toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jordanie – Les Frères Musulmans et les chefs tribaux Jordaniens menacent le Monarque Abdallah II d’un soulèvement populaire


Jordanie – Les Frères Musulmans et les chefs tribaux Jordaniens menacent le Monarque Abdallah II d’un soulèvement populaire

Moins d'une semaine après sa nomination, le nouveau premier ministre de Jordanie doit faire face à un bouleversement potentiel avec l'opposition islamiste qui refuse de rejoindre son gouvernement. Bouleversement annonciateur d'une révolte populaire.

Maarouf Bakhit, premier ministre tente de former un cabinet chargé de mettre en place des réformes pour contrer le mécontentement populaire inspiré par la révolte tunisienne et les protestations contre le régime en Egypte.

Bakhit a rencontré les députés, sénateurs, syndicats ainsi que le puissant mouvement islamiste qui a refusé dimanche de rejoindre le nouveau gouvernement.

Dans le même temps, 36 membres des grandes tribus, qui forment l'épine dorsale en Jordanie ont condamné la corruption au sein de l'autorité et menacé d'une révolte populaire.

Hamza Mansour chef du Front d'Action Islamique (le bras des frères musulmans en Jordanie) a déclaré à la presse –"Nous n'avons pas discuté des détails de l'offre, mais tout ce que je peux vous dire c'est que notre participation dans les circonstances actuelles est hors de question. Nous ne demandons pas de miracles, nos demandes sont réalistes et réalisables, nous exigeons des élections générales anticipées avec une nouvelle loi électorale"

Les chefs tribaux ont rejoint les islamistes dans leurs revendications. Ils adressent une critique sans précédent à la famille royale de Jordanie, 36 personnalités tribales jordaniennes ont donc lancé cet appel urgent et menacé de suivre l'exemple de la Tunisie et de l'Egypte.

Dans leur lettre de critique, les chefs tribaux accusent la Reine Rania, ses courtisans et centres de pouvoir qui l'entoure "d'ingérence dans les affaires du pays, de diviser les jordaniens et de voler le pays et le peuple".

Le message envoyé par ces chefs tribaux au Monarque Abdallah II est clair, ils préviennent que si la corruption n'est pas rapidement dénoncée et poursuivie, si les réformes ne sont pas mises en œuvres, des événements similaires à ceux de Tunisie et d'Egypte se produiront.

Le Monarque n'a pas encore répondu.

Par Aschkel © 2011 www.aschkel.info





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap