toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Dr Adel Ghali : pourquoi les coptes d’Égypte, inquiets, restent en retrait des manifestations


Dr Adel Ghali : pourquoi les coptes d’Égypte, inquiets, restent en retrait des manifestations

Collaborateur pendant 20 ans de Sœur Emmanuelle, le Dr Adel Ghali est médecin des chiffonniers du Caire. Nous l’avons joint quotidiennement au téléphone depuis le début des manifestations. Ce diacre copte orthodoxe exprime ce qu’il affirme être sentiment de la majorité des coptes.

« Ce sont les Frères musulmans et les imams qui ont lancé ce mouvement de protestation, tout est parti des mosquées même si pour l’instant les islamistes se tiennent dans l’ombre et attendent leur heure.

Les manifestants et la police ont ouvert simultanément les prisons dans tout le pays, ce qui fait que 30 000 criminels, et 34 chefs islamistes ultra-dangereux, sont dans la nature. L’assassin des chrétiens à Nag Hammadi, il y a un an, qui venait d’être condamné à mort, en fait partie. Ils ont pillé puis incendié un grand nombre d’habitations dans le quartier de Choubra au Caire. Les manifestants ont aussi attaqué en même temps 90 % des postes de police du pays et volé les armes : ce mouvement n’est pas pacifique.

Chenouda III aux côtés de Moubarak

Le pape Chenouda [patriarche copte-orthodoxe et chef spirituel des chrétiens d’Égypte N.D.L.R.] a déclaré "Je suis aux côtés du président Moubarak". L’Église nous a demandé de ne pas manifester du tout. Les chrétiens se sont largement abstenus, un petit nombre a manifesté le 1er février par peur qu’on les accuse de ne pas avoir participé. Les églises sont pleines, les gens vont à la messe tous les jours en ce moment. Nous prions le Seigneur que Moubarak reste jusqu’au mois de septembre : tout plutôt que les Frères Musulmans ! Il a renvoyé le ministre de l’Intérieur qui était abominable. Mon sentiment est qu’il a compris que le massacre des chrétiens à Alexandrie, le 1er janvier, est retombé sur sa tête. »

Le Dr Adel Ghali, ici dans son bureau, est médecin des chiffonniers du Caire.
© John Pole

 

 

 

Marie-Gabrielle Leblanc

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap