toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Iran sévit contre l’opposition alors que le Mouvement Vert appelle à la reprise des manifestations dans les rues


Iran sévit contre l’opposition alors que le Mouvement Vert appelle à la reprise des manifestations dans les rues

En début de cette semaine, les principaux dirigeants de l'opposition, Mehdi Karroubi et Hossein Moussavi, ont demandé un ralliement lundi (14 février) pour soutenir les insurrections populaires en Égypte et en Tunisie – ce qui aurait été le premier ralliement populaire en Iran depuis les élections présidentielles contestées en 2009.

Bien qu'elles soutiennent officiellement les manifestants en Égypte et en Tunisie, les autorités iraniennes ont interdit le ralliement. Au contraire, le gouvernement a augmenté la pression sur l'opposition, en assignant Mehdi Karroubi à résidence et en exécutant un nombre record de prisonniers dans la tentative d'empêcher la reprise des manifestations dans les rues.

Pendant ce temps, des centaines de milliers d'Iraniens, psalmodiant des slogans accusant les États-Unis, ont participé à un ralliement approuvé par le gouvernement marquant le 32e anniversaire de la révolution islamique. [1]

Les dirigeants de l'opposition, les réseaux sociaux appellent au ralliement

Hossein Moussavi et Medhi Karroubi, les dirigeants en vue du « Mouvement Vert » de l'opposition ont demandé l'autorisation dimanche d'organiser un ralliement pour soutenir les récentes insurrections populaires à travers le Proche-Orient. Les dernières manifestations de l'opposition en Iran remontent à plus d'un an, à la suite de la réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad, et ont été stoppées après que des mesures sévères du gouvernement ont fait de nombreux morts et de nombreux critiques du gouvernement emprisonnés. Depuis lors, aucune autorisation de ce type n'a été accordée. [2]

L'appel des dirigeants de l'opposition a été bien accueilli par l'immense communauté internaute, qui a commencé à le promouvoir par l'intermédiaire des sites sociaux et dans les blogues. Des prospectus et des posters conçus par les partisans du « Mouvement Vert » ont été distribués aux internautes. [3]

En dépit des mesures sévères du gouvernement iranien, qui a brutalement limité l'accès à Internet depuis les violentes manifestations de 2009, les sites de réseaux sociaux continuent à être les principaux instruments pour répandre les messages de l'opposition, à l'intérieur et à l'extérieur de l'Iran, ainsi que pour coordonner les activités revendicatives. [4]

Outre l'organisation du ralliement, Hossein Moussavi et Mehdi Karroubi ont également lancé une attaque virulente contre le régime, en disant que la nation était gouvernée par des " hooligans ".

L'" hypocrisie " du régime

On pense largement que l'opposition s'attendait à être rejetée, mais son principal objectif était de montrer que bien que l'Iran soutienne officiellement les manifestants tunisiens et égyptiens, le régime n'accorderait pas à son propre peuple le droit de manifester. [6]

" S'ils ne vont pas autoriser leur propre peuple à manifester, cela va à l'encontre de tout ce qu'ils disent et tout ce qu'ils font pour approuver les manifestations en Égypte, " a dit Mehdi Karroubi dans une interview au New York Times au début de cette semaine. [7]

Andrew Apostolou, expert du Proche-Orient au sein de Freedom House à Washington, a expliqué : " Le tour que doit jouer l'opposition est de mettre le régime dans une position où ses options sont entre mauvaise et pire. " Mauvaise " est que le régime rejette l'opposition, et alors il paraît répressif et hypocrite. " Pire " est que le régime décide de laisser l'opposition se rassembler et il fait face à des manifestations dans les rues. Le régime a pris la "mauvaise " option [8]

Un porte-parole du système judiciaire iranien a dit mercredi que les Iraniens devraient montrer leur solidarité aux manifestants égyptiens en participant au ralliement officiel aujourd'hui (vendredi) pour célébrer l'anniversaire de la révolution iranienne. Choisir un autre jour pour organiser un ralliement signifie que les dirigeants de l'opposition " souhaitent être sur un front distinct et ils créeront des divisions ", a-t.il dit dans une conférence de presse à Téhéran. [9]

Les mesures sévères et les menaces du gouvernement

Selon des sites Internet de l'opposition, Mehdi Karroubi a été assigné à résidence jeudi. " Ce qui est probablement lié à la manifestation prévue pour lundi, 14 février ", a rapporté son site Internet. [10]

Dans un signe annonçant des mesures plus sévères avant le ralliement, les sources de l'opposition ont également signalé l'arrestation d'un certain nombre de personnes liées aux deux dirigeants de l'opposition. [11]

Les Gardiens de la Révolution iranienne, qui ont joué un rôle principal dans la dispersion des manifestations dans les rues en 2009, ont envoyé un avertissement clair aux dirigeants de l'opposition. " Les provocateurs (les dirigeants de l'opposition) ne sont rien d'autre qu'un corps inanimé et nous affronterons avec force leurs mouvements, " a dit le commandant des Gardiens, Hossein Hamedani, à l'IRNA, l'agence de presse officielle. [12]

Le gouvernement iranien en a également profité pour exécuter un nombre record de prisonniers dans une tentative d'empêcher les manifestations dans les rues. Selon Hadi Ghaemi, directeur de la campagne internationale pour les droits de l'homme en Iran, en janvier 2011, le gouvernement iranien a exécuté 83 personnes, y compris la première personne à double nationalité assassinée depuis des années : une femme iranienne-allemande, Zahra Bahrami.[13]

L'Union européenne boycotte les événements marquant l'anniversaire de la révolution islamique en signe de protestation contre la pendaison de Zahra Bahrami. " Tous les membres de l'Union européenne boycotteront plusieurs événements relatifs à la fête nationale iranienne jeudi et vendredi à Téhéran, à Bruxelles et à Genève, " a dit une source diplomatique à l'AFP. [14]

Les dirigeants de l'opposition iranienne ont également condamné le nombre croissant d'exécutions en Iran. Hossein Moussavi et Mehdi Karroubi ont exprimé leur profonde inquiétude quant à " l'exécution expédiée des peines de morts dans le pays sans observer les procédures judiciaires adéquates. " Ces politiques " engendrent la peur et l'anxiété dans la société, " ont-ils dit dans une déclaration conjointe. " Près de 300 exécutions au cours de l'année précédente ne peuvent que conduire à une plus grande isolation de l'Iran par la communauté internationale ". [15]

Références:
 

[1] "Iranians celebrate Islamic revolution day", AFP, February 11, 2011,http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jFJpjqH0zx2NcTuM1EUPGcBOLjKA?docId=CNG.1aa3e1ece3aedbb76228b6bc8e4c385e.9b1

[2] "Iranian opposition leader Mehdi Karroubi placed under house arrest", Washington Post, February 11, 2011,http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2011/02/10/AR2011021006641.html

[3]" Iran's opposition green movement calls for renewed street protests", Guardian, February 8, 2011,http://www.guardian.co.uk/world/2011/feb/08/iran-opposition-green-movement-tehran-protest

[4] http://www.facebook.com/25bahman

[5] "Iran Guards warn opposition against rally", AFP, February 10, 2011,http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jEHaOn
gZPXCWwx0npyu1hJHChYZA?docId=CNG.7ce7ae644708af2bfddba36e7fd70750.91

[6] "Rallies start in Iran on revolution anniversary", M&C, February 11, 2011,http://www.monstersandcritics.com/news/middleeast/news/article_1618561.php/Rallies-start-in-Iran-on-revolution-anniversary

[7]" Iran Presses Opposition to Refrain From Rally", New York Times, February 10, 2011,http://www.nytimes.com/2011/02/11/world/middleeast/11iran.html?_r=2

[8] "Tehran vows to crush rally supporting Tunis, Cairo", Washington Times, February 9, 2011,
http://www.washingtontimes.com/news/2011/feb/9/tehran-vows-to-crush-rally-supporting-tunis-cairo/?page=2

[9] "Iran: Mehdi Karroubi 'house arrest' after protest call", BBC, February 10, 2011, http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-12416708

[10] "Iranian opposition leader Mehdi Karroubi placed under house arrest", Washington Post, February 11, 2011,http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2011/02/10/AR2011021006641.html

[11] Ibid. 

[12] "Iran Guards warn opposition against rally", AFP, February 10, 2011,http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jEHaOng
ZPXCWwx0npyu1hJHChYZA?docId=CNG.7ce7ae644708af2bfddba36e7fd70750.91

[13] "Iran Cracks Down While Egypt Cracks Up", Foreign Policy, January 31, 2011,http://www.foreignpolicy.com/articles/2011/01/31/iran_cracks_down
_while_egypt_cracks_up

[14] "Iranians celebrate Islamic revolution day", AFP, February 11, 2011,http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jFJpjqH0zx2NcTuM1EUPGcBOLjKA?docId=CNG.1aa3e1ece3aedbb76228b6bc8e4c385e.9b1

[15] "Iranian opposition leaders speak out against surge in executions", Payvand, February 2, 2011,http://www.payvand.com/news/11/feb/1011.html  





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap