toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’antisémitisme primaire de l’Autorité palestinienne par Victor Perez


L’antisémitisme primaire de l’Autorité palestinienne par Victor Perez

Le président de l'Autorité palestinienne,Mahmoud Abbas, vient de confirmer publiquement sa promesse d’alors. Il ne restera aucun Israéliens sur le sol de la ‘’Palestine’’ à naître : « Lorsque l'Etat de Palestine sera créé, aucun israélien, qu'il soit musulman, chrétien ou juif, ne pourra rester sur le territoire de notre Etat ». Ajoutant aussitôt, « Nous sommes prêt à accepter le présence de tout ressortissant étranger sur notre territoire, à l'exception des Israéliens ».

 
C’est clair et net et préfigure de relations bien peu apaisées entre deux états censés être en paix ! Mais ce n’est pas, ici, le sujet.
 
A cette liste, le Président de l’AP aurait pu ajouter les laïcs israéliens qui sont nombreux en ce pays. Mais il est vrai que cette catégorie n’existe pas ou peu dans les états à vocation musulmane. On pourrait croire aussi que cette liste étant exhaustive, cette exclusion ne différencie pas entre les israéliens selon leurs religions et croyances et qu’aucune discrimination raciale cachée ne s’y trouve !
 
Qu’en est-il réellement ?
 
Croire que, dès sa naissance, la ‘’Palestine’’ aura les mêmes caractéristiques qu’une véritable démocratie est un leurre !
 
– En conséquences, qui peut croire que les Israéliens de confession chrétienne désireront subir le sort des minorités en terre d’Islam et devenir ‘’palestiniens’’ ? Un sort de dhimmis ne leur garantissant nullement la construction de lieu de cultes ou même un libre exercice. Une ‘’patrie’’ où leurs frères de croyance s’y trouvant actuellement, notamment à Bethléem, émigrent vers des cieux plus cléments.
 
– Qui peut croire encore que les Israéliens de foi musulmane abandonneront leur nationalité, tant ‘’honnie ’’ si l’on en croit quelques uns de leurs ‘’porte-paroles’’, pour sauter dans le train en marche du pays ‘’frère’’ et une citoyenneté où la liberté ne sera plus qu’un souvenir du bon temps israélien ? Toute proposition de déplacement administratif de la population arabe se trouvant près de la ligne verte lors d’un règlement final est considérée, par celle-ci, comme « raciste ».
 
– Qui peut croire toujours que les laïcs, quand bien même d’extrême gauche, quitteront leur bien être social, leurs mœurs et plaisirs pour un état où une police des vertus ne sera pas du domaine de la fiction ?
 
Reste donc, de cette liste nominative, les seuls Israéliens de religion juive ! Des Juifs ne souhaitant nullement vivre sous gouvernement musulman mais attachés à la terre de leurs ancêtres et dénommée, depuis des centaines d’années, Judée et Samarie. Une terre qu’ils refuseront d’abandonner, quitte pour cela changer de nationalité, et où se trouvent le Mont du Temple, le caveau des Patriarches, la sépulture de Joseph ou encore la tombe de Rachel mais aussi de nombreuses autres traces du passé juif de cette terre.
 
Des Juifs qui seront alors interdits de séjour par le gouvernement en place ! Un bannissement qui se dévoile être au final, exclusivement dirigé à leur encontre et une décision ‘’palestinienne’’ qui se révèle comme étant de l’antisémitisme. Un caractère fétide de l’Autorité palestinienne rappelé au bon souvenir des sympathisants du Fatah, mis à mal récemment par la révélation des soi-disant ‘’concessions’’ de l’AP dans le processus de paix et bientôt sollicités électoralement. Des ‘’concessions’’ n’allant tout de même pas jusqu’à renoncer à l’invasion de « l’entité sioniste » par les « réfugiés  palestiniens » ni par la reconnaissance du caractère juif de cet état et de son lien avec le Mont du Temple.
 
A l’heure de la ‘’démocratisation’’ du monde arabo-musulman, on aurait pu s’attendre à une avancée vers le respect de l’individu quel qu’il soit et où qu’il se trouve. Il est malheureux de constater que les symptômes de la haine anti-juive sont encore bien vivaces et que seule une désintoxication des dirigeants de l’AP permettra une conclusion heureuse du conflit.
 
Une paix que nul de bon sens ne prédira proche.
 




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’antisémitisme primaire de l’Autorité palestinienne par Victor Perez

    1. trumpeldor

      « A l’heure de la ‘’démocratisation’’ du monde arabo-musulman, on aurait pu s’attendre à une avancée vers le respect de l’individu quel qu’il soit et où qu’il se trouve. »

      victor,arrete de rever

    2. manitou

      arrête de rêver abbas il n’y aura jamais d’état palestinien en eretz ISRAËL

      Donc tu peux dire n’importe quoi urbi et orbi (pardon pour les chrétiens) mais faudra t’y faire et demander l’aumône au monde pour remplir tes poches

    3. Aaron

      de toutes faons des mesures de rétorsion les plus fermes s’imposeront; reste à savoir si les dirigeants israëliens auront le courage d’appliquer ces mesures, sans se soucier des vociférations des européens…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap