toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le mythe de l’islamophobie Par Jeff Jacoby


Le mythe de l’islamophobie Par Jeff Jacoby

« L’Amérique est-elle islamophobe ? »… Lorsque cette question quelque peu provocatrice a paru en août dernier en « une de couverture » d’un magazine national américain, l’article publié sous ce titre fort insidieux semblait vouloir suggérer que la réponse pourrait être justement positive… Or, le dernier rapport du FBI sur les données relatives aux crimes raciaux semble pourtant affirmer le contraire de ce qu’insinuait cette « une » estivale.

« Lorsque l’Américain moyen se trouve en contact avec l’islam, il manifeste de plus en plus de soupçon et d’hostilité, avait expliqué ce magazine en des termes volontairement dramatiques. Car être Musulman aux États-Unis signifie aujourd’hui subir des attaques verbales contre votre foi, non seulement dans l’enceinte de l’école ou du bureau, mais aussi dans la rue… Et ce, à un moment où l’un des courants religieux les plus puissants du pays et la plupart des dirigeants politiques font – délibérément ou non – l’amalgame entre l’islam, le terrorisme et la barbarie ».
En fait, cet article fut publié à l’époque sur fond des virulentes polémiques concernant le projet de construction d’une mosquée et d’un centre culturel musulman tout près du site des tours jumelles, à New-York, rasées par la méga-attentat de septembre 2001, et peu après qu’en réaction, un pasteur extrémiste ait annoncé son intention – alors unanimement condamnée – de « brûler le Coran » au jour anniversaire de ce sinistre 11 septembre…

Le même article signale d’ailleurs d’autres projets de mosquées qui suscitent « une forte opposition », tout en citant un professeur de l’université de Duke qui déclare que cette réaction anti-Coran extrémiste ne constitue qu’ « une petite partie du masque de l’intolérance exprimée désormais contre les Musulmans américains ». Mais cet article concède toutefois avec franchise qu’ « il n’y a aucun signe tangible d’une augmentation des violences contre les Musulmans » et que « l’islamophobie aux États-Unis n’atteint pas le niveau constaté dans d’autres pays »…

En fait, comme le mentionne l’article, on ne peut parler que d’ « incidents ponctuels relatifs à un seul projet de construction » : « Or les États-Unis comptent aujourd’hui 1 900 mosquées, contre 1 200 en 2001. » Ce qui mène à la constatation d’évidence voulant que même après les terribles attentats du 11 septembre, et alors que les extrémistes islamistes continuent à prendre l’Amérique pour cible principale, les lieux de cultes musulmans n’ont fait qu’augmenter ! Et même si une tendance islamophobe semblerait parfois s’installer, « elle a été dénoncée par de nombreux groupes chrétiens, juifs et laïcs ». Si bien que l’on peut vouloir qualifier l’Amérique de beaucoup de choses, mais certainement pas d’islamophobe !

Toujours selon ce magazine, « une enquête a montré que la plupart des Musulmans se sentent plus en sécurité et plus libres aux États-Unis que partout ailleurs en Occident ».

Il s’avère que ce sentiment est largement étayé par les statistiques régulièrement publiées par le FBI sur le nombre de crimes racistes perpétrés dans le pays. Ainsi en 2009, selon les données récoltées auprès de plus de 14 000 services de police locaux à travers le pays, 1 376 crimes à motivation religieuse ont été commis. Or parmi ces crimes, seulement 9,3 % – soit moins d’un sur dix – ont été perpétrés contre des Musulmans. Par contre, 70,1 % ont visé des Juifs, 6,9 % des Catholiques ou des Protestants, et 8,6 % des membres d’autres religions.

Les crimes haineux contre les Musulmans sont donc huit fois moins nombreux aux Etats-Unis que les attaques antisémites… Car année après année, les Juifs américains sont de plus en plus pris pour cible que tout autre groupe ethnique ! Et même en 2001, l’année la plus marquée par les incidents islamophobes avec 481 agressions, 1 042 actes antisémites étaient recensés par le FBI.

Cela signifie-t-il pour autant que l’Amérique est devenue un terreau antisémite à tel point que notre magazine aurait bien plus légitimement titrer : « L’Amérique est-elle antisémite ? »… Évidemment non ! Car même si un crime racial constitue évidemment toujours un crime de trop, dans un pays qui compte 300 millions d’habitants, la totalité de tous les crimes antireligieux ne représente qu’une goutte d’eau dans l’océan de la criminalité globale.

Ceci dit, il ne faut pourtant pas minimiser les 964 agressions antisémites de l’an dernier ou les 128 actes antimusulmans, ainsi que les 55 agressions contre des Catholiques, ni les 40 attaques contre des Protestants. D’autant que certaines d’entre elles, qui ont été particulièrement violentes ou choquantes, méritent d’être sévèrement punies.

Learn Hebrew online

Mais la conclusion globale à tirer de ces statistiques du FBI n’est justement pas la haute fréquence des crimes raciaux, mais bien leur rareté. Voilà quelques années, j’avais écrit un article où je disais que « l’Amérique avait constitué pour les Juifs un refuge sans comparaison ». Or c’est bel et bien ce qu’elle est également pour les Musulmans.
Certes, il existe parfois ici ou là de vives tensions et de sérieuses adversités. Et d’ailleurs, comment pourrait-il en être autrement alors que les États-Unis sont en guerre ouverte avec les extrémistes islamistes qui ont fait tant de mal au nom de l’islam…?

Mais au vu des données concrètes du réel, il s’avère pour les Américains musulmans, comme pour les Américains juifs, la tension et l’adversité sont l’exception, alors que la tolérance exemplaire de l’Amérique constitue toujours la règle.

Jeff Jacoby





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *