toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jamal Al-Dura contre Charles Enderlin par Victor Perez


Jamal Al-Dura contre Charles Enderlin par Victor Perez

Le huit février dernier s’est tenu dans l’enceinte du tribunal de Paris le procès en diffamation intenté par le père de Mohamed Al-Dura, Jamal, à l’encontre du journaliste et rédacteur en chef adjoint de France 3 Clément Weill -Raynal, du directeur de publication d’Actualité Juive Serge Benattar, ainsi que de Yehuda David, le médecin israélien interrogé pour le besoin d’un article intitulé «Les blessures de Jamal Al-Dura existaient déjà en 1993 sans la moindre ambiguïté possible ».

Selon le Dr David, les cicatrices se trouvant sur le corps de Jamal sont antérieures à la fusillade de Netzarim du 30 septembre 2000. Elles dateraient d'une rixe à la hache en 1992 et d'une opération pratiquée par lui deux ans plus tard et non pas de blessures faites par Tsahal.

Thèse qui conforterait implacablement la démonstration du complot anti-israélien et mettrait Charles Enderlin dans une situation difficile en regard de son ‘’professionnalisme’’ tant reconnu par ses pairs admirateurs ! Un plaignant qui, débouté, nuira au final gravement à celui-ci ainsi qu’à son employeur.

Par ce procès, on notera en premier lieu l’absence du requérant. Un accusateur dont on s’interrogera tout d’abord sur sa ‘’connaissance’’ du Français lui permettant de jauger de la qualité diffamatoire d’un article, puis sur sa possession d’un journal qui n’est pas distribué dans la bande de Gaza, mais aussi sur son refus de se déplacer et se soumettre à des experts médicaux afin de confirmer ou d’infirmer la réalité du reportage de l’envoyé permanent à Jérusalem de France 2 et, par la bande, de la diffamation de l’article incriminé.                                                    

Trois ‘’petites’’ questions menant indubitablement vers le ‘’maitre d’œuvre’’ de «l’Affaire du carrefour de Netzarim». A savoir Charles Enderlin.

Un Charles Enderlin ayant affirmé pourtant sur son blog que Jamal Al-Dura était prêt à toutes les expertises. Tout comme il avait assuré à ses lecteurs qu’il était étranger au procès (1). C’est pourtant le contraire qu’atteste Nolwenn Le Blevennec dans un article (2) paru sur le site Rue89 et que laisse supposer Guillaume Weil-Raynal frère jumeau de l’autre et ami d’Enderlin. Un papier qui révèle également que l’avocate du ‘’Palestinien’’ a refusé de faire venir Jamal à la barre -on se doute des raisons- mais aussi qu’il « risquait sa sécurité ».

Si nul ne saura par l’article qui le menace, chacun se doute bien que sorti de la bande de Gaza le danger s’évaporerait… jusqu’à son retour !

Voici donc un procès qui ne supprime aucune des légitimes interrogations mais ajoute des coins d’ombre à la ‘’vérité’’ de France 2 et de son correspondant permanent en Israël. Un système de défense conduit à charge systématiquement contre ceux qui s’élèvent contre ce reportage douteux, dans le dessein de les faire taire par la force de la loi et non pas par des arguments et des preuves. Des procès qui se retournent au fil du temps contre leurs initiateurs et qui valident la méfiance à l’égard de France Télévisions, de Charles Enderlin, mais aussi à l’encontre de la plupart des  médias français par la longueur de leur silence sur l’affaire qui a terni la réputation de l’état d’Israël et de son peuple.

Un procès dans lequel le procureur a requis la relaxe. L’affaire a été mise en délibéré et le jugement sera rendu le 29 mars. Une sentence qui probablement ébranlera un peu plus la profession, en manque flagrante de déontologie, par la pression de plus en plus forte quant à une commission indépendante refusée jusqu’alors par France 2 et Charles Enderlin.

Victor PEREZ ©

Liens :

(1) : http://blog.france2.fr/charles-enderlin/index.php/2009/11/24/153871-causeur

(2) : http://www.rue89.com/2011/02/09/dix-ans-apres-laffaire-al-dura-dechire-encore-une-famille-juive-189703





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap