon 





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Après les convois de la honte, les financements de la honte ?

    1. Pierre NOËL

      La C.G.T. ferai mieux de s’occuper des salariés, je me demande si ce n’est pas un cas de licenciement.

      La réaction du gouvernement et de la direction de la SNCF doit être de le condamner, et d’arrêter ce projet.

      Au cas ou ce bateau verrai le jour et vendrai sur place, même motif, même punition que les autres!

      Ne pas laisser faire et utiliser les médias quelqu’ils soient.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *