toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les dangers de la communauté « spectacle » par Raphaël Draï


Les dangers de la communauté « spectacle » par Raphaël Draï

Depuis l’année 2000, la communauté juive de France est affrontée aux manifestations constantes et récurrentes d’un mélange persécutoire d’antisionisme et d’antisémitisme. Elle y fait face avec courage, constance et détermination. Et parfois se produisent des pataquès comme celui qui a suivi l’interdiction, par la direction de l’Ecole Normale Supérieure, du meeting que se proposait d’y tenir le mouvement de boycott contre Israël. Alors, qui dit vrai s’agissant de la mesure d’interdiction de ce meeting, lequel s’est finalement reporté place du Panthéon où le CRIF s’est  fait  conspuer ? A lire le communiqué  du CRIF sur ce sujet  rien n’établit que son président soit personnellement intervenu pour  provoquer ce qui est présenté désormais comme un «  acte de censure ».

Mais à lire de près ce même communiqué, particulièrement hâtif, l’on peut comprendre que les sectateurs de Stéphane Hessel aient pu s’en servir aux fins que l’on sait car, rédigé par l’on ne sait qui, aussi bien dans le fond que dans la forme, n’importe quel lecteur non prévenu y a vu un « bulletin de victoire » avec distribution de satisfecit et de  récompenses, des récompenses que certains des récipiendaires se sont empressés de refuser. L’important, alors, n’est pas ce pataquès, mais ce qui a pu le produire.

De ce point de vue, comment ne pas mettre en question la concurrence qui sévit entre les institutions de la communauté et qui fait que, quoiqu’il se passe, l’on ne cesse de chercher à y tirer la couverture à soi ? Comment ne pas être rebuté par l’abus de la photographie avantageuse, du coaching, de l’auto- mise en scène, de la « com », comme  l’on dit à présent ? Il y a quelques années les politologues mettaient en question la  politique- spectacle. Il est temps de  s’interroger aussi sur la communauté – spectacle  qui donne de la réalité communautaire vis-à-vis de son environnement une image inexacte et périlleuse.

Il est temps de s’interroger sur l’urgence du retour à la valeur de discrétion qui donne son plein sens à celle d’abnégation. Il n’en va pas autrement pour la vénérable institution  consistoriale. Est –il admissible que le mot de « guerre » , mot obscène, mot terrible, surtout lorsque l’on  sait ce qu’il signifie pour l’Etat d’ Israël, que ce mot courre sur le Net, auquel personne n’échappe plus, pour caractériser les rapports entre ses dirigeants principaux, l’un et l’autre élus par des hommes et des femmes qui leur ont fait confiance ?

S’il n’est pas question de mettre en cause les personnes, il faut bien que celles – ci admettent que c’est  à partir de leurs propos, réels ou  supposés, toujours colportés, et  de leur comportement, que l’on juge de l’état réel de notre communauté, intra-muros et extra-muros. Il suffit d’aller sur le terrain plusieurs fois par semaine pour constater l’anxiété qui la parcourt face aux mutations et bouleversements de la sociologie politique et religieuse de la société française, des bouleversements qui ne pourront que s’accentuer par l’effervescence du Maghreb et les offensives de l’extrême- droite.

Un ressaisissement est non seulement indispensable mais urgent pour mettre un terme à cette spirale descendante. Si, à ce que Dieu ne plaise,  les menaces que l’on appréhende venaient à se réaliser,  qui pourrait douter que les  institutions juives, dans leur état actuel, ne seraient balayées en quelques instants? A chacun d’y réfléchir sérieusement.

Raphaël DRAÏ  – Chronique sur « Radio-J », 24 janvier 2011





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap