toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Meurtre d’un prêtre polonais: un mode opératoire inconnu en Tunisie


Meurtre d’un prêtre polonais: un mode opératoire inconnu en Tunisie

Le meurtre d'un prêtre polonais, retrouvé égorgé par « des extrémistes » vendredi près de Tunis, a été commis selon un mode opératoire inconnu jusque-là en Tunisie, a estimé une source du ministère tunisien de l'Intérieur.

Cet « assassinat est anormal, tuer un catholique en Tunisie est une chose anormale et commettre ce crime dans ces circonstances est anormale, ces trois indices nous montrent qu'il s'agit d'un crime commis par des extrémistes », a ajouté cette source sous couvert d''anonymat.

« On ne doit pas se précipiter et lancer des accusations avant de connaître les résultats des recherches qui ont commencé hier » mais la « police et l'armée combattront rigoureusement et sans hésitation tout agissement à l'encontre de toute religion » car « c'est l'image de la Tunisie qui est en jeu », a ajouté cette source.

Marek Rybinski, 34 ans, a été retrouvé mort « égorgé » vendredi dans le garage d'une école religieuse privée de la région de Manouba, près de Tunis, où il était chargé de la comptabilité, avait indiqué à l'AFP une source proche du ministère tunisien de l'Intérieur.

C'est « un groupe de terroristes fascistes ayant des orientations extrémistes qui est derrière ce crime, compte tenu de la façon dont il a été assassiné », avait ajouté le ministère dans un communiqué sans préciser s'il visait là des islamistes ou des nervis de l'ancien régime.

C'est le premier meurtre annoncé à la fois d'un religieux et d'un étranger depuis la chute du régime de Ben Ali le 14 janvier.

Le gouvernement tunisien a condamné samedi l'assassinat du prêtre polonais et appelé «     tous les hommes de religion et les composantes de la société civile »  à agir « avec détermination pour éviter que de tels actes ne se reproduisent ».

La Tunisie, forte d'environ 10 millions d'habitants, compte environ 20.000 catholiques vivant essentiellement dans la capitale et sa banlieue nord, selon l'évêché de Tunis.

La Croix 

 





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap