toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Maghreb : l’accès de fureur de la vérité par Jean-Marc DESANTI


Maghreb : l’accès de fureur de la vérité par Jean-Marc DESANTI

Un gouvernement d’infidèles peut durer, s’il est juste; un gouvernement de vrais croyants, s’il est injuste doit périr. » ( Hadith de Mahomet )

Il y a 50 ans déjà,concernant l’Afrique du Nord et les secousses violentes de la marche de l’Histoire, on parlait – hypocrite paravent juridique – des « événements » d’AFN. Aujourd’hui, on entend les mêmes mots,avec une accroche modernisée :  « C’est chaud ! ».

Nous pourrions y voir une incapacité persistante à appréhender cette situation »géographique et politique » par l’emploi de paroles vagues et inappropriées.

Loading...

Je ne le crois pas, ou plus exactement, ne semblerait-il pas que, dans ce cas, l’exercice d’analyse ne peut se contenter seulement de bons outils de vocabulaire ?

Parfois nous ressentons des choses, pourtant familières, d’une complexité telle, que seules la sidération et la maladresse s’imposent à nous. On croyait, du temps de la présence française au Maghreb, que notre grande nation était tellement admirable et historiquement exceptionnelle, que ces terres africaines ne pouvaient être que le prolongement naturel de la patrie et n’engendrer qu’amour, fidélité, respect et désir irrépressible d’assimilation par la communion dans la religion des droits de l’homme. Nous savons ce qu’il en devint.

Aujourd’hui, on veut croire ( nous faire croire ) que la Maroc se démocratise, que l’Algérie connait un boum économique après l’établissement de la « Concorde civile » et que la Tunisie nous protège de la déferlante islamique … Une espèce de fin de l’Histoire au pays des babouches.

La réalité est que si le Maroc tient encore debout, ce n’est plus seulement par référence à la descendance du prophète concernant le Sultan, mais surtout par la présence et l’action des service israéliens dans la structure étatique policière rigide de l’état.

L’Algérie, elle, continue à être pillée par une mafia, qui, comme l’inénarrable Norodom Sihanouk, négocie une coopération économique avec les chinois et le contrôle de ses axes stratégiques par les bérets verts US du « Special Operations Command » dans le cadre de l’ « Alliance Base ».

Il s’y rajoute 900 000 dollars pour l’assistance technique à l’armée « algérienne » et une base « Oncle Sam » située à côté de l’oasis d’Ihérir, à 110 km nord-ouest de Djanet, et à 220 km de la frontière libyenne dans le Tassili des Adjer.

Learn Hebrew online

La Tunisie, quant à elle , est comme l’Égypte, l’exemple vivant du concept maurrassien : distorsion entre pays légal et pays réel.

Au sommet,corruption, tortures, barbouzes, caste « occidentalisée »; à la base, pauvreté, humiliation, radicalisation (voir document Wikileakshttp://213.251.145.96/cable/2008/06/08TUNIS679.html ).

Nos élites, trop payées, trop peapolisées se bronzent, le jour au soleil dans les palaces bunkérisés .

Loading...

Mais c’est la nuit que les insurgés se montrent, près d’un oued inaccessible, aux confins des forêts interdites, à la limite des sables du désert.

Les « arabes » ( car qui voudrait encore nous entretenir des Inazighem – hommes libres- des rifiens, touareg et autres Chaouis ) se révolteraient, comme jadis, au temps de Gordon Pacha … Ce seraient de simples émeutes de la faim où des myriades d’images d’Épinal rassurantes exposeraient des foules enturbannées en guenilles finalement matées par les « trois lanciers du Bengale ».

Cela évite de porter le fer sur leurs classes dirigeantes putrides qui corrompent nos « politiques » depuis des décennies.

Devant cette situation nous constatons deux types de réaction :

D’une part ceux qui pensent ( ou feignent ) que ce n’est pas notre problème, qu’il faut les laisser s’entretuer, en espérant, secrètement, qu’il y aura beaucoup de victimes ( autant de « bougnoules » en moins ) et que le statu quo demeurera.

D’autre part, les dépressifs adeptes de l’herbe et du grand air de Katmandou prêts à organiser le « rapatriement », entendons le déracinement, de milliers de maghrébins vers l’UE.

Deux attitudes révélatrices du manque total de vitalité politique : nous n’agissons plus, nous additionnons les morts et nous soustrayons les vivants.

Et si nous faisions preuve de virilité ? Si nous, français et européens, décidions de choisir nos alliés parmi la populace désargentée et de leur proposer une politique d’avenir partagée, de peuple à peuple ?

Le point commun entre nos jeunesses, de part et d’autre de la Méditerranée, c’est le manque de perspective, le diplôme dévalorisé, le petit boulot précaire, la peur de l’avenir et comme ennemi intime un autre jeune passé à la délinquance la plus violente. Il existe une certitude, ce n’est pas la mondialisation qui va porter la fraternité et l’apaisement. Elle n’a pour fondement et débouché que la concurrence déloyale,la paupérisation des salaires et l’exploitation des plus pauvres pour rendre dociles, soumis et défaits les jeunes gens les plus éduqués. La mondialisation se sert de la haine pour huiler les rouages de sa machine de production.

Ainsi, si une jeunesse, fut-elle musulmane, se révolte contre l’ordre inique fait de dictatures nationales dans un monde totalitaire, tant mieux !

Nous ne sondons pas les cœurs et les âmes, nous observons les faits. Comme l’écrit Jean-Claude Perez : «Il faut instaurer une citoyenneté laïque. Celle-ci, doit être proclamée certes. Mais aussi, et surtout, elle doit être défendue : ce qui est loin d’être constaté aujourd’hui, devant le « plat ventre » qui est opposé servilement aux entreprises envahissantes de l’arabo-islamisme fondamentaliste.Que nous ne confondons pas avec la religion musulmane.

La citoyenneté laïque doit garantir aux hommes la liberté de vivre leur foi, dans le cadre administratif, institutionnel et politique qui définit l’identité d’une nation. Liberté de pratiquer une foi qui exclut toute manifestation autoritaire faite de menaces, plus ou moins exprimée, faite d’exigences qui ne sont pas conformes aux institutions.

<span>Cette citoyenneté laïque s’illustre, à l’encontre de ce qui était prévu et planifié, comme le seul moyen de sauvegarder les libertés religieuses. »

A Annaba, on a pu voir une foule déployer un immense drapeau français. Ne nous trompons pas d’interprétation. Il n’y a là aucun désir de « recolonisation », mais la traduction symbolique par les manifestants courageux d’un rappel historique et d’une comparaison : « les « colons » eux, au moins aimaient ce pays, ils y ont laissé leur sueur, leurs larmes et ont tout quitté avec comme seuls bagages une valise en carton. Les nouveaux « colons » au pouvoir n’aiment pas leur patrie, n’y font que spéculer, agioter et quittent le navire qui prend l’eau les malles pleines de lingots, pièces, bijoux et diamants… » http://www.youtube.com/watch?v=x4U8u99Oyms )

Nous avons, en France, un Gouvernement Provisoire Kabyle, profondément laïque, francophile et européen, extrêmement attentif au dialogue entre communautés et religions. Il est notre allié naturel et il est pour le moins désolant mais réconfortant, le concernant, de constater l’extrême timidité des politiques et la grande fraternité des identités ( allemandes, québécoises, catalanes, corses, juives, chrétiennes, musulmanes … ).

Répétons-le , c’est la voie à suivre, la seule, de peuple à peuple !

Si nous voulons vraiment libérer la terre d’Europe et toutes les autres terres des occupants pseudo-américains , car nous ne confondons pas l’Amérique de Capra et de Ford qui n’existe plus et le complexe militaro-industriel qui lui succéda, comme le révéla avec un immense courage lors de son discours d’adieu à la nation le président Einsenhower (http://www.dailymotion.com/video/xcdfam_discours-d-eisenhower_news ) ; nous devrons combattre avec toutes les victimes de cette funeste domination : Les russes avec leur système informatique de dissuasion nucléaire vendu par Eltsine et infecté de virus US, inapte au fonctionnement sans « la double clé » de l’autorisation du Pentagone.

Les israéliens condamnés à attendre que l’Oncle Sam leur délivre un certificat d’indépendance , s’épuisant et s’étiolant entre « modérés et extrémistes ».

Le Vénézuela, toujours entre deux coup d’état préparés avec la régularité du métronome par la NSA.

Et notre Europe balkanisée où nous contemplons effrayés son berceau, la Grèce, véritable laboratoire de destruction systématique de tous nos acquis civilisationnels.

Alors, puisse le Maghreb trop longtemps zone de ruptures mais toujours zone de contacts finir rapidement son insurrection car nous pourrons alors faire vivre les paroles de Mazzini : «  L’insurrection finit quand la révolution commence.  »

Jean-Marc DESANTI pour Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Maghreb : l’accès de fureur de la vérité par Jean-Marc DESANTI

    1. Hannibal de Carthage

      C’est la fin du monde arabe !
      Les néo-nasséristes ont utilisé toutes les ficelles mises à leur disposition.
      Désormais la culture Berbère et l’ identité Berbère vont donner une voie meilleure; une voie basée sur la démocratie, la liberté et la laïcité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *