toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’USS Enterprise face à la flottille iranienne à l’entrée du canal de Suez


L’USS Enterprise face à la flottille iranienne à l’entrée du canal de Suez

Les retards répétés et les déclarations contradictoires au sujet des deux navires de guerre iraniens qui souhaitent traverser le Canal de Suez pour la Méditerranée sont le fruit d'un bras de fer entre la flottille iranien et cinq navires de guerre américains déployés ces derniers jours à l'entrée sud de la voie navigable et le long de son parcours.

Dans la nuit de jeudi 17 février, le porte-avions USS Enterprise, escorté par un missile croiseur USS Leyte Gulf et le navire de ravitaillement rapide USNS Arctique, ont fait route vers le sud par le canal. Vendredi matin, ils ont pris position en face du cruiser Kharg et destroyer lance-missile Alvand de la flottille 12 de la marine iranienne, qui attendaient pour entrer dans le canal de Suez à l'entrée sud de la mer Rouge.

En outre, depuis la première semaine de Février, l'USS Kearsarge, un autre porte-avions, a été vu dans le Grand Lac Amer face Ismaïlia une des routes principales du canal avec un fort contingent de Marines à bord.

L'USS George Washington transporteur et le USS Carl Vinson ont en outre été déployés dans le golfe d'Aden, ce dernier ayant été déplacé dans le Pacifique.

Une bataille des nerfs est donc en cours.

Les navires de guerre iraniens vont devoir faire face à une importante concentration navale américaine dans la mer Rouge et Suez. Les navires iraniens n'étaient pas sûr de ce qui se passerait si ils continuaient leur mission de traverser le canal de Suez vers la Syrie pour la première fois en 30 ans.

Enfin, l'USS Abraham Lincoln a été discrètement transférés vers Bahreïn, siège de la cinquième flotte américaine, en pleine insurrection anti-gouvernementale, à un point face aux côtes iraniennes du Golfe.

Ce positionnement de la Marine américaine en des points stratégiques au Moyen-Orient est un avertissement pour Téhéran indiquant que l'administration Obama ne laissera pas les dirigeants de la République islamique faire peser une menace militaire et politique à Bahreïn ou ailleurs.

En positionnant l'USS Enterprise face à la Flottille 12 de l'Iran à l'entrée de la mer Rouge au canal de Suez le 17 février, Washington a poussé Téhéran à un dilemme difficile, précisé par le porte-parole Département d'Etat américain PJ Crowley un jour plus tôt: «Si les navires passeent par le canal, nous allons évaluer ce qu'ils font, dit-il. "Ce n'est pas vraiment les navires qui nous inquiètent mais plutôt ce que les navires transportent, leur destination, ce qui sera fait de la cargaison à bord, où cette cargaison ira et à qui elle sera livrée et pour quel bénéfice."

Le porte-parole américain répondait ainsi à la divulgation que le navie Kharg transportait des missiles sol-sol à long portée pour le Hezbollah. Il a évoqué la possibilité d'une inspection de la cargaison des deux navires de guerre iraniens dans le cadre des sanctions de l'ONU à l'égard de l'Iran dès lors où ces navires seraient suspectés de transporter du matériel de guerre.

Selon des sources de renseignement de DEBKAfile, l'avalanche de déclarations contradictoires du Caire et Téhéran ont été émises afin de brouiller la situation entourant la flottille iranienne. Elle démontre l'incertitude de Téhéran sur la façon de procéder.

Les navires iraniens sont entrés dans le Canal de Suez dans la nuit de mardi 22 février.

Source DEBKAfile





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “L’USS Enterprise face à la flottille iranienne à l’entrée du canal de Suez

    1. ag

      Le plus grand peuple terroriste et voleur de terre ce sont les arabes qui se disent palestiniens. ils sont arrivés en Palestine au début du XXème siècle parce que les Juifs ont créé des emplois et ils prétendent aujourd’hui que c’est leur terre !!!

      les arabes palestiniens sont les pires menteurs de la planète !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap