toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

« Partenaire » de paix et idiots utiles par Victor Perez


« Partenaire » de paix et idiots utiles par Victor Perez

Certains médias ne le répéteront jamais assez. Israël a un partenaire pour la paix ! Et pour la démonstration, toute contribution à celle-ci sera amplifiée. C’est ainsi que dernièrement, mille six cents télégrammes consacrés au conflit proche-oriental, couvrant une période s’étalant sur une vingtaine d’années et dévoilés sur l’antenne d’Al-Jaziera, « risquent de se révéler embarrassants pour tous les protagonistes » nous affirme le site en ligne Rue89. « Embarrassants » pour les ‘’Palestiniens’’ pour avoir fait ‘’des concessions massives’’, et pour les Israéliens qui les ont ‘’refusé’’.

Evidemment !
 
C’est ainsi, que l’Autorité palestinienne aurait été prêt « à concéder à Israël la souveraineté sur  ‘’le plus grand Yerushalayim juif de toute l'histoire juive’’, selon l'expression de Saëb Erekat (…) toutes les colonies israéliennes à Jérusalem-Est sauf une, dans un règlement définitif du conflit ».
 
Rue89 ne nous indiquera pas quelle est la raison pour que le quartierHar Homa ne reste pas sous souveraineté juive ? Est-ce pour mieux cacher la revendication ‘’palestinienne’’ sur le Tombeau de Rachel, troisième lieu saint du Judaïsme ? Mais, somme toute, on appréciera la ‘’générosité’’ de l’A.P. à ne pas réclamer le déplacement des dizaines de milliers d’habitants des autres « colonies » !
 
Un altruisme poussant les ‘’Palestiniens’’ à proposer également «de diviser la vieille ville de Jérusalem, et de laisser à Israël le contrôle du quartier juif et d'une partie du quartier arménien », mais pas toutefois jusqu’à proposer une administration commune du Mont du Temple, le premier lieu saint du Judaïsme !
 
Autre ‘’concession massive’’ de même genre : « les Palestiniens se disaient prêts à limiter à 10 000 le nombre de réfugiés palestiniens autorisés à retourner dans ce qui est devenu Israël après la partition de 1948 ».
 
Réclamer le ‘’droit au retour’’ des « réfugiés », vivant dans des camps de fortunes, au sein même d’Israël passe pour les ‘’droits de l’hommistes’’ comme revendication compréhensible. N’exiger, au final, le retour que de dix milliers d’entre eux passe donc, pour ces derniers, comme une ‘’concession massive’’ en faveur de la paix. D’autant plus, lorsque l’on sait que Saëb Arekat les chiffre à sept millions.
 
Un ‘’geste’’ qu’Israël n’acceptera pas, sauf à reconnaître une faute originelle qui pourrait être source de futur conflit. Lors d’un règlement définitif, seul l’état juif, et sur sa propre initiative, pourra éventuellement en accepter quelques milliers comme geste humanitaire et pour un rapprochement familial.
 
La troisième ‘’concession’’ que recense ce site en ligne est celle d’une reconnaissance « d’Israël comme état juif », en fait celle de la résolution 181 de l’Onu de l’an 1947.
 
Ce qui serait effectivement une énorme avancée dans la résolution du conflit.
 
Le seul hic, est que le principal négociateur du camp ‘’palestinien’’, à savoir Saëb Arekat, affirme « que la direction palestinienne "n'avait rien à cacher" et que la plupart des documents diffusés par Al-Jazira étaient "un tissu de mensonges ».
 
Une affirmation ignorée par Rue89 car elle réduirait aussitôt ‘’l’analyse’’ publiée à un papier de chiffon. Une ‘’analyse’’ qui oublie sciemment que le monde musulman refuse absolument tout contrôle juif sur le Mont du Temple, devenu « L’esplanade des mosquées », que le « droit au retour » exigé concerne sept millions d’individus, dixit Saëb Arekat lui-même, et non pas quelques milliers et que le Président de l’AP, mais pas seulement, a toujours refusé de reconnaître Israël comme foyer du peuple juif, que cela soit lors des négociations d’Annapolis avec Ehud Olmert ou suite à la demande duPremier ministre Benjamin Netanyahou
 
Certains médias, si empressés à trouver un ‘’partenaire de paix’’ aux israéliens, oublient trop souvent que ce peuple a également son mot à dire dans la résolution d’un conflit qu’il n’a pas voulu. La logique impose que le camp vaincu accepte ou refuse les conditions du vainqueur. De nos jours, il est fréquent de voir les journalistes et les politiques oublier qu’Israël est sorti vainqueur de toutes les confrontations imposées et que les concessions à faire ne peuvent venir que de son côté.
 
Des concessions encourageant malheureusement à chaque fois une surenchère du monde arabo-musulman et quelques ‘’gestes palestiniens’’ destinés à tromper les idiots si utiles et si prompts à les encenser.
 
Chose bien comprise dorénavant par les Israéliens.
 




Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap