toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

ÉGYPTE : Les africains qui cherchent asile en Israël sont réduits à l’esclavage dans le Sinaï


ÉGYPTE : Les africains qui cherchent asile en Israël sont réduits à l’esclavage dans le Sinaï

Une étude du groupe « Médecins pour les droits de l'homme » publiée mercredi, révèle les épreuves extrêmes rencontrées par les demandeurs d'asile qui traversent le Sinaï pour gagner Israël.

Sur les 284 demandeurs d'asile que le groupe a pris en charge dans son dispensaire entre octobre 2010 et janvier 2011, près des deux tiers déclarent avoir été emprisonnés 59% avoir été emprisonnés pendant leur périple, et 52% avoir subis des violences sérieuses (privation d'eau et de nourriture, coups, brûlures au fer rouge, électrocutions, agressions sexuelles allant souvent jusqu'au viol, parfois collectif).

Certains ont été enterrés vivants dans le sable.

Aux mains de véritables trafiquants d'esclave, ils sont parfois séquestrés et violentés, dans de véritables « camps de torture », jusqu'a que leurs familles ou leurs proches versent des rançons.

44% d'entre eux disent avoir été témoins de violence sur d'autres prisonniers, et parfois de violence mortelle, et 88% avoir été privés de nourriture pendant leur détention.

L'ONG accuse les officiels israéliens d'ignorer le problème, et de refuser d'accorder des titres de séjours à ces demandeurs d'asile politique, et demande au ministère de la Santé de leur permettre, quel que soit leur statut, de bénéficier de l'assurance maladie israélienne.

Près de 200 éthiopiens et érythréens seraient actuellement détenus et réduits en esclavage dans des camps. Selon l'organisation, d'autres camps de ce type dans le Nord Est du Sinaï.

 La péninsule du Sinaï est devenue une sorte de No Man's Land, la zone de tous les trafics où cohabitent de véritables pirates, des trafiquants de drogue, d'esclaves ou d'armes.

Les évènements en Égypte ont provoqué un reflux des troupes égyptiennes qui tentaient, tant bien que mal, d'assurer l'ordre dans le Sinaï, face notamment aux tribus bédouines dont certaines sont impliquées dans les trafics.

Le Hamas, quant à lui, laisse fleurir ces trafics, les organise parfois, et en tire parti.

Source : Israël infos, par David Koskas 





Psychosociologue, consultant sur les questions de conflits, crises, violences et débriefing dans tous les secteurs où ces problèmes se posent.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap